Pourquoi devenir coach de vie ?

Au vu du stress que subit chaque personne sur cette planète, il est vital d’avoir quelques pistes pour gérer sa vie au mieux, mais aussi pour optimiser chaque portion de son existence pour être plus heureux.
Les principes ne sont pas simples à acquérir par soi-même et il est plus dur encore de les appliquer sans un guide. C’est pourquoi une formation pour devenir coach de vie est un excellent point de départ vers une nouvelle vie.

Haute performance coaching continu

Devenir coach de vie, c’est s’offrir les moyens d’apporter du positif aux personnes qui nous entourent. Mais aussi du positif plus largement aux clients. On trouve dans le monde des tas de coachs diplômés en diverses techniques et spécialités, mais comment apprendre et faire apprendre un mode de vie ?

On touche ici un point sensible, comment devenir entrepreneur indépendant dans un milieu comme le coaching ? C’est exactement là où est passé Mika Denissot, avec son école de coach HPC2, qui propose de suivre un cursus sur deux ans pour former les coachs de vie holistique de demain.

Pourquoi 2 ans ? C’est le temps nécessaire pour acquérir tous les éléments qui font de vous un excellent professionnel dans ce domaine. Avec les acquis de cette formation, vous pourrez monter votre propre entreprise et devenir enfin l’entrepreneur que vous voulez.

Pas besoin de lourde campagne de marketing ici, c’est votre « course of life », votre vécu, le processus de formation, ainsi que le savoir-faire acquis lors de la formation qui vous draineront naturellement des clients. C’est ainsi que va le monde, plus vous aurez de clients satisfaits, plus vous en aurez.

Le coaching de vie, une véritable aide à la personne

devenir coach de vie holistqiue

Servez-vous de votre expérience personnelle et des compétences que vous offre Mika Denissot avec ses nombreuses années de pratique et de formateur de coachs, mais aussi formateur de formateurs (depuis 2008 avec l’organisation internationale dont il est le fondateur : international Canyoning organization for professionals) pour un accompagnement optimisé et des services qui conviendront à tous.

Du chef d’entreprise qui veut développer son business au salarié qui souhaite améliorer sa qualité de vie ou s’organiser pour atteindre un objectif particulier, apportez-leur vos nouvelles compétences et, à votre tour, offrez votre propre formation.

Car c’est ici un point essentiel du coaching de vie : après la formation et une fois les compétences acquises, on devient tous, à notre tour, capables de diffuser cette connaissance incroyable.

La France est un vivier de clients pour un coach

Trouver un client pour un coach dans l’hexagone est assez simple si vous avez suivi les bonnes formations. Nous vivons dans un pays fortement industrialisé dont les enjeux économiques deviennent vitaux pour beaucoup d’entreprises.

Le personnel est mis à contribution plus que de raison pour un objectif de développement du chiffre d’affaires. Encore une pression professionnelle liée à l’argent, le fléau de notre époque. Votre coaching doit servir le client à atteindre le but qu’il s’est fixé. Un bon coach doit avoir une culture générale assez conséquente. Il doit aussi avoir une intelligence aiguisée pour comprendre toutes les subtilités du problème de chacun.

Être un coach de vie, le métier de l’avenir

Quoi qu’on en dise, organiser sa vie pour atteindre ses objectifs ou simplement optimiser son bonheur est un travail quotidien. Et c’est ce travail dans lequel bien des gens ont besoin d’être accompagnés. Un métier pour lequel aucune école, aucune certification et aucun diplôme ne peut vous préparer. Car c’est l’école de tous les jours. C’est un processus constant et évolutif. En anglais on parle de : « life process »

On constate chaque jour ce besoin pressant de tous les citoyens d’obtenir eux aussi leur part du gâteau. Suivez les influenceurs life, lifestyle, et tous ceux qui font l’apologie de la passion et du bien-être. Ils sont tous suivis par des milliers de personnes en quête d’outils pour améliorer leur quotidien.

On peut se demander comment faire pour être coach de vie, mais Soul in a Mind et son fondateur vous apportent la réponse en une formation unique misant sur une vision holistique du coaching de vie. Déployer vos talents de coach et d’entrepreneur. Car avant d’être un coach, vous devez être un professionnel, un entrepreneur ou auto entrepreneur. Avant d’en arriver là, vous avez plusieurs questions à vous poser.

Que voulez-vous faire comme métier ?

comment vivre metier coach

Votre parcours personnel et professionnel vous appartient et vous êtes le seul à pouvoir décider ce que vous faire à l’avenir. Pour avoir plus de clarté concernant vos choix professionnels, commencez par consulter le Ebook gratuit mis à disposition par Mika Denissot qui contient les outils dont vous aurez besoin pour choisir votre futur travail.

