Le top 5 des attitudes à avoir pour réussir au niveau personnel

Comment vivre votre vie dans un cycle de réussite plutôt que d’échec ? Lorsque je parle de réussite, je parle de richesse spirituelle, de richesse relationnelle, familiale, psychologique mais aussi financière. Car un riche peut être pauvre intérieurement et vice versa. Si vous ne connaissez pas la spirale du succès ou celle de l’échec, je ne vais pas vous refaire le cours à ce sujet mais juste vous faire un rapide rappel.

Nous avons tous une croyance en l’image de nous-mêmes. C’est cette croyance en nous-mêmes, ou parfois transposée sur des êtres ou objets extérieurs, comme la croyance aux anges, en Dieu, aux totems, en un gourou, un coach, un motivateur qui va déterminer comment nous allons utiliser notre potentiel. Ce potentiel qui de par nature s’avère infini, va préformer nos actions. Les actions que nous allons poser, sont le reflet de notre potentiel lié à nos croyances. Et la teneur de ces actions va déterminer l’ampleur des résultats, les résultats qui sont le reflet de nos actions et qui vont préformer nos croyances. Et la spirale redémarre… Nos croyances sont donc élevées par nos résultats qui vont déterminer à nouveau, notre nouveau potentiel.

En tant que coach à Soul in a mind, notre but est  d’élever la croyance de notre client juste en l’invitant à faire uniquement 1% d’actions qui le rapprochent de son but ou de son projet. Car nous savons qu’en faisant même une toute petite action, il va générer un petit résultat, mais ce sera déjà un résultat plutôt que rien. Ce résultat lui montrera qu’il peut faire quelque chose et va lui générer du plaisir, de la confiance en soi, ce qui va élever son potentiel et il sera prêt pour faire une action plus difficile  qui donnera des résultats supérieurs et élèvera sa croyance et ainsi de suite… Cycle bien connu de tous les grands entrepreneurs qui l’appliquent consciemment pour se lancer dans un nouveau projet en s’auto-élevant dans leurs croyances personnelles par de toutes petites actions.

Malheureusement, la plupart des gens sont dans le cycle inverse et c’est le rôle du coach de les aider à le quitter. Ces personnes ne croient pas en elles, pensent qu’elles n’ont pas le potentiel suffisant, ne font donc pas d’action et ne produisent pas de résultat, ce qui leur confirme qu’elles avaient raison, qu’elles ne pouvaient donc pas croire en elles. Elles en font de moins en moins, finissent par être en mode réaction du matin au soir, devant la télévision, jeux vidéo et sur les réseaux sociaux pour continuer à donner du sens à leur existence…nous appelons ca, la mort psychologique.

mort psychologique

Alors aujourd’hui, nous allons rester dans le cycle du succès et voir comment aider vos clients si vous êtes coach ou thérapeute,  et vous-même, à dealer avec tous vos objectifs sans être constamment en état de stress et sans perdre la connexion avec les autres, avec vous-même et votre propre enthousiasme.

Comment vous aider à revenir à votre énergie vibratoire, à votre propre connexion après avoir été déconnecté de vous-même à cause du stress occasionné par tous ces objectifs à gérer en même temps ?

En étudiant le comportement de certains entrepreneurs qui ont su maintenir leur enthousiasme et leur dynamisme tout au long de leur carrière, comme Steeve jobs ou Tony Robbins par exemple, mais aussi d’autres grandes âmes dans le domaine de la contribution et du don de soi comme mère Teresa, Mahatma Gandhi, ou le Dalaï Lama, et en observant la vie des entreprises et des organisations dont j’ai été le Fondateur et Manager, j’ai pu repérer tout au long de ces années , 5 points de concentration particuliers qui font que certaines personnes sont toujours dynamiques et enthousiastes sur le long terme quels que soient les obstacles qui se présentent à elles. En vous concentrant prioritairement sur ces 5 points, vous augmenterez dès la 1ère journée votre niveau de compétences et ce, quel que soit le domaine de vie. C’est un concept qui va vous permettre de progresser de façon radicale, d’observer des résultats immédiats dont vous pourrez parler à vos clients.

