Comment faire en sorte de réussir sa vie ?

Je vais être très clair avec vous : soit vous décidez, là maintenant d’avoir une vie extraordinaire, soit vous décidez de vous contenter de ce qu’on vous offre.

Réussir sa vie ? Tout dépend de vous : soit vous agissez, soit vous subissez.

La tradition balinaise

Un père indonésien a eu 2 enfants : Ketut et Wayan. Il leur a appris dès leur plus jeune âge deux règles essentielles pour leur vie. Et à Bali, on ne rigole pas avec la tradition !

Il leur a enseigné  qu’il leur était interdit d’être en contact direct avec le soleil, et qu’il leur était interdit de réclamer l’argent qu’ils avaient prêté à quelqu’un. C’est un peu comme si vous alliez faire un crédit dans une banque et qu’on vous disait que ce n’était pas la peine de le rembourser… Le rêve non !!!

Ils ont grandi  durant toute leur enfance avec ces deux consignes. Puis devenu grand, chaque frère a pris une direction différente. Leur père est décédé, et la mère voulait comprendre un de ses deux fils vivait heureux, libre financièrement; et l’autre malheureux et sans ressources.

Premier choix : la vision de Ketut

Elle les invita à se retrouver. Elle leur demanda à chacun comment il vivait, et ce qui avait fait que l’un ait pu réussir sa vie et l’autre, non.

Ketut, le plus malheureux et le pauvre des deux lui dit ceci : 

“ Papa nous a toujours dit qu’il ne fallait pas être en contact direct avec le soleil. Alors chaque matin et chaque fin de journée, pour aller au travail, je ne pouvais pas prendre mon scooter (ndlr : à Bali, 80% de la population se déplace en scooter). Donc, j’appelais un taxi pour aller à mon travail et j’en faisais de même pour rentrer le soir à la maison. Et la plus grande partie de mon salaire était dépensée dans ce transport car je n’avais pas les moyens d’acheter une voiture.

Ensuite, papa a dit qu’il ne fallait jamais réclamer de l’argent que j’avais prêté, donc dès qu’une personne venait me demander de l’argent pour l’aider, je le lui donnais et je ne lui réclamais jamais. Je me suis donc moi-même endetté. Mais c’est ok, car cela doit être mon karma, alors je l’accepte, c’est ainsi, je n’y peux rien.”

La mère comprenait son fils Ketut,  mais était étonnée et voulait entendre l’histoire de son plus jeune enfant, Wayan.  Elle savait qu’il respectait aussi la tradition de son père et que cette dernière de lui a pas empêcher de réussir sa vie, au contraire.

Deuxième choix : le secret de Wayan


“Et toi comment as-tu réussi ?”

“Et bien, c’est simple, comme je n’avais pas le droit d’être en contact direct avec le soleil, tous les matins je partais au travail à 5h du matin avant que le soleil ne se lève, et je rentrais chez moi une fois le soleil couché. J’ai pu ainsi multiplier les actions que je voulais faire, ayant plus de temps tout en respectant la tradition, ce qui a fait grandir mon entreprise.

Et puis quand des personnes venaient me demander de l’argent pour les aider, je leur donnais uniquement ce que je pouvais leur donner. Mais je leur disais que ce n’était pas un prêt, mais un don pour eux. Et si par exemple, on me demandait 5000 euros mais que cela risquait de me mettre en difficulté, je leur disais, tiens plutôt que de te prêter 5000 euros et que tu sois obligé de me rembourser, je te donne 1000 euros et tu n’auras pas à me les rembourser. Et j’ai découvert que plus on donne, plus on reçoit.

Le secret de Wayan pour réussir sa vie venait d’être dévoilé.

Morale de l’histoire

Cette histoire indonésienne exprime très clairement les positions mentales que nous pouvons avoir face à des recommandations, à des règles, à des lois, à une expérience de vie. Ces positions détermineront notre chemin de vie, et sa réussite selon nous.

Elle nous rappelle qu’il n’existe aucune expérience de vie que nous ne pouvons pas modifier en fonction de nos désirs, de nos rêves, de nos idées. Tout dépend de notre point de vue, de notre positionnement et de nos désirs d’agir en conséquence.

En nous, il y a deux pôles, un pôle brillant comme le soleil et un autre moins brillant comme la lune. 

