L’esclavage moderne dans le monde

(L’article a été mis à jour le 17 août 2021).
Sommes-nous entrés dans l’ère de l’esclavage moderne ? Ces milliards de victimes ne témoignent-ils pas d’une forme contemporaine d’esclavage ?

Presque partout, le même scénario sévit. Un virus qui se propage et une suite illogique et inimaginable de règles liberticides qui s’enchainent les unes à la suite des autres. Ces règles prennent comme armes, la peur, l’ignorance, la soumission, la réprimande. Aujourd’hui, il y a aussi l’exploitation, la ségrégation et la division du peuple dans son propre espace de vie. Et cela se passe à l’international, dans la plupart des pays, mais tout de même avec une plus forte tendance en Europe, et aussi au Canada.

Les victimes au travail

Le protocole mis en place en Asie du sud-est est suivi à la lettre par la France. Ici en Indonésie depuis plusieurs mois, les aides-soignants ont l’obligation de se faire vacciner pour pouvoir travailler. C’est une atteinte aux droits du travail. C’est la même chose pour toutes les personnes travaillant dans l’administration.

Ensuite, ça a été le cas pour les personnes qui accueillaient des clients comme dans les hôtels, les chambres d’hôtes, et maintenant les restaurants.

Les nouvelles victimes sont à présent les enfants de plus de 12 ans pour aller à l’école avec l’obligation vaccinale. Puis interdiction de rentrer ou sortir de l’ile sans vaccin. Il y a aussi l’interdiction d’aller sur certaines plages ou dans certains lieux, et la liste est longue… Bali ce n’est plus l’ile aux Dieux…

Ce qui arrive en France et à l’international n’est que la suite logique de cette nouvelle gouvernance mondiale. Elle prend comme excuse un variant Delta qui somme tout se propage vite, mais n’est pas mortel.

Les victimes de cette esclavage moderne

Alors que reste-t-il ? Des millions d’êtres qui souffrent car ils n’ont plus de travail. Des vaccinés face à des non vaccinés ? Voilà à quoi est réduit notre humanité au 21eme siècle.
En France tout particulièrement, ils ont réussi à créer cette division. Pour cela, ils ont utilisé la méthode de la peur, du mensonge écrit dans les articles de presse.
Obliger des êtres à prendre une décision qui est à sens unique est une forme de servitude et d’exploitation psychologique.

Un maigre constat qui montre le niveau de conscience de ceux qui nous gouvernent, mais aussi de ceux et celles qui jouent à cette petite guerre envers l’un ou l’autre.

La résistance pour sortir de cette esclavage moderne

Alors aujourd’hui le temps de la résistance est venu. Prenez exemple sur certains résistants juifs qui n’ont jamais abandonné au risque de leurs vies. Je ne parle pas ici d’une résistance numérique à poster des images qui ne serviront à rien d’autre qu’à nourrir votre conviction et vos egos. Je parle d’une résistance réelle, dans la vie physique de tous les jours.

Posez-vous la question suivante : quel que soit le choix que vous allez faire, quel sera le message que vous allez donner à vos enfants ? Quel avenir allez-vous léguer aux générations futures ? Celui de la soumission, de l’acceptation, de l’esclavage ? Celui de la servitude? Ou alors celui de la résistance et de la reprise de son pouvoir ?

Alors que tous les vaccins au monde n’en sont qu’à leur deuxième phase de test, le vaccin Pfizer finira la phase 3 de test le 2 mai 2023 (le jour où j’écris cet article), et Astra Zeneca le 14 février 2023. Je ne vous parle pas des autres qui ne seront pas prêts avant 2024 voire 2025 pour certains.

Des nouvelles formes d’esclaves

Mais qu’est-ce que cela veut dire toujours en phase 2 ? Cela veut dire que pour l’instant, c’est à l’état expérimental. Pour être clair, tout être humain, homme ou femme qui utilise ces substances n’a aucune idée de ce qui se produira dans son corps. Les lobbys non plus. Ils découvrent au fur et à mesure les effets indésirables et les effets mortels.

Si vous êtes végane comme moi, normalement vous ne prendrez pas ses substances. Des milliards d’animaux sont tués pour les tests.
Si vous faites partie de ceux qui pensent que l’homme n’est pas un animal et que vous êtes vegan, alors vous pouvez y aller librement. Car les tests apparemment se passent des tests sur les animaux. Ils sont fait directement sur les humains.  Et oui ! quand on vous demande de goûter un soda en cours de fabrication afin de faire des rajouts quelconques pour la mise sur le marché, c’est vous le testeur… Vous devenez les nouveaux esclaves.  On vous pousse avec force à tester, tout en préservant l’organisation pharmaceutique d’attaque en justice en cas de problème.