Tout d’abord, définissons le mot « Enthousiasme ». Dans la langue française, il est décrit comme une émotion puissante qui s’empare d’une personne à propos de quelqu’un ou de quelque chose et qui se manifeste par des signes extérieurs d’admiration, de contentement, d’exaltation. Mais si nous regardons l’orientation du mot « enthousiasme », il est facile de constater qu’elle vient de notre orientation personnelle vers notre futur.

Imaginez que vous désirez construire une nouvelle maison. Vous allez avoir de l’enthousiasme pour sa mise en place car votre projet est encore dans le futur.  Puis la maison est finie, vous y vivez dedans depuis plus de 10 ans, vous avez déjà vos routines journalières, ce projet n’existe plus, vous vivez maintenant dans votre maison, du coup l’enthousiasme que vous aviez à son sujet, a disparu. Car l’enthousiasme vient de notre orientation personnelle vers notre futur et non pas de nos actions dans le présent.

Regardez vos projets professionnels, personnels et même vos relations, les seuls pour lesquels vous allez pouvoir garder votre enthousiasme seront ceux pour lesquels vous continuerez à vous projeter dans le futur avec de la variété, du changement.

Le présent vous le vivez, vous ne le rêvez pas, vous ne l’imaginez pas.

visage peinture couleurs

Quand vous avez trop de choses à faire dans votre journée et que vous êtes absorbé par toutes vos tâches, vous êtes pleinement dans le présent, et si cela se reproduit de la même façon chaque jour, vous aurez une perte d’Enthousiasme, une perte de connexion avec votre futur car en étant toujours connecté à votre présent, vous aurez une perte de vision de votre futur, donc de vos rêves.

C’est pourquoi le 1er point de concentration pour élever votre niveau de compétences chaque jour qui passe est:

1. L’intention
L’intention est ce qui crée le sens, ce qui donne la direction à un plus haut niveau de votre journée, de votre semaine, de votre mois, de votre année ou d’un projet sur le long terme. Définir vos intentions le plus clairement possible, vous donnera une certitude, une force de volonté inégalée. Car l’intention dessine le futur, et comme ce sera une intention que vous aurez vous-même définie, alors ce sera de votre futur que nous parlerons. Si vous amenez votre client à se recadrer lui-même de la sorte il ressentira un sentiment de liberté plutôt que de manipulation.

L’intention donne le cadre de votre journée, de votre mois, de votre projet, ou de votre meeting sans enlever le charme de la spontanéité, bien au contraire. Le cadre, c’est ce qui définit les possibles. Par exemple, vous voulez aménager votre salon, il vous est possible de définir la pièce du salon que par ce qu’elle a des murs, un espace précis qui la définit. Une fois cet espace défini, vous pouvez le décorer comme bon vous semble. L’espace défini, c’est le cadre, les intentions. La décoration intérieure, c’est la spontanéité.

Posez-vous ces questions : Qu’est-ce que je veux être aujourd’hui ? Comment est-ce que je veux apporter ma contribution ? Qu’est-ce que je veux atteindre ? Qu’est-ce que je veux être là maintenant ? Rappelez-vous, tout changement se fait dans le moment, à l’instant T et modifie la totalité de votre nouvelle direction de vie, mais aussi celle de cet instant T. Une intention claire est primordiale. C’est une force pour tous ceux qui veulent avoir une vie définie par eux-mêmes, et non définie par les autres, les parents, l’éducation, la société, les traditions…

ecrire

Avec la clarté journalière de vos intentions, vous aurez une clarté de décision, donc une clarté de votre futur et de ses possibles. Une des phrases de Siddhartha Gautama (Le bouddha) illustre très bien cette vérité : « Si vous voulez connaître votre passé, observez les conditions de votre vie présente, et si vous voulez savoir comment vous vivrez dans l’avenir, regardez ce que vous faites dans le présent. » Et ce présent se vit avec conscience et avec une définition claire et précise de vos intentions. Mais définir ses intentions ne suffit pas. Le 2ème point de concentration pour élever votre niveau de compétences, est:

2. La discipline
La discipline, c’est l’art d’accorder ce que je pense avec ce que je dis et ce que je fais. C’est vivre aligné avec qui nous sommes, ce qui d’ailleurs, fait partie de nos besoins psychologiques.

