Notre Terre est en danger, qu’allez-vous faire ?

(L’article a été mis à jour le 12 janvier 2022 )
Cher président, cher ministre de l’Environnement, chers écologistes, chers collapsologues, chers agriculteurs et entre tous, chers humains. La terre est en danger.

L’heure est grave, et nous le savons tous. Grave pour notre planète, pour les animaux, pour la biodiversité et pour nous humains. Et L’heure est grave pour nos enfants et les générations à venir. La terre est en danger ! Notre développement, notre consommation, nos ressources dont les impacts se font ressentir sur le réchauffement climatique et la pollution. Notre production de produits manufacturés entraine des pollutions et déchets (2,25 milliards de tonnes au cours d’une année). Affectant notre belle nature, l’eau, la biodiversité, les impacts produits sont en constantes augmentations. L’effet sur le climat est d’actualité. L’information circule, au rayon librairie à côté de page de littérature, les livres sur les crises écologiques se vendent et se lisent. Je pense aux livres de Pierre Rabhi qui vient de disparaitre en France.

Chacun attend que l’un bouge, que l’autre agisse, chacun attend une solution. Que l’état fasse quelque chose, une réglementation, une commission ou du bruit ! Et nous nous cachons tous la tête dans le sable comme des autruches. Mettant des boules quies, pratique, pour être sûrs de ne pas entendre.

squelettes assis déni
Terre en danger, nous sommes tous responsables ou irresponsables

La terre est en danger, l’ignorance et la peur nous meurtrissent. Nous ne sommes pas prêts psychologiquement, pour affronter la catastrophe écologique et le danger qui arrive. Le tsunami le plus meurtrier de tous les temps, Tsunami que nous avons nous-mêmes créé. La consommation d’énergie, d’eau de ces années de croissance avec comme modèle développement « l’American way of life ». Ces pratiques inconscientes de l’environnement ont façonné nos cultures et notre consommation. Influençant les goûts de la jeunesse du monde. Dans l’insouciance et la négation du danger pour l’environnement. La science ayant alors l’ambition de résoudre du fond des mers, au ciel et dans l’espace toutes nos problématiques d’environnement. La nature était un sauvage à dompter et nous la dompterions !

L’entreprise se faisant fort à travers la production et la vente de régler les problèmes, de la pollution aux déchets. Quant à l’état fort d’une réglementation sur la pollution et ces impacts, appuyés par les académies des sciences. A autorisé des pratiques, sous estimant intégralement la catastrophe sur l’environnement et la mise en danger à venir.

Ce cercle infernal de la surconsommation

Que nous soyons végans, cultivant nos propres légumes et décidant aujourd’hui de vivre dans les bois, dans une maison autonome. Nous sommes tous responsables de ce qui arrive, de l’effondrement global. Que nos scientifiques annoncent depuis bien longtemps, et qui d’après certains, est déjà là.

Nous sommes tous responsables ou irresponsables, selon, d’avoir surpeuplé la terre. D’avoir consommé sans relâche, parfois même à outrance et en ne nous souciant de rien. Le simple fait de regarder la vidéo (ci-dessus) puis celle qui suit, témoignent de ce cercle infernal de la surconsommation. Ainsi nous continuons à nourrir un système qui nous dépasse et qui nous rend ignorants et esclaves. Les aspects financiers ont pris le pas sur tout. Qu’importe les pratiques de production, l’eau, l’énergie, les produits, la nature, les déchets pourvu qu’il y ai profit et croissance. Dans les actualités par exemple les cryptos money ont une énorme consommation d’énergie. Et la vente de voiture électrique n’est pas aussi propre qu’on nous le vante, ses impacts sur l’environnement est important. Entre les pollutions liées à la production de ses batteries, et aux déchets impactés par ces mêmes batteries usagées.

La Terre en danger est surpeuplée et épuisée par nos activités

Je me suis réveillé aujourd’hui avec du sang sur les mains. Réalisant que mon téléphone portable était fabriqué avec du cobalt récolté par des enfants africains exploités et maltraités. J’éprouve de la honte d’avoir fait dépendre mon bien-être, de la souffrance et des pratiques de maltraitances de ces enfants. Je me sens personnellement coupable de ce fait. Que ressentiriez-vous si vos enfants travaillaient à extraire du cobalt dans ces mines, pour le bien-être d’étrangers ? S’ils étaient maltraités, exploités pour la fabrication de ces produits de consommations ?

 Je me sens coupable d’avoir acheté des objets qui n’étaient pas importants dans ma vie. Mais qui ont juste servi à nourrir mon égo juste pour le plaisir des sens.

