Le mensonge nécessaire pour un nouveau paradigme

Article 01.png

Je vais vous dire une vérité qui est un mensonge. Et comme je vais mentir, plus aucun de vous ne va croire la suite de ce que je vais vous dire. Et pourtant, ce mensonge est vrai.
Lorsque qu’on parle de vérité et de mensonge, on ne parle que de faits subjectifs. Car comme tout est sujet à interprétation, si je vous dis que la terre est plate avec de très bons arguments, certains vont me croire et ce sera pour eux une vérité, et d’autres ne me croiront pas, alors pour eux, je mentirai.

Mais acquiescer d’un côté ou réfuter de l’autre ne dit pas si c’est une vérité ou un mensonge. Ça permet juste de prendre position devant un fait ou un dire.

Sondage proposé :

Sondage.png

Mensonge et vérité : un débat continuel

A l’heure d’aujourd’hui, vérité et mensonge sont des sujets brûlants vis-à-vis des journaux d’information et des fake news, par exemple. Comment savoir qui dit vrai et qui ment?
Les menteurs diront que ceux qui disent la vérité sont des menteurs, et ceux qui disent la vérité diront que ceux qui prétendent dire la vérité, mentent. Et toi, au milieu, tu te grattes la tête.

Tout d’abord, soyons honnête, nous avons accepté le mensonge dans nos sociétés. D’ailleurs, quel parent n’a jamais dit que c’est le Père Noël qui apporte les cadeaux à Noël, ou que c’est la petite souris qui a pris la dent sous l’oreiller ? Et quand le bébé grandit, il apprend que vous avez menti et hop, voilà le plus grand enseignement que l’on donne à nos enfants. Mentir, c’est OK !

Alors ne soyez pas étonné le jour où ils vous sortiront un gros mensonge bien cuit… Vous avez été leur maître parfait… Oui, le mensonge est devenu une manière de s’exprimer et apparemment, ça ne surprend plus personne.

Le mensonge, une manière de communiquer

Nous savons que nos politiciens nous mentent lorsqu’ils nous présentent leur programme présidentiel. Nous savons que c’est juste pour se faire élire et qu’aucun d’eux ne les suivra. Et pourtant, ceux qui continuent à voter iront voter, tout en sachant qu’ils mentent. L’humain est incroyable !
Autre exemple : les journaux d’information, prenons par exemple, au hasard : le Monde, un journal qui ne dit que la vérité, rien que la vérité et qui lève toujours sa main droite et dit : je le jure.
Un journal qui est pour la pensée libre et contradictoire. Mensonge ou vérité ?
C’est un  journal qui ne manipule pas son audience. C’est un mensonge ou une vérité ?

Florence Rosier a écrit un article dans le monde le 1er mars 2021 intitulé : le vrai du faux sur le mensonge, ce mal immoral et nécessaire qui cimente la société.
Juste dans le titre, elle rassure la population en lui disant : vous savez le mensonge, c’est bien en fait, et c’est nécessaire pour vivre en société.

Et un peu plus loin, pour appuyer ses dires, elle cite un passage de Bernard Werber de son livre, le rire du cyclope qui dit ceci, puis elle cite le psychiatre Patrick Clervoy :

Article 02.png

Une contradiction permanente dans les médias

Dès le début, Florence Rosier vante les mérites du bien mentir en société. Un peu pour nous permettre d’avaler sans trop nous étouffer toutes les vérités que les hommes d’état, que les médias comme le Monde nous donnent à manger chaque jour. Merci Florence, merci le Monde, vous êtes extraordinaires !

Mais alors dans ces conditions, si le mensonge est vraiment un mal nécessaire pour avoir de bonnes sociétés qui fonctionnent parfaitement, pourquoi un peu plus bas dans le même article venir casser du sucre sur les vérités ou les mensonges (ça va dépendre du point de vue de chacun et de leur interprétation), donc sur les vérités ou les mensonges que Donald Trump a dit ?

Voilà ce qu’elle a écrit :

Article 03.png

Ce qui est étonnant, c’est qu’elle ne cite pas Emmanuel Macron, par exemple, qui lui ne dit que la vérité, rien que la vérité, qui comme le Monde, lève la main droite et dit je le jure.
Mais c’est normal, car l’art de mentir en vérité est un acte devenu naturel chez les experts en communication. Experts que sont, pour rappel, les politiciens et la plupart des journalistes.
Mais alors quand un journal montre du doigt un président menteur sans parler de son propre président qui par voie de cause à effet insidieuse est un porteur de vérité, est-ce que la journaliste ici ment, est-ce qu’elle calfeutre ou tente d’influencer ou de manipuler son audience ou est-elle vraiment sincère et croit dur comme fer qu’elle dit la vérité vraie ?

Qu’est-ce que mentir ?