Que l’on soit bien clair : je ne porte aucun jugement sur les personnes qui se font vacciner et ceux qui ne le désirent pas. Chacun est libre de choisir ce qu’il veut faire de sa vie. Seulement je demande autant aux vaccinés qu’aux non vaccinés de stopper cette guerre inutile, car vous permettez à nos dirigeants de ne plus rien avoir à faire. Vous jouez leur jeu. C’est cela l’exploitation psychologique. Si une guerre civile explose entre nous, ils vous feront tous porter le chapeau. D’ailleurs, l’esclave a toujours tort. L’esclave ment toujours. Il suffit pour s’en convaincre de se remémorer l’histoire des esclaves en Afrique où leur parole n’avait aucune valeur.

Faire preuve de vivacité d’esprit : un travail au quotidien

Quand j’avais annoncé le pass sanitaire de Chine vers la France en juillet 2020, je me suis fait incendier.
L’annonce que ce que nous vivons ici sur Bali allait arriver en France sous peu, je me suis fait brûler vif. Quand j’avais annoncé la plus grande diversion jamais menée, celle que nous vivons actuellement, incendier à nouveau.

Il n’empêche que je ne suis pas devin mais j’utilise ce qu’on appelle un cerveau pour prendre des décisions et observer ce qui m’entoure non pas avec le voile que nous proposent les médias, les dirigeants, les réseaux et moteurs de recherches qui pratiquent la censure, mais en allant regarder derrière ce voile. C’est un travail au quotidien pour garder un esprit clair

Le deepweb par exemple est parfait pour regarder derrière le voile. Le deepweb, c’est les 96% du web non indexés. Et oui, ce que vous voyez sur internet n’est que 4% de la réalité de l’internet. Alors quand je vous demande de sortir du numérique et de commencer à reprendre votre pouvoir. Ce n’est pas de la lubie, c’est une réalité.

L’esclavage moderne en France et dans le monde dans toute sa splendeur

Esclaves moderne diable

Aujourd’hui, on nous demande pour pouvoir vivre de la manière dont nous avons toujours vécu de nous plier à des règles liberticides sortant du chapeau d’un magicien.

On nous demande pour aller au travail de nous injecter des produits dans le corps dont nous ne savons rien ni sur la composition, ni sur les risques à venir.
Les sociétés qui les fabriquent sont exempts d’attaques en justice s’ils nous arrivait quoi que ce soit.

Nous savons que l’efficacité n’est pas optimale. Vacciné ou pas, le protocole de distanciation sociale, de confinement, de test PCR est identique. La seule différence, c’est le risque un peu plus diminué d’attraper un virus, mais absolument pas de le transmettre.
Mais ce risque ne doit-il pas être laissé au libre arbitre de chacun ?

En quoi un problème sanitaire est-il lié avec un restaurant, un chef d’entreprise qui a donné toute son énergie pour son travail ? D’aller au cinéma, prendre le train ?

Ici à Bali, un chef de village est venu me voir chez moi pour m’annoncer que dans certains villages, ils menaçaient de ne plus avoir accès au crédit ou de ne plus pouvoir avoir accès à leurs documents administratifs.

Rappelez-vous, il y a 3 mois j’annonçais que ce que nous vivons ici arrivera en France, donc même si cela vous parait impossible, aujourd’hui c’est devenu une réalité.

Suivre un protocole, un code de conduite liberticide pour se rendre à son travail, ou passer du temps entre amis sous peine de ne plus avoir accès à son salaire, d’aller en prison, c’est de l’esclavage moderne. Cela devrait vous permettre d’ouvrir les yeux sur le système dans lequel nous vivons. Qui a le tout pouvoir sur vos faits et gestes ? Vous? Ou le léguez-vous à quelqu’un d’autre ? Voulez-vous vivre en enfer ou au paradis ?

L’esclavage de millions d’humains est en marche

Quelle sera la limite d’après vous ? Après les plaisirs de vie, les voyages dans d’autres pays, la suppression de votre travail, ce sera quoi ? Le droit de toucher nos enfants, nos femmes ? Le droit de vivre dans la même pièce avec les êtres que vous aimez ? L’emprisonnement ? Jusqu’où êtes-vous prêts à vous soumettre ?