Je me sens coupable d’avoir mangé de la viande et contribué au génocide animal qui génère souffrance et maltraitance. Et j’entends, qu’il est préférable de manger une cuisse de poulet de grande surface bien emballée. Plutôt qu’un poulet tout entier pour de ne pas voir la tête et oublier que c’est un animal. Ou lorsque je vois des vaches joyeuses sur les emballages de bouteille de lait, je vois, en nous, le conditionnement des lobbies.

Je me sens coupable de savoir tout cela, de savoir que je participe pleinement à la destruction de notre planète. Et ne rien faire d’autre que, regarder des vidéos, des vieux dvd, commenter, espérer, m’énerver, déprimer ou juger sans agir.

Je me sens coupable de croire que je ne peux rien faire et que cela me dépasse. C’est ce qu’on a toujours voulu me faire croire. Alors je me résigne à cette croyance en me disant c’est la vie, c’est comme ça, on n’y peut rien.

Terre en danger, nous pouvons agir !

enfants africains main tendue

Je me sentirais encore plus coupable si à partir de maintenant, je considérais qu’il n’y a plus rien à faire. Que la fin est irrémédiable, que je ne peux pas agir pour mon avenir, celui de mes enfants et de l’humanité. Que finalement je ne change rien à mes comportements. L’action de chacun, unie à celles de tous peut tout faire changer. Le vrai pouvoir de changer le cours des choses est entre nos mains.

 Et vous monsieur le président, messieurs les ministres, hommes politiques, grands chefs des lobbies de la viande, de l’industrie pharmaceutique et du pétrole, comment vous-sentez-vous ?

Et vous, qui regardez cette vidéo, comment vous-sentez-vous ?

Nous le savons, seul un changement radical de politique, un arrêt de cette machine de consommation massive et irresponsable. C’est absolument nécessaire pour que nous puissions avoir une chance de vivre un effondrement sans trop souffrir. Et je ne parle même pas de nous en sortir car certains me prendraient pour un idéaliste…

Nous le savons que tous ensemble, nous devons remplacer notre société capitaliste centrée sur la croissance. Par une politique contributionniste, de solidarité, humaniste, écologique respectueuse de la planète, de ses ressources, des humains, de sa faune et flore. Monsieur le président, messieurs les ministres vous le savez aussi. N’est-ce pas ?

Terre en danger, l’énergie du désespoir ?

Seulement, j’ai le sentiment que cela ne résonne pas assez dans votre chair, dans votre sang. Votre âge avancé ne permet-il pas à vos cellules et votre cerveau de rentrer en résonnance avec les cris et la souffrance des générations futurs. Après votre passage sur terre, dont vous avez joui et profité un tant soit peu ? Pourquoi ne voulez-vous pas l’entendre ?
En résonnance avec le cri de ces millions d’Ames animales. Qui ont disparu de la planète, exterminées par nos propres mains ? Le réchauffement climatique avec ses impacts réguliers à la surface de la terre, qui prouvent à tous qu’il n’est pas littérature.
En résonnance avec le cri futur de vos propres enfants, petits-enfants et enfants de vos petits-enfants s’ils voient le jour ?

Se pourrait-il que vous vous bouchiez les oreilles pour ne pas entendre les cris et cette souffrance future ? car ils vous ramènent à votre propre douleur. Réaliser la portée de chacun de vos actes, aujourd’hui ? De réaliser la perte du sens réel de votre vie ?

Je ne suis qu’un simple humain, qui est arrivé dans cette univers, sur cette terre comme la plupart d’entre nous. Sans savoir pourquoi, sans savoir d’où je viens, ce que je fais vraiment ici et où je vais. Fruit de l’eau, je suis immergé dans un système dont je dois encore apprendre les règles et les rouages par moi-même. Un système où l’argent est un mensonge, et la peur, une religion.

Mes 100 000 milliards de cellules et chacun de mes neurones, sont en résonnance avec la souffrance présente et à venir. Je ne peux m’empêcher de penser, que c’est un crime contre l’humanité qui se déroule.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Allez-vous agir pour préserver la Vie sur Terre ?

squelette tableau question qui suis je

Allez-vous zapper cette vidéo et retourner à vos activités juste après, en faisant votre business sans bruit, comme d’habitude et attendre… Attendre de voir comment les chose vont se passer ? Mais voilà, quand les choses passeront, il sera trop tard…

Nous ne pouvons plus attendre que vous preniez des décisions que vous ne prendrez pas. Nous ne pouvons plus laissez les lobbies décider de notre sort.

Messieurs les politiciens, hommes d’état et chefs d’entreprise, le système dans lequel nous vivons existe uniquement car nous le nourrissons. Car nous achetons et consommons mais aussi le consumons !

La plus grande illusion du siècle a été de nous faire croire que nous avions besoin de ce système. La réalité, c’est que le système a besoin de nous pour exister.

Ne rien faire…pour protéger la Terre ?!!

La plus grande force que nous avons, et c’est bien la seule chose pour laquelle l’être humain est passé maître en la matière, c’est de ne RIEN faire.

Ce message est justement un appel à ne rien faire, pendant une journée puis deux et trois…

Pendant ces journées, ne plus faire d’échange d’argent. Absolument aucun achat, aucune transaction, faire un arrêt total de tout ce système mis en place. Donner une Respiration profonde à notre planète mais aussi et surtout à nous.

Sans violence aucune, sans bruit, sans parole, sans manifestation, en marchant calmement ou en méditant. En jouissant de ces journées entre nous. Pendant que nous profiterons de la vie, l’effet sera immédiat. Le système se fragilisera, souffrira, sans que nous n’ayons rien à faire.

Notre plus grande force, c’est la non-violence, en ne nourrissant plus les chaînes alimentaires, les transports, les banques. Nous reprenons le pouvoir sur ce qui nous appartient en tout point : NOTRE EXISTENCE PROPRE, Notre liberté.

On ne peut pas nous interdire de ne rien faire, de ne pas dépenser, de ne pas consommer. Nous interdire de vouloir prendre soin de notre humanité, de notre futur et de celui de nos enfants.

Je demande au nom de tous ceux qui pensent la même chose mais garde le silence. C’est que vous repreniez vos responsabilités vis à vis du peuple qui est le vôtre.

panneaux chemin autre

Et que vous fassiez passer le capitalisme avant les crises : du réchauffement climatique, de l’effondrement systémique, de l’exploitation des animaux et des populations défavorisées. Que vous ne vous souciez de : la préservation de la biodiversité, d’un développement durable. En priorité devant la fumeuse croissance, l’économie, la finance, les lobbies qui font pression. Car tout ceci disparaitra, si rien n’est entrepris.

Les journées THE BREATH, une respiration pour la Terre

enfant fleur pissenlit

Vous qui me regardez encore, je vous invite à venir rejoindre le mouvement de THE BREATH, la respiration. Pour mettre en place ces journées d’arrêt total, pour retrouver notre joie de vivre. Prendre notre temps durant notre journée, grâce à cette pratique, revenir à un rythme naturel. Celui du respect de notre physiologie, de la nature. Donner une bouffée d’air à notre planète et à nous-mêmes, redevenir humains. Œuvrer ensemble afin que des changements politiques sérieux, efficaces, rapides et à très court terme, soient pris.

Je vous invite à ne pas lâcher, jamais. Si vous baissez les bras, c’est votre accord pour la fin de notre humanité, de notre monde et univers.

Terre en danger, des dates?

D’après Yves Cochet, l’ancien ministre de l’Environnement, dans ses livres, cet effondrement global est bien plus proche que nous le pensons. Il le prédit en 3 phases. Et voilà ce que ça donne à quelques années près : 2020 – 2030 l’effondrement des sociétés 2030 – 2040 la période de survie – 2040 -2050 la période de la renaissance. Dans le plus optimiste des scénarios. Si cela ne se passe pas ainsi ou plus tard, cela n’enlève en rien la question éthique de nos actions, à l’encontre de la planète et de l’humanité.

Nous, peuples du monde, Nous sommes la clé, la non-violence est notre boussole et l’action est notre salut. La solution ne viendra pas d’en haut mais de nous. Simples habitants de cette planète qui est notre Terre-mère, le vaisseau de l’humanité.

Aidez-nous à traduire cette vidéo dans plusieurs langues, aidez-nous à diffuser ce message par le monde. Utilisons notre cœur pour nous unir. Venez nous rejoindre pour faires de ces journées, les Journées de respiration qui nous permettront de continuer à respirer demain. Car la première chose dont nous avons besoin pour exister est de Respirer.

 

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika et Soul in a Mind. 



 

la mréditation anapanasati - mp3 gratuit

 

la voie des Soulminders - Roman initiatique - Mika Denissot

 

Restez dans la boucle des Soulminders

Telegram Mika Denissot

Facebook Twitter Linkedin Youtube Instagram