Alors pour répondre à cette question, prenons la définition du Petit Robert qu’elle a elle-même mise dans son article d’ailleurs : Mentir, c’est déguiser sa pensée dans l’intention délibérée de tromper : c’est manipuler autrui.
Merci le Petit Robert d’avoir mis en évidence ce que Florence tentait de déguiser en parlant de Trump et non de Macron.
Cependant, Florence, il y a quelque chose qui m’échappe dans ton article. C’est que tu fais l’apologie du mensonge pour le bien-être de nos sociétés modernes, mais tu écris ceci :

Article 04.png
Ce que tu écris ici, c’est que toute la science, tout scientifique sans exception dit vrai, et donc que toute pensée opposée à la pensée scientifique est une intox. Je pense que ton camarade de chambre, c’est celui qui a écrit une des règles de la communauté Youtube qui dit très clairement ceci :

regles Youtbe.png
Tout comme toi, ils informent le grand public qu’il ne peut y avoir d’erreur possible venant des autorités sanitaires locales ou de l’OMS.
C’est-à-dire que, alors bien sûr, ce n’est qu’une supposition : même s’ils mentent, même s’ils se trompent, même si tout le monde le sait, pour Youtube, c’est interdit de le dire, et pour le Monde, dénoncer le mensonge ou l’erreur, c’est être un complotiste qui colporte des fake news.
Parce que le Monde détient LA vérité, et apparemment Youtube sait qui détient toute la vérité aussi.
Moi, ça me va, car je suis un chercheur de vérité et si là, on me présente les dieux je sais tout, mon chemin spirituel peut enfin s’arrêter. Amen !

Mais continuons, car c’est là que ça devient intéressant. Dans l’article, Florence écrit ceci :

https://trello-attachments.s3.amazonaws.com/5eb8b2879285846f917d9dd5/6052c7e4c3e3ea7430e629e2/0b9ea8dc18b5a2c1a411b7bd817f0ff2/Article_05.png

Mais alors Florence, celui qui délivre une fausse information sans mentir dans ce cas, ne fait pas d’acte immoral, il délivre les faits tel qu’il les voit, non ?
D’ailleurs, n’est-ce pas ce que font les journaux comme le Monde ? Ne délivrer que les faits tels qu’il les voit. Comme par exemple dans cet article, délivrer les mensonges de Trump, car Florence ne peut pas voir ni entendre les faits de son président pour au moins avoir une comparaison et dire à son audience : “mais vous savez, chez nous, c’est pareil.”

Les fake news

Pour finir, en fin d’article, le Monde se devait impérativement de dévoiler de manière très insidieuse qu’il ne faisait que donner des Vraies news et que les fake news venaient des autres, mais pas de ses journalistes.

Article 07.png
Pour ce qui est du fait que le poids des religions a chuté alors là, je suis d’accord, mais je rajouterai surtout qu’il y a une perte des valeurs sacrées, il y a une perte d’identité spirituelle, et que l’être humain se déshumanise.
Et l’apothéose, pour finir, encore un passage écrit dans l’article :
“Autre raison probable : plus les théories du complot prospèrent, plus elles témoignent d’une angoisse collective. L’ampleur des fabulations actuelles s’expliquerait aussi par la menace que fait peser la pandémie.”

Ce que je retiens de tout ça, c’est qu’entre dire la vérité ou le mensonge aujourd’hui, il n’y a aucune différence car ce que nous dirons sera toujours pris pour des vérités pour certains et des mensonges pour d’autres.

Les médias de masse

Prenons l’exemple des informations des médias de masse actuels. Ils écrivent des vérités et dénoncent des personnes qui viennent contredire ces vérités.
D’un côté, ces médias sont persuadés de dire la vérité, tout comme le sont aussi ceux qui viennent contredire leur vérité.
Mais il y a aussi une autre alternative, c’est que les médias savent qu’ils mentent mais écrivent tout de même ces mensonges en laissant croire que ce sont des vérités.

Et ceux qui contredisent les vérités peuvent aussi mentir mais vont quand même contredire cette vérité ou ce mensonge en laissant croire que ce qu’ils disent est une vérité.

Le mensonge est accepté et utilisé par tous

Bref, dans ce meilleur des mondes dans lequel nous vivons, il faut juste vous dire que le mensonge est accepté dans nos sociétés et qu’il est utilisé en masse par tous nos dirigeants, médias et politiciens et ceux qui font autorité dans leur domaine.
Mais qu’il est aussi utilisé par d’autres : ceux qui les écoutent, nous !
La seule difficulté ici, c’est de savoir à quel moment, c’est un fait et à quel moment, c’est un acte immoral.

Pour ça, je n’ai pas d’autre réponse que de vous dire de suivre votre intuition. Car au moins en faisant ça, vous retrouvez votre spiritualité perdue et une part de votre humanité.

Notre société est un échec spirituel

Car il faut tout de même se l’avouer : nos sociétés sont des échecs spirituels.
Allez une dernière, tout en bas de l’article, la philosophe Marie France Hazebroucq dit :

article 08 .png
Elle donne la meilleure arme à tous nos dirigeants pour un jour, mettre cette phrase dans les futurs textes de loi et faire du mensonge un acte d’utilité publique.

Alors pour finir, écoutez bien ce message car vous allez devoir répondre juste après: faites attention aux autres et gardez vos distances, pensez à vous faire vacciner puis portez vos masques ainsi que vos casques et vos gants. Mangez  des hamburgers bien gras, n’écoutez que les journaux officiels, faites confiance aux hommes d’états et à vos banquiers et tout ira bien pour vous.

D’après vous, ce que je viens de dire : mensonge ou vérité ?

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika Soul in a Mind sur l’art de la maitrise de soi et de l’émergence spirituelle



Où en suis-je maintenant ?

Après quoi courez-vous ?

test 6 besoins humains

 

 

 

Restez dans la boucle des Soulminders

FacebookTwitterInstagramPinterestLinkedin Youtube