On parle de dissonance identitaire quand par exemple je pense que je suis bon, gentil, agréable et que je parle mal, que je crie et que je n’agis pas comme une bonne personne. Plus clairement : Je pense A, je fais Z.

Là encore la discipline, votre discipline vous appartient, tout comme vos intentions personnelles qui vont définir votre journée et vos actions. Si vous ne vivez pas en accord avec vous-même, c’est-à-dire si vous ne vivez pas votre discipline, donc votre vie, celle que vous avez choisie, alors vous vivrez celle de vos lectures, de vos amis, de vos parents, de votre mari ou de votre femme, de vos gourous.

Elever sa discipline n’est rien d’autre qu’être en accord avec soi-même. Pour ça, vous n’avez pas besoin de modifier vos pensées, ni vos comportements en fonction de la personne que vous avez en face de vous. En restant vous-même, en accord avec vous-même, vous exprimerez votre authenticité. Vous serez d’une part, en paix avec vous-même, d’autre part vous transmettrez quelques choses d’unique, votre unicité. Après avoir défini vos intentions, tout en restant connecté à vous-même, vous pouvez aller au 3ème point de concentration qui est :

3. La Connexion
Quand j’emploie le mot connexion, je parle de connexion à Soi, aux autres, la connexion à ce que je fais, la connexion à son propre sens, le sens de sa journée, de ses relations, le sens de chacune de vos zones de vie ou plus généralement de sa vie. Mais attention, trop de connexions spécifiques sur le moment amèneront un sentiment de dissipation.

Prenons l’exemple d’une mère de famille qui a 3 enfants à la maison, il est 17h, les enfants jouent entre eux, elle a un œil, voir 2 sur eux, mais en même temps elle prépare à manger, regarde des commentaires et poste des « j’aime » sur ses réseaux sociaux, tout en gardant la télévision allumée. Elle ne perd pas son attention car son attention est portée à tour de rôle sur ses enfants, la télévision, son téléphone, la cuisine. Mais durant ce temps, avec qui a-t-elle a perdu la connexion ? avec elle-même.

Un autre exemple : un employé de bureau travaille sur un dossier qui lui prend toute sa journée, il écrit sans interruption, répond aussi à des emails et des appels téléphoniques et parfois aux questions de ses collègues de travail. Son attention est tellement portée sur ce qu’il a à faire, que tout comme cette mère de famille, il perd la connexion avec lui-même.

Tous les deux, à ce rythme effréné, jour après jour, vont ressentir de la fatigue, du stress, de la perte de motivation, non pas à cause des tâches à effectuer, mais à cause de la perte de connexion avec eux-mêmes ou avec les autres.

Dans ce domaine, la méditation peut beaucoup vous aider, car elle vous apprendra à rester connecté avec vous-même en élevant la conscience du corps qui est d’ailleurs souvent utilisée comme entrée de méditation.

La meilleure façon de rester connecté avec vous-même est, d’activer votre corps en marchant, en vous étirant, en sautant.

sauter

Notre corps est constitué d’environs 80 à 100 milliards de cellules, et ce sont ces cellules qui activent notre corps, plus on les active et plus notre corps est actif. Sautez par exemple en levant les bras, et vous allez ressentir votre corps vibrer, vivre, vous allez vous reconnecter à lui. Des cellules actives, c’est un cerveau actif, donc des émotions présentes, du coup une meilleure interaction avec les autres, une meilleure contribution, ce que vous ferez, vous le ferez avec votre cœur.