Et il ne nous suffit pas, pour être complet, de rayonner comme le soleil en agissant bêtement, sans réfléchir. Il faut d’abord que nos pensées soit vécues intérieurement. Et que nos intentions trouvent leur source dans le calme et la solitude de la vie intérieure. Ce qui est représenté par la lune en nous.

La tradition balinaise ancienne enseigne que toute pensée qui n’est pas d’abord passée par une matrice lui ayant donnée forme ne peut que rester imparfaite, imprécise et floue. C’est pourquoi toute action sans clarté initiale devient vaine.

Vous connaissez sûrement cet axiome qui dit que : lorsqu’on crée des fantômes, on enfante des vampires. 

Et bien la création de fantômes est quotidienne dans nos vies, car toutes nos idées sont des fantômes. Chacune d’entre elles est un égrégore à part entière, une énergie autonome. 

Nous donnons naissance à des fantômes à chaque fois que nous acceptons une idée générale comme autorité valable uniquement par le seul fait qu’elle soit générale, ou pire encore par le seul fait qu’elle soit reconnue par un nombre de personnes majoritaire.

Et c’est ainsi que des peuples entiers partent en ruine et sombrent dans la souffrance.

Et vous, quel sera votre choix de vie ?

choix pouvoir vie Mika Denissot
Chaque fois que nous acceptons sans faire d’effort personnel, c’est-à-dire comme Ketut, ce garçon qui n’a pas confronté l’enseignement de son père aux valeurs les plus élevées de l’être humain : l’intelligence sacrée, la sagesse et l’action juste, nous vivrons dans la souffrance.

Quand il n’y a pas cette sagesse et ce recul nécessaire, alors nous enfantons des vampires. C’est-à-dire que nous avons soif d’en savoir plus et de subir plus, en somme.

N’est-ce pas ce que nous avons pu voir depuis le début 2019 ? L’acceptation d’idées générales créant une vision spécifique du monde, alors que pour certains, cette vision vécue par presque tous les habitants de cette planète, était toute autre.

Je conçois cette crise actuelle comme une des plus importantes et salutaires. Comme je l’ai répété à plusieurs reprises dans mes vidéos, nous vivons une opportunité qui risque de ne plus se représenter de sitôt. Nous avons une opportunité de nous transformer profondément intérieurement et de créer cette nouvelle espèce d’homo sapiens.

Alors que d’autres voient cette expérience si particulière comme dramatique. Il est évident que les trajectoires de vie de chaque être ne seront pas du tout les mêmes. Certains deviendront Ketut et d’autres deviendront Wayan.

Le secret de ceux qui réussissent leur vie

Il faut saisir que nos pensées n’ont jamais d’influence sur autrui. Oui, cela va en surprendre plus d’un, surtout ceux qui croient pouvoir influencer les autres. 

Comment nos pensées pourraient-elles avoir une influence sur un de nos semblables ? Nos pensées ne font que déterminer en eux d’autres pensées. Et c’est de ces pensées qu’eux-mêmes vont déterminer des intentions.  Donc notre pouvoir est  limité à celui de poser des graines dans le cœur et l’esprit des autres. À chacun de créer son propre jardin avec les graines reçues.

Non pas que cette influence commune dirigera leurs actes et leurs pensées. Ils se refuseront d’en créer d’autres ou de contredire la pensée reçue. Dans les deux cas, c’est un choix délibéré de la part de celui qui n’agit pas. Et cristalliser sur une idée fixe, qui deviendra une obsession et pour beaucoup une maladie mentale.

Pour réussir sa vie, le secret est bien ici : ne jamais courir tête baissée dans une direction même si celle-ci est suivie par les presque 8 Milliards d’êtres humains de cette planète. Car ceux qui réussissent, savent toujours au fond d’eux que rien n’est jamais vraiment sérieux ni dramatique. Et ils savent que c’est juste un point de vue et une manière d’aborder ou d’accueillir les évènements. C’est eux qui feront de cet événement un drame ou un succès.

Alors que décidez-vous à partir d’aujourd’hui : qu’on vous appelle Ketut ou Wayan ?

 

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika Soul in a Mind sur l’art de la maitrise de soi et de l’émergence spirituelle



Le monde symbolique qui dirige nos vie
Emergence Spirituelle vie

 

Préparer votre projet sans erreurs
Reussir

Restez dans la boucle des Soulminders

FacebookTwitterInstagramPinterestLinkedin  Youtube