Les questions influencent notre futur

Savez-vous que la meilleure façon de contrôler votre attention, votre focus, est d’utiliser le pouvoir des questions ?
Savez-vous que poser la bonne question peut sauver un projet de vie, une relation, votre vie toute entière ?
Quand un problème surgit, un problème financier, de santé, de travail ou relationnel, il n’arrive jamais par hasard.
C’est juste l’accumulation de causes immergées, d’erreurs et de causes non détectées qui font émerger le problème.
L’Art de poser la bonne question vous donnera automatiquement la réponse à votre problème.

D’ailleurs Bouddha disait : « A tout problème, il y a une solution. Et s’il n’y a pas de solution, c’est que ton problème n’existe pas. »
On pourrait dire aussi, qu’à toute question, il y a une bonne réponse. Et si tu ne trouves pas la bonne réponse c’est que tu n’as pas encore posé la bonne question.

Dans cette article vous allez découvrir l’art de se poser les bonnes questions, ce qui va, jour après jour, littéralement changer votre regard, donc votre direction de vie.

Nous nous posons des questions tout au long de nos journées.  En fait, si on regarde bien, elles commandent nos actions.
Elles contrôlent notre focus, elles contrôlent la façon dont nous allons penser, dont nous allons ressentir les choses, la façon dont nous allons poser nos actes, la façon dont nous allons vivre cette journée émotionnellement.

Comme chacun d’entre nous, j’ai vécu des moments de doute, des moments où je me sentais seul au monde.
Un jour, je me suis retrouvé au bord du gouffre : divorce inattendu, perte de tous mes biens, plus d’argent, tribunal, manipulation policière, bref, un combat de plus d’un an.
Durant les premiers jours, le blâme, la perte de motivation, le doute, la peur m’ont envahi, m’empêchant de voir clair.
Mais ceci n’a duré que très peu de jours. Car j’ai toujours mon fameux mantra près de moi :
« Le doute, la peur, la mélancolie, le blâme, le stress, ne sont pas des options pour moi. »

Femme qui se pose des questions et regarde en profondeur

Ce qui m’a permis de ne jamais perdre pied, c’est l’utilisation du pouvoir des questions.

Il y a plus de 15 ans, je suis tombé sur une histoire d’Albert Einstein.  Honnêtement, je ne sais pas si c’est une histoire inventée ou si elle a réellement existé. Mais peu importe, car cette histoire m’a sauvé plus d’une fois lorsque j’étais face à des problématiques, difficiles à gérer, que ce soit physiquement, psychologiquement, émotionnellement ou énergétiquement.

Un jour, lors d’une réunion avec des collaborateurs, Einstein demanda : « Imaginez que vous avez 1 heure pour résoudre un problème spécifique. Combien de temps allez-vous consacrer à poser les questions du problème et combien de temps allez-vous consacrer à essayer de trouver la réponse ? »
Il reçut tout un tas de réponses différentes, comme 50/50 ou comme 20% pour les questions et 80% pour les réponses.
Et il finit en disant : « En ayant 60mn pour résoudre un problème, je passerai 59 mn à chercher la bonne question.
Car lorsque j’aurai posé la bonne question, je n’aurai plus besoin de chercher la réponse, elle coulera de source. »

Depuis, chaque matin, avant ou après avoir médité, je me pose une série de questions auxquelles je réponds à voix haute.  Et chaque soir, une autre série auxquelles je réponds par écrit. Et bien que les questions diffèrent de jour en jour, (ça c’est pour toujours combler mon besoin de variété !), leurs formes sont différentes, mais le fond est identique.
Ces questions, et surtout, les réponses à ces questions vont vous permettre de vivre toujours votre journée avec un sentiment positif. Mais surtout, elles vont vous ramener à la réalité du moment  présent, votre réalité et non l’illusion de votre mental qui vous dira qu’aujourd’hui ça ne va pas. Car il y a toujours quelque chose qui va.  Il y a toujours une raison d’être heureux, en joie. Il suffit juste d’y porter attention.

Depuis 1990 je me suis formé auprès de plusieurs personnes  renommées dans le domaine du Coaching, comme Tony Robins, Brendon Burchard, Darren Hardy, Robbins Sharma et dans d’autres domaines, auprès  de Shivananda, Krishnamurti, d’Aruna et Jean pierre Le Gouguec de l’IPHT.
Puis j’ai fait des études approfondies que j’appelle études de vie (toujours pas finies, d’ailleurs !) sur les travaux de Carl Gustav Jung, de Stanislas Grof, sur la Kabbale juive et le Vishudimagga des Bouddhistes, les Vedas des Hindous.