L’autre question c’est : est-ce que la vie que nous avons toujours vécue représente LA VIE avec un grand L et un grand V ?
Eh bien non, cela ne représente qu’un modèle de vie créé et mis en place par nos anciennes générations et qui se sont perpétuées et consolidées de génération en génération par les différents chefs d’états ainsi que leurs ministres. Mais des modèles de vie, il y en a des millions. Seulement, nous n’en avons tous appris qu’un seul. Aller se rendre au travail, payer des impôts, regarder des vidéos sur youtube, se faire plaisir de temps en temps, avoir 5 semaines de vacances, ne pas avoir accès à la totalité de son argent, ni à la manière dont on veut le dépenser… Voilà ce qu’on nous a appris… Devenir des travailleurs du système, créer de la dette et vivre dans une sorte de prison dorée pour calfeutrer cet esclavage psychologique.

L’autre question sera : est-ce que ce nouveau type de société, de contrôle de la vie privée, de contrôle sanitaire, de discrimination pour aller à son travail, de jugement, d’amendes et qui sait demain peut-être d’incarcération, vous convient-t ’il ? Si oui, c’est parfait suivez vos convictions et laissez les autres suivre les leurs.

Si non, alors résistez en masse et refusez catégoriquement toutes lois et demandes allant à l’encontre de vos libertés, même si celles-ci n’ont jamais été totales.

La résistance pour sortir de l’esclavage moderne

Si nous refusons en masse et que nous n’allons plus dans les lieux pour non vaccinés, nous jouerons un rôle et mettrons un poids énorme sur l’économie et la drogue de nos dirigeants. Leur drogue, c’est leur obstination pour la croissance, toujours plus de croissance à l’infini jusqu’à ce que tout explose.

Car oui, je vous invite tout de même à ouvrir les yeux, il y a eu 5 millions de morts dûs au changement climatique en 2020 mais personne n’en parle. Et si nous devons parler d’une prochaine vague, ce serait plutôt d’un tsunami, et pas qu’en France. La planète elle, ne joue pas dans la même cour que ces chefs d’états : elle fait tout en grand, pour de vrai, sans manipulation et en nous prévenant depuis des décennies. Mais apparemment, l’infantilisation et la manipulation fonctionnent mieux sur le genre homo sapiens que les avertissement étalés sur plusieurs années.

Oui si nous refusons simplement toutes leurs règles et leur pseudo libertés, leur système économique auquel ils tiennent tant va s’effondrer. Car après tout, si pendant quelques mois ou quelques années, vous n’allez pas au restaurant, au cinéma, ou si vous arrêtez de travailler tout simplement, qu’est ce qui va changer dans votre vie ?
Par contre sur le plan économique ça va changer fortement. C’est tout le système économique qui s’effondrera. Et ça cela nous donne une arme de négociation redoutable.  Car l’économie d’un pays : C’EST NOUS !!!

esclavage moderne

Le point du non-retour dans la majorité des pays

Je sais c’est difficile à croire qu’en 2021, que ce soit en France, au Canada, aux US, nous en soyons arrivés là. Mais la faute nous revient car nous avons consenti à tout ce système depuis des générations en disant toujours oui. Et même si on gueulait un peu, nous avons toujours fini par céder et baisser les bras.

Alors aujourd’hui, c’est le point du non-retour. C’est ou on cède mais ce sera la dernière fois, ou on résiste dans la vie réelle et pas seulement sur le numérique.

Ça veut dire chacun pour soi tout en étant tous ensemble, d’accepter de ne plus vivre dans son confort.
Pour beaucoup changer de vie, changer de travail, de système d’éducation pour ses enfants.
Ça veut dire être Hors leur Loi !

Chacun pour soi, cela veut dire que vous allez devoir gérer vos problèmes personnels, vos soucis, vos finances, votre travail, l’école et vos enfants. Nous sommes tous différents et chacun doit se prendre en main, doit se prendre en responsabilité et d’arrêter de dire :”ah ben je n’ai pas le choix, on nous oblige….”
Personne ne vous oblige,
on ne vous a juste pas donné une autre voie possible, celle que je vous invite à explorer et que des milliers d’autres vous invitent à faire autant.

Ensemble, cela veut dire de vous regrouper, en réel, mais aussi en numérique, non pas pour échanger la dernière photo de point d’honneur au pass sanitaire car cela ne changera RIEN !! Non échangez ensemble vos idées, vos actions, là où vous pouvez vous procurer des choses difficiles de se procurer par ce que cela vous sera interdit par exemple.

Sortir de l’esclavage moderne

Il est possible de collaborer entre vaccinés et non vaccinés, ce que je fais ici. Car rappelez-vous, plus des ¾ des personnes qui se sont fait vacciner l’ont fait par manque de ressources intérieures pour résister. Pour certains, c’est un manque de ressources financières ou la peur de souffrir.

Mais cela ne veut pas dire qu’ils vous détesteront, pour beaucoup vous êtes leur miroir et vous leur donnerez espoir.