Être coach de vie holistique, c’est aider un client directement là où il en a besoin, mais c’est aussi un métier qui permet de travailler à distance avec une simple connexion internet. Le coaching via internet est ce qui a sauvé la profession comme cela a été le cas durant la pandémie de covid. Cette option de travail via internet, et ce, même à l’international, vous permet de continuer à gagner votre salaire. Ensuite vous pouvez proposer un accompagnement physique en individuel ou en groupe.

Nombreux sont ceux qui voudraient devenir un professionnel dans un domaine qu’ils affectionnent, mais pour y parvenir, il faut le décider et pouvoir être accompagné. Apprenez la gestion du temps, le développement de vos qualités et suivez des cours réguliers pour progresser rapidement.

Exercez n’importe où et n’importe quand

Une fois que vous aurez acquis les compétences et que vous aurez la pratique nécessaire, vous aurez tous les outils en main pour créer votre entreprise et devenir coach de vie holistique. Si vous habitez en France, le statut d’auto entrepreneur correspond parfaitement à l’activité de coach de vie et à tous les types de coaching. Restez au contact de votre client ou suivez-le en ligne via du coaching à distance.

Pour devenir coach de vie, il est vital de garder à l’esprit que les cours, la formation, la certification ne font pas tout. Vous devez pouvoir faire face à un problème nouveau pour chacun de vos clients. De nombreux coachs pensent qu’une fois diplômé dans leur école, une fois la certification en main, la formation s’arrête et ils peuvent exercer leur activité et gagner leur argent sans se préoccuper du développement de ce qu’ils ont appris. C’est une erreur ! Car le coaching est un art et non une science. Le coaching demande un développement personnel constant de la part du coach lui-même.

Le coaching permet de choisir qui l’on veut devenir. Une fois que vous êtes coach, vous pouvez appliquer à vous-même les mêmes conseils que vous donnez à vos clients (c’est peut-être la partie la plus difficile).

Ne cessez jamais d’apprendre

Ce conseil, probablement un peu trop générique, s’applique à tous, et plus encore à un coach. C’est l’essence même du coaching que de se tenir informé, de manière autodidacte ou en suivant d’autres formations, pour toujours proposer des services de qualité et une expérience professionnelle qui s’est enrichie avec le temps. C’est à ça que l’on reconnaît un bon coach.

Imaginez-vous un instant dans le métier de coach de vie, que voyez-vous ?

devenir coach de vie pro

Votre formation est achevée, vous avez réussi à devenir coach et monter votre entreprise de coaching en ligne et en physique. Ne paniquez pas, la gestion, comme le reste, s’apprend. L’accompagnement proposé par l’équipe de Soul in a Mind est fait pour que vous sortiez de la formation en étant autonome et prêt à affronter la société.

Ce métier est l’un des plus enrichissants qui soient. Apportez la solution à un client est ce qu’il y a de plus gratifiant pour un coach.

Pour y arriver, vous devez voir certaines qualités indispensables. Par exemple, votre capacité d’écoute sera votre plus grande force. Un coach doit écouter son client pour percevoir le point bloquant dans sa vie et l’aider. Avec Mika, l’écoute n’est pas juste analytique mais se déploie sur le mode énergétique.

Spiritualité et pragmatisme

Après avoir suivi la formation HPC2 de Mika Denissot, vous devrez réutiliser tout ce savoir pour créer vos propres services. Vous devrez d’abord vous faire une place dans la profession et dans l’esprit de vos clients.

Un coach classique va mettre l’accent sur l’aspect opérationnel des choses, vous aurez acquis la capacité de faire évoluer les personnes autour de vous sur un plan spirituel et pragmatique en même temps. C’est une force, servez-vous-en.

Et après ?

Vous êtes déjà coach ? Ce n’est pas terminé ; même si vous connaissez bien votre métier, vous avez toujours de nouveaux objectifs à atteindre. Le coaching, comme toute forme d’activité qui permet le développement personnel, s’accompagne d’une pression constante.

Il s’agit d’un travail sur soi que l’on fait tout au long de notre existence. Si l’on sort quelque temps de l’aspect marketing et du salaire dont vous avez besoin pour vivre, on s’aperçoit qu’il s’agit d’une profession que peu de gens peuvent faire dans notre société qui ne s’intéresse que très peu à la personne.

En tant que coach, retenez que les gens que vous aidez cherchent un professionnel pour les accompagner d’un point de vue personnel, spirituel et aussi professionnel. C’est tout le paradoxe du métier de coach.

Donc après, poursuivez diverses formations et lisez des ouvrages de référence ou des blogs riches en articles variés, comme celui de Soul in a Mind, mais aussi et surtout n’arrêtez jamais d’appendre et de partager votre savoir. Ainsi vous ne ferez pas du coaching, vous serez un coach !

formation de coach holistique hpc2 mika denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika et Soul in a Mind. 



 

la voie des soulminders

Restez dans la boucle des Soulminders

Telegram Mika Denissot

Facebook Twitter Linkedin Youtube Instagram