La pensée positive peut-elle créer une révolution quantique ?

Si tout comme moi vous sentez que quelque chose ne tourne pas rond, alors posez vous tranquillement, laissez la pensée positive vous émerger et écouter avec vos deux oreilles, mais surtout avec votre cœur, votre esprit et toute votre âme.

Dieu ou la mère divine parce qu’après tout, pourquoi Dieu serait-il masculin, Nous aurais conçu à son image et à sa ressemblance, c’est à dire capable de créer. Alors de suite une question arrive : ok mais créer quoi ?

Eh bien, tout ce que nous souhaitons…Que ce soit positif ou pas. Pour notre bonheur et nos malheurs

Ce processus de création a lieu à chaque seconde par nos pensées, nos paroles, nos imaginations qui émanent de croyances profondes enracinées en toile de fond dans notre inconscient.

Il faut comprendre que nos idées, nos paroles et nos actions sont de l’énergie pure qui vibre et se transforme en matière, c’est à dire en choses, en concepts et en évènements.

Le cheminement de la pensée positive

La pensée, c’est d’abord une idée, un concept, une philosophie, un projet qui prend sa source dans notre conscience, puis s’incarne dans notre esprit, pour pénétrer dans notre cerveau.

Par exemple l’endroit où je me trouve, une pièce rectangulaire ouverte sur un jardin a d’abord été imaginé par le cerveau d’un architecte qui a établi les plans de cette maison. Plan qui venait en 1er lieu de ses propres imaginations. Cet exemple simple exprime bien comment l’idée s’incarne pour devenir ce que nous appelons la vie réelle.

La parole vient ensuite. Tout ce que nous disons, les conseils que nous donnons, les critiques que nous exprimons sont une idée exprimée.

Donc, mon architecte, après avoir dessiné ses plans sur différentes pages, m’a soumis le fruit de son travail, son projet final, et ensuite nous l’avons soumis aux différents artisans pour pouvoir construire la maison. Il y a eu des discussions, des modifications, des critiques puis encore des discussions, sur l’évaluation de la durée, l’évaluation du prix, les clauses, puis le projet final a été validé avec un élan positif.

Ce qu’il faut savoir, c’est que les paroles ont plus d’impact que la pensée seule. Par exemple, un mot violant qui serais seulement pensé, fait moins de dégâts que lorsque ce mot est exprimé. Seulement cela ne veut pas dire qu’emmètre une idée seule n’a aucun effet.  L’énergie libérée de la pensée, fait que la personne visée capte plus ou moins cet impact négatif dont elle est l’objet inconsciemment.

Imaginez alors des milliards de personne qui pensent la même chose, génèrent les mêmes peurs et dont les pensées touchent d’autre être cote a cote qui a leur tour génère ses mêmes idées. Nous avons alors une pandémie vibratoire grandeur nature que rien ne peut arrêter.

La pensée positive en action

Et puis ensuite il y a l’action qui produit la manifestation de cette idée positive, qui je le rappelle est à la base le rêve de l’architecte. Dans la métaphore de la maison, les différents corps de métiers se mettent à l’œuvre pour réaliser ce qui, au départ, n’était qu’une imagination, issue d’une idée provenant d’un esprit humain.

Dans cet exemple, le processus est assuré, il suit les lois karmiques de cause à effet. Il n’y a pas eu d’obstacle mental, donc pas de doute et pas de peur. Tout s’est fait en confiance. Il n’y a pas eu non plus d’obstacle matériel. Par exemple, un manque de matériel ou d’argent. Il n’y a pas eu d’obstacle entre l’idée positive initiale et sa réalisation. C’est d’ailleurs pourquoi je vis dans cette maison aujourd’hui.

Vous pouvez remplacer ce même processus pour n’importe laquelle de vos pensées positives ou négatives. Pour n’importe quelle action dans le monde. Vous pouvez remplacer par exemple la métaphore de la maison, par l’état, ou une société particulière cela ne fait aucune différence. C’est vous qui écrivez le livre de votre vie une page après l’autre.

En réalité tous ce que nous expérimentons au quotidien, depuis faire l’amour avec son chéri jusqu’à créer une entreprise, parler avec quelqu’un avec une attitude positive, gérer un pays, subir des règles liberticides, assister à la sixième plus grande extinction du vivant suis inlassablement ce processus.

La manifestation de la pensée implique la foi, la certitude et l’acceptation complète du résultat en tant que réalité, malgré les éventuels aléas du quotidien qui peuvent survenir. Cette foi génère de l’enthousiasme, de l’excitation, des émotions positives dans l’action. Elle génère tout un tas de sentiment, et chacun d’entre eux sont créateur. C’est-à-dire qu’ils ont une force d’incarnation.