Avoir une qualité de vie exceptionnelle, dépendra uniquement de la façon dont vous allez VOUS conditionner à être heureux et de la manière dont vous allez vivre, connecté avec vous-même.

Mais la connexion va encore plus loin, par exemple quand on dit : « Je n’aime plus. ». C’est tout simplement parce que nous avons perdu la connexion avec l’autre. Bien souvent, avant de perdre la connexion avec l’autre, nous avons perdu la connexion avec nous-mêmes. Un exemple pour comprendre cela : Si vous vous entendez dire depuis un ou plusieurs mois : « Mon partenaire ne s’occupe pas de moi ou ne me regarde pas. ». Demandez-vous : « Quelle est la dernière fois où je l’ai fait rire, où je l’ai émerveillé, où je l’ai fait rêver ? MOI. Pas elle, mais moi ?… ».

Et posez-vous ensuite ces autres questions : « Et moi, quelle est la dernière fois où j’ai ri, où j’ai rêvé, où je me suis émerveillé ? ». La réponse à ces questions vous donnera votre degré de connexion à vous-même et aux autres.

Maintenant que vous êtes devenus un expert de l’enthousiasme et du bonheur, que vous avez défini vos intentions, que vous restez aligné avec vous-même, que vous prenez soin de rester connecté à vous-même et à ce qui vous entoure en faisant des pauses régulières et en activant votre corps, voici le 4ème point de concentration pour élever votre niveau de compétences et de réalisation afin que vous ne lâchiez jamais prise sur les buts essentiels de votre vie. C’est de:

4.  Prendre le temps
C’est assez amusant comme expression, prendre le temps, comme si nous pouvions l’attraper comme ça ! Le problème avec lui, c’est qu’il file à toute vitesse. Mais ceux qui me suivent savent que le temps n’est qu’une émotion, et que la façon dont nous l’appréhendons dépend entièrement de notre état d’esprit.

temps

Si vous avez pour habitude de passer d’une tâche à l’autre, de porter votre concentration  sur de multiples travaux ou de jouer aux jeux vidéo, regarder les réseaux sociaux sans vous arrêter, cela vous fera oublier d’évoluer et de contribuer, donc de nourrir les deux plus importants des 6 besoins essentiels de l’être humain  Ce sont ces besoins de Croissance et de Contribution, qui lorsqu’ils seront remplis, vous permettront de vous sentir à votre place, de pouvoir enfin vivre votre vie, d’en saisir le sens profond, votre sens profond.

Prendre le temps, c’est s’arrêter, c’est prendre un moment pour vous, pour vous lire, vous observer, écouter vos murmures, regarder vos forces et vos faiblesses. Pour ça, il n’y a pas de miracle, c’est un peu chaque jour. Personnellement, je le fais chaque soir avant de me coucher. Je prends 15-20 mn pour moi, à écrire, noter, ou parfois juste visualiser ma journée et noter les idées, qui me viennent. Et je me pose les questions suivantes : « Comment pourrais-je devenir meilleur, avec mes relations, ma femme, mes enfants ? Comment et de quelle manière pourrais-je apporter davantage de contribution ? »

Prendre le temps aussi avec ses relations, en communiquant, en échangeant, en partageant. Nous nous nourrissons les uns les autres. C’est dans ces échanges mutuels que nous nous créons, que nous évoluons. Si nous enlevons ce temps, nous devenons des robots.

Prendre le temps aussi, pour accroître ses compétences professionnelles, apprendre la musique par exemple, prendre le temps pour sa croissance personnelle en lisant des livres ou en écrivant ou bien en visionnant un article de croissance individuelle sur internet.

Prendre le temps, c’est aussi pouvoir servir et apporter sa contribution. Pas besoin de partir à l’étranger ou de faire partie d’une organisation internationale pour offrir sa contribution. Cela peut se faire dans les petites actions de la journée.