Créer différentes formes de résistance

Il est donc temps de créer différentes formes de résistance et de se mettre enfin en action. Rappelez-vous que la société, c’est nous. L’état c’est nous, les règles, les lois et même les dettes d’état, ne peuvent exister que si nous les acceptons. Les objets ne peuvent se vendre que si nous les achetons. Reprenez conscience que nous sommes le monde, nous sommes les nations, nous sommes les systèmes, mais nous ne sommes pas des esclaves.

Agir de manière globale

Il est donc temps d’agir de manière globale comme nous ne l’avons jamais encore fait. Grand temps aussi de s’entraider comme nous ne l’avons jamais fait. Il est temps de sortir de cette vision individualiste et d’entrer dans une vision communautaire et d’entraide internationale.

On pourrait m’empêcher d’avoir accès « aux plaisirs » des systèmes en place, mais personne ne décidera à ma place de mon choix de vie et de mort sur ma vie. Aucune personne ne décidera non plus ce que je dois manger, comment je dois me soigner et ce que je dois m’injecter dans le corps. Et n’étant plus un enfant mais une âme autonome, aucun chantage ne pourra avoir de poids sur moi, ni même celui de me faire souffrir ou de me tuer. Car ces actions prises par soumission ou peur sont toutes subordonnées à la peur de la mort : peur de mourir à sa vie d’avant, peur de mourir à son confort, peur de mourir à ses habitudes etc… Celui qui est au-dessus de la peur de la mort de manière holistique, c’est-à-dire aussi bien physique que psychique, est inattaquable.

esclavage moderne

Nos dettes pour les générations futures

Rappelez-vous : les systèmes actuels existentiels ne sont pas LA VIE. Ces systèmes sont juste un modèle de vie, une organisation particulière parmi d’autres formes de vies en société.

Si le monde se soumet, alors c’est la fin de notre humanité. Les valeurs humaines auront disparu.  Il n’y aura aucune abolition de l’esclavage et l’histoire ne fera que se répéter. Les principes spirituels pourront être mis à la poubelle. Ce sera l’ère de l’esclavage humain en masse.

Si nous résistons, nous offrons un autre héritage aux générations futures. L’héritage de la reprise de son pouvoir. Cet enseignement des plus profonds et des plus puissants est que le monde, c’est nous qui le gérons. Ce n’est pas une poignée d’hommes et de femmes qui sont complètement déconnecté des valeurs humaines, déconnectés aussi du respect du vivant et de notre planète.

Pour finir,rappelez-vous que pour l’instant toutes ces injonctions à vouloir vous forcer à aller dans une direction ne sont que temporaires. C’est une phase expérimentale, elles deviendront définitives uniquement selon nos choix. C’est nous qui décidons et personne d’autre de la trajectoire de notre futur.

Un engagement global

Que vous habitiez en France, en Europe, en Inde, en Afrique, au Canada, en Asie, aux US, en Australie, peu importe, engagez-vous pour la vie, agissez pour la vie, retroussez vos manches, regroupez-vous pour la vie, et ne vendez pas votre âme au diable juste pour pourvoir retrouver des plaisirs substantiels.

Ici aussi nous luttons chaque jour. Et tout comme vous qui êtes déjà en résistance ou qui allez y entrer, avec ma femme, nous sommes en phase d’action pour changer nos vies, préserver notre liberté et envoyer un message fort aux futures générations. Si vous voulez suivre nos actions, vous pouvez nous rejoindre sur mon compte Telegram.

Il est clair que c’est un virage à 180° que nous mettons en place, c’est entrer dans un mode de vie que nous n’avons jamais expérimenté. Mais pendant la guerre, eux aussi était dans un autre mode de vie qu’ils ont dû apprendre sur le tas. Et on nous a assez répété que nous sommes en guerre n’est-ce pas ?

Quoi qu’il en soit, je suis un résistant et tout comme vous, j’apprends la résilience.

Ne vendez pas votre âme au diable, ne rentrez pas dans un rapport de force, votre vie vaut bien plus que ça, vous en avez les moyens seulement, vous ne vous en rappelez plus. Sortez de l’hypnose et agissez maintenant.

Puisse la paix rester dans votre cœur, garder les idées claires, rester dans la voie de l’amour, sortez de la voie de la peur, devenez un soulminder et résistez pour la vie, la liberté et l’héritage que vous voulez laissez aux générations à venir.

 

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika et Soul in a Mind. 



Emergence Spirituelle

 

Restez dans la boucle des Soulminders

Telegram Mika Denissot

Facebook Twitter Linkedin Youtube Instagram