Le point commun de ces différentes traditions et de tous ces enseignements peut se résumer à une phrase   :
«  Là où je porte mon attention,  là je me dirigerai. »

Focus noir et blanc

Au cours de mes études, une question revenait en permanence : « Que veux-tu faire, là maintenant du temps qu’il te reste?

Les plus beaux ouvrages que j’ai pu lire de ces mêmes auteurs, sont des ouvrages dans lesquels les questions sont posées de telle façon que la réponse nous apparaît d’elle-même.

Alors voici une liste de questions que je me pose et que je vous invite à vous poser aussi pour trouver vos propres réponses :

  • Pour quelles raisons suis-je heureux dans ma vie aujourd’hui ?
  • Quelle forme de gratitude puis-je avoir pour tout ce que je vis aujourd’hui ?   Qu’est-ce que je ressens en le disant ?
  • De quoi suis-je fier dans ma vie aujourd’hui ? Et comment est-ce que je le vis ?
  • Qu’est-ce qui m’excite, me fait rêver, me booste aujourd’hui ?
  • Dans quoi suis-je engagé aujourd’hui et comment est-ce que je ressens cet engagement ?
  • Quels sont mes succès, mes réussites  jusqu’à aujourd’hui ? Comment est-ce que je ressens ces succès et ces réussites lorsque j’y pense ?
  • Qui est-ce qui m’aime aujourd’hui ?
  • Qui est-ce que j’aime aujourd’hui ?
  • Si cette journée était ma dernière journée, comment est-ce que je la vivrais ? Qu’est-ce que cela me fait, d’y penser ?

Puis le soir, je me pose ce type de questions :

  • Comment ai-je apporté ma contribution aujourd’hui ?
  • Comment ai-je donné de ma personne aujourd’hui ?
  • Qu’est-ce que j’ai appris aujourd’hui ?
  • Qu’est-ce que j’ai partagé aujourd’hui ?
  • Qu’est-ce que j’ai accompli aujourd’hui ?
  • Et si demain, je ne me réveillais pas, quelle serait la dernière pensée que je voudrais avoir, avant de m’endormir ?

Adulte qui ecrit sur son journal intime

Ce genre de questions a un grand pouvoir pour vous aider à changer votre regard,  à l’orienter non plus uniquement  sur vos problèmes mais sur ce tout ce que vous vivez d’autre et sur ce que vous pouvez encore faire pendant le temps de vie qui vous reste.

Car pour avoir moi-même rempli mon testament, en raison d’un risque de décès du à une opération dangereuse, j’ai pu mettre le problème «  de la possibilité de ne plus être avec ma famille, mes amis », de coté pendant quelques jours, uniquement par la force de ces questions et vivre ces jours non pas dans le stress ou la peur, mais la joie et le partage. Car un problème n’est en fait qu’une question qui nous est posée.
Et la réponse que vous allez lui donner va diriger vos actions, donc vous amener dans une direction de vie spécifique.

Quand ce type de questions sera devenu pour vous un automatisme, vous pourrez alors aider les gens autour de vous. Car la meilleure façon de les aider, c’est de leur poser les bonnes questions et non de leur donner des réponses.

En coaching d’entreprise, je dis au manager que la meilleure manière d’élever les membres de son team, n’est pas de leur donner des directives, mais de leur demander comment ils feraient, eux ?
Je l’invite à leur poser cette question :
« Si vous étiez à ma place, quelles décisions prendriez- vous ? »

En agissant ainsi, le leader permet à ses collaborateurs d’aller puiser dans leurs ressources, de stimuler leur créativité, et de ne pas agir comme des robots.
Ne ruminez plus, ne vous laissez plus envahir par des pensées qui n’ont pas de source réelle mais allez chercher LA BONNE question.

Car elle vous donnera la meilleure direction à suivre.

Mika Denissot fondateur de Soul in a mind

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Soul in a Mind sur la productivité, et passez à un niveau supérieur de vous-même.







Inscrivez-vous au programme de méditation mensuelle GRATUIT avec Mika et reconnectez-vous avec vous-même et ceux qui vous entourent.

Méditationn MensuelleGratuite


Restez dans la boucle des Soulminders

FacebookTwitterInstagramPinterestLinkedin   Youtube

 

Citations en relation à l’article
nous nous dirgeons la ou notre regardEt si le sens de notre vie...