Quand vous aurez réussi à combiner ces 4 points de concentration que sont l’Intention, la Discipline, la Connexion et « Prendre le temps », il vous manquera alors l’élément déclencheur qui est:

5- Responsabilité – prise en main
Nous ne sommes plus des enfants, nous sommes des adultes. Et même si garder un esprit d’enfant pour continuer à s’émerveiller, à rêver, est essentiel pour avoir une vie saine, nos actions elles, ne doivent plus être celles d’un enfant, et notre engagement à faire ces actions, notre volonté doivent être celle d’un guerrier adulte et noble. Un guerrier noble est celui qui honore la lutte dans laquelle il est engagé. Et nous devons honorer notre vie, et tout ce qui se présente à nous. C’est une attitude noble et salvatrice.

Pour cela, il faut se pousser, se challenger, il ne faut ni écouter les autres, ni votre mental, qui fera toujours tout ce qui est en son pouvoir pour vous écarter de vos buts. Et je ne parle pas de nos égos et multiples persona que nous avons créés et qui veulent continuer d’exister. Nous avons un besoin de variété, de nouveauté. Se challenger, se pousser en se donnant ses propres coups de pied aux fesses est la seule façon de pouvoir prendre sa vie en main, de manière responsable.

Se pousser à définir ses intentions.
Se pousser à rester aligné avec soi-même.
Se pousser à rester connecté à soi et aux autres.
Se pousser à prendre du temps pour soi et du temps pour être avec les autres.

Avec ces 5 attitudes mentales à conscientiser et à mettre en place, vous pourrez vraiment vous donner les moyens de réussir vos projets ou d’approcher de votre but et ce, dans toutes les zones de votre vie. Et vous vous permettrez ainsi, de croître et de garder votre enthousiasme initial.

gratitude

Alors maintenant parlons technique.  Comment pouvoir implémenter ces 5 attitudes dans votre vie ?

Voici un type de routine physico-psychologique que vous pouvez expérimenter et demander à vos clients d’expérimenter. N’oubliez pas, cette routine n’est que la mienne en fonction de mes intentions personnelles, donc n’hésitez pas à l’expliquer à vos clients et à l’adapter en termes de durée et de technique, comme bon vous semble.

Matin:  respiration, eau – méditation – sport – lecture/ écriture – repas – calendrier – intention
Durant la journée: engagement à mes intentions – Chaque heure break reconnexion à moi – aux intentions – eau – corps – respiration – visualisation
Soirée: stop tout écran au moins 1 h avant de dormir –  temps pour moi- écriture, visualisation, méditation – temps pour ma famille, 100% présent

Si vous arrivez à définir vos intentions le plus précisément, le plus clairement possible,  à rester aligné avec ce que vous pensez, dites et faites, à rester toute la journée en connexion avec vous-même, les autres et votre environnement, à prendre le temps pour vous et pour ceux qui vous sont chers, à contribuer, en vous poussant et reprenant vos responsabilités et votre vie en main dans chacun de ces domaines, alors je ne prends aucun risque en vous disant que vous réussirez tout ce que vous entreprendrez, que ce soit sur les plans professionnels, amoureux, relationnels et spirituels.  Et je ne parle pas de réussite financière ici, je parle de réalisation personnelle. Car la réussite est une émotion intérieure et n’a rien à voir avec l’argent ou les biens.

La réussite est une satisfaction personnelle qui vous permet de garder ce dynamisme et cet enthousiasme dans votre vie professionnelle ou personnelle.

 

Mika Denissot fondateur de Soul in a mind

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Soul in a Mind sur la productivité, et passez à un niveau supérieur de vous-même.

La symbiose du couple :

Inscrivez-vous au programme de méditation mensuelle GRATUIT avec Mika et reconnectez-vous avec vous-même et ceux qui vous entourent.

Méditationn MensuelleGratuite

Restez dans la boucle des Soulminders

FacebookTwitterInstagramPinterestLinkedin  Youtube

 

Citations en relation à l’article

feuille

lunepierre coeur