Comment incarner une pensée positive

la voie des soulminders

Jusque-là vous allez me dire. Ok c’est parfait, mais si c’est aussi simple, pourquoi cela ne fonctionne-t-il pas pour la plupart d’entre nous ?

Pourquoi alors je n’arrive pas à penser un monde sans guerre, un monde ou l’humain serait vraiment respecté.  Puis pourquoi je n’arrive pas à le nommer afin qu’il se réalise ? et pourquoi n’arrivons-nous pas à modifier l’ordre de choses surtout depuis 2020 ?

Eh bien, sachez qu’en fait c’est bien nous qui créons ce processus et qu’il fonctionne vraiment. Seulement nous ne nous en apercevons pas. Il existe plusieurs raisons à cela. Nous sommes instables. Nous déclarons que nous désirons une chose comme par exemple qu’il n’y a pas d’obligation de pass sanitaire ou d’obligation vaccinale, mais comme nous pensons que, compte tenu des conditions existantes, il est utopique de croire que notre désir sera vraiment réalisable, Nous avons une perte de confiance, moins d’estime personnelle que nous changeons d’objectif et prenons une autre direction en créant une nouvelle pensée qui nous paraît plus raisonnable.

De la même manière pour l’aspect écologique de notre environnement. Nous désirons un monde pur et respirable. Mais comme nous pensons, vu le nombre de personnes qui ne vont pas dans ce sens que cela ne sera pas réalisable, alors nous nous accrochons a une autre idée, celle qui nous dit que nous sommes foutus et que nous ne pouvons rien y faire.

Mais lorsque le cerveau va dans une direction, puis dans une autre, cela produit un changement dans les forces subtiles, très complexes, qui forment un réseau d’énergie interactive engagé dans le processus de création et de résultat et qui implique un changement d’attitude.

Créer son bonheur

C’est le cas pour créer intentionnellement une situation, il faut le vouloir vraiment, fermement, avec une constance positive. Il faut la choisir délibérément aujourd’hui, demain, après-demain jusqu’à ce que cela se manifeste de manière positive dans la réalité.

Pour certains, cela peut prendre des années, pour d’autre des mois. Pour les être éveillés la création est instantanée. C’est pourquoi vous entendez partout que la répétition est le meilleur moyen d’arriver à atteindre un objectif. Que ce soit pour votre santé, votre travail ou votre psychologie mentale peut importe.

Nous vivons ces expériences négatives depuis 2020, aussi parce que nous voulons que les choses changent, que l’ancien paradigme soit remplacé par un autre plus positif. Nous voulons tourner la page de ce livre sombre et écrire de nouveaux livres plus bienveillants. Et c’est bien ce qui est en train de se produire n’est-ce pas ? Nous sommes en train de fermer les pages des livres sombres. Les lois de l’univers sont implacables :  Demande et tu recevras.

Une autre direction vers l’absence de bonheur

L’autre point à signaler qui fait que cela ne fonctionne pas c’est qu’au lieu de suivre nos désirs d’aller vers ce qui correspond vraiment à nos aspirations, a notre psychologie du bonheur, nous laissons les autres nous imposer leur vision de ce qui est bon pour nous. Beaucoup abandonne leur souveraineté et délègues leur choix existentiel a « ceux qui savent ». Puis pour certains c’est juste parce qu’ils ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent. Ils attendent des conseils.

Nous laissons les événements, les choses, les dirigeants mêmes décider et ensuite nous nous plaignons de ne pas être heureux. La plupart des individus veulent être sûr de ne pas se tromper. Au lieu de considérer un échec comme une expérience ou même un tremplin pour une réussite ultérieure, ils préfèrent ne rien entreprendre.

Vers une psychologie positive

pensée positive et nouveau paradigme

Mais ce n’est pas tout, il y a un 3eme point, nous condamnons fréquemment notre situation actuelle. Nous sommes d’ailleurs, que nous le voulions ou non responsable. De plus, nous jugeons les choses, quand ce ne sont pas les autres que nous blâmons. Enfin, nous nous lions plus étroitement à ce que nous n’aimons pas, car nous nous concentrons dessus et par sur autre chose. Vous savez bien que plus on résiste à quelque chose plus cette chose persiste.

Rappelez-vous pour vous en convaincre d’une idée négative le matin au réveil, que vous ne faites que mijoter dans votre mental. Plus vous y pensez et plus elle est présente non ? ça vous rappelle quelque chose ?

Tout ceci nous le fait plus ou moins consciemment. Bien des gens croient que leurs idées et leurs paroles sont sans effet. A chaque fois qu’ils émettent une idée ou disent des phrases, ils sont en train de créer leur vie mais ils ne le comprennent pas.

Regardez autour de vous tout ce que nous vivons et qui s’accentue de plus en plus année après année et surtout depuis 2020. Cela se réalise de plus en plus car nous focalisons avec abus tous dessus intensément. L’évaluation que nous faisons, nous laisse croire qu’il ne peut y avoir d’autre issue positives. Cette projection de nos pensées accentue la réalité que nous percevons car nos paroles suivent nos idées, et nos actions concrétisent nos imaginations.

Quant aux autres qui connaissent le pouvoir de la pensée et de la parole, certains manque de discipline pour le mettre en pratique. Seul un petit nombre d’individus créés de façon délibérée, utile et de manière consciente. D’ailleurs c’est ce même groupe qui réussit tout ce qu’ils touchent dans leur vie. Car leur vie est à l’image de leur imagination.

Générer des idées positives

 Il suffit de se regarder et de regarder les autres. Qui ne sait pas observer en train de ressasser de manière très précise, parfois pendant de longues heures ou même de longue semaine, de l’injustice, de la trahison, des mensonges, du mépris, de la colère. Recréant ainsi, inconsciemment, ses mêmes conditions dans sa vie parce qu’accrocher de toutes ses forces à un passé auquel il attribue ce sentiment d’identité.

C’est une habitude vraiment néfaste pour ne pas dire franchement destructrice, aussi bien pour notre sante que pour notre corps. Car c’est comme si nous buvions quotidiennement une dose de poison. Oui penser c’est se nourrir. N’avez-vous jamais eu un sentiment de joie après une pensée lumineuse, celle qui vous donne de l’estime de soi, de la confiance, de l’amour ?

On en revient alors toujours à la même question : comment faire pour maîtriser ses pensées ?

Ce n’est pas aussi difficile que certains peuvent le croire. C’est une question de détermination, d’engagement de discipline et de persévérance. C’est un choix délibéré.

L’alchimisation de la pensée

Dès qu’une pensée négative survient, vous la reconnaitrez parce qu’elle déclenche une émotion désagréable : une émotion de peur, de colère, d’agressivité, de malaise. Vous devez alors vous obliger à penser à autre chose de plus positif ?

C’est comme si vous voyez une personne ne sachant pas nager commencer à couler, vous n’allez par réfléchir et de suite sauter à l’eau pour la faire sortir. Si vous y aller de suite sans prendre le temps de réfléchir alors elle ne mourra pas.

Un autre exemple : vous faites un feu de camp et une buche commence à enflammer des feuilles au sol. Si vous éteignez le feu sur ces feuilles de suite sans prendre le temps de cogiter, alors le feu ne causera pas de dégâts.

Mais si vous attendez pour savoir si vous aller plonger ou pas, ou si vous laisser le feu prendre dans les bois en vous posant des questions, alors le mal est fait et sera difficile à réparer.

Pensées positives ou négatives un combat perpétuel

Pensées-positives ou négatives un combat perpétuel

Donc en 1er lieu dès qu’une idée négative explosent en vous, forcez-vous à penser à autre chose. Et comme c’est par la répétition qu’on devient expert, je pense que nous allons tous devenir des maitres, vus le nombre d’idées et d’intention négatives et macabre qui circulent depuis presque 2 ans maintenant qui abaissent d’ailleurs notre sante global.

Un autre moyen simple pour suspendre une idée compulsive, est de respirer profondément. Soit des exercices rapides de pranayama soit des respirations profondes pendant quelques secondes créant ainsi une rupture mentale pendant laquelle vous ressentez un sentiment de paix, de détente, une sorte de pause. En recommençant cela de manière consciente et ensuite automatique, vous vous apercevez que, comme un skateboard continue sur sa lancée lorsqu’elle lorsqu’on cesse de lui donner une pousse avec les pieds pour enfin s’immobiliser, la pensée parasite après un temps d’inertie, s’épuisera car elle ne sera pas stimulée.

S’observer est donc fondamental. Être à l’affût de ses émotions, de ses idées, de ses paroles et de ses actions permet de devenir conscient des diverses croyances qui les sous-tend.

Dès lors, il est possible de faire une évaluation positive de votre état psychologique, de vous reprogrammer et de relâcher toutes les situations négatives et les laisser disparaitre d’elles-mêmes et d’en créer d’autres plus motivantes et positives à notre convenance.

Tout en sachant que ces nouvelles situations seront tout aussi illusoire, que les autres, puisque venant aussi de votre imagination à la seule différence c’est qu’elles ne vous détruiront pas.

Définition du réel

Cependant, il est important de définir les notions de réel : La réalité est tout ce qui est. Une idée, un concept, tout comme internet, est la réalité. Et pourtant sur internet nous sommes dans une autre réalité que nous avons même nomme virtuel. Mais virtuel ou réel, nous en subissons les mêmes effets et parfois plus grands, vu que nous sommes en permanence confrontée a nos idées.

Certains philosophes disent que le terme de réalité s’applique uniquement à ce qui est immortel, infini. La relation entre le réel et l’irréel est comparable à l’état du rêve.

Imaginez que vous êtes au volant de votre vouture, dans une route de campagne, il fait nuit noire. Des forets de chaque cotes. Votre roue droite crève et votre voiture part en vrille. Vous tentez de changer la trajectoire car vous voyez bien qu’elle se dirige droit vers les arbres. Alors vous essayez alors de freiner sec, mais les freins lâchent. De suite, vous voyez l’arbre arriver, vous ouvrez vos yeux en grand, vous lâcher le volant vous criez nooooon. Vous allez vous écraser sur l’arbre, et au moment du choc vous ouvrez les yeux et constatez que vous êtes confortablement couché chez vous, dans votre lit.

Vous faites une évaluation de la situation. Tout ce que vous avez-vu en rêve vous semblais réel et provoques en vous des pensées, des émotions, comme dans la vie du quotidien que nous nommons à tort « la seule réalité ». Seulement à votre réveil, vous ne pouvez pas dire que ces choses existent en soi, mais elles se dissolvent dans la vacuité de là où tout peut surgir à l’infini.

La révolution quantique de la pensée positive

Quand vous comprenez que les prétendues erreurs de ce monde, les maladies, la pénurie, les pandémies ne sont que des images, des projections de votre mental, vous pourrez alors les laisser aller. Il n’y a rien à combattre. Vous devez apprendre qu’une chose perçue par vos sens n’est pas la chose en soi. Ce n’est qu’une perception traduite par votre cerveau qui la transforme en idée et concept qui eux-mêmes sont construits par vos conditionnement. Et il en va de même pour les circonstances et les êtres.

C’est toujours une image, des toiles artistiques virtuelles, une illusion que vous avez à faire et cette certitude devrait la dissiper si votre conviction, est assez forte.

La responsabilité humaine de la pensée positive dans le monde

La responsabilité humaine de la pensée positive dans le monde.jpg

Avant de finir, je voudrais parler de la responsabilité qui est la nôtre quant à l’effet de nos pensées et de nos émotions sur les autres. La plupart des gens ne se rendent pas compte de l’énorme impact des idées qui constituent les toiles de fond routinier de l’humanité.

Leurs idées politiques, idées religieuses, les positions morales qu’ils défendent ne proviennent pas le plus souvent d’une réflexion personnelle approfondie, mais d’une influence des croyances du plus grand nombre sur eux.

Certains individus ont un pouvoir énorme de par leur autorité reconnue sur l’opinion publique. Les dirigeants politiques, les scientifiques, certains financiers et riches entrepreneurs. Les professeurs de médecine, les économistes, les chef religieux.

Les idées puissantes rayonnent très loin de leur lieu d’émission. Elles agissent inévitablement sur autrui éveillant si elles trouvent une résonance, les mêmes sentiments et les mêmes impulsions. C’est ainsi qu’une pensée de colère peut susciter chez un individu réceptif une réponse de même intensité de colère qu’elle contient.

De même, une personne désemparée par le chagrin peut être poussée au suicide par des pensées angoissante ou du désespoir qui rôdent autour d’elle.

Nous sélectionnons automatiquement les pensées qui trouvent un écho en nous du fait de notre éducation, de notre milieu social, des croyances auxquelles nous adhérons, à moins d’être éveillés, vigilants, ce qui nous permet de les accepter ou de les refuser

En réalité nous collectons sans cesse les mêmes vibrations, tournant ainsi en rond dans la cage de notre mental.

La psychologie du développement du bonheur

Toutes ces pensées, nous les recevons soit à l’état pur, soit sous forme de vibrations mentales que nous redessinons à notre convenance de façon personnelle, ce qui nous fait dire : ce sont mes pensées.

Ce processus d’appropriation est imperceptible pour l’âme ordinaire parce qu’elle vit dans un brouaha mental constant et que l’assimilation est presque instantanée et automatique. Cela devrait vous faire réfléchir si vous faites partie d’une communauté par exemple, d’une entreprise, d’un parti politique, d’une église, d’une secte, d’une nation, d’une société dont la conscience ne reflète pas la vôtre.

Si c’est le cas, alors Il serait sage de quitter ce groupe, car il pourrait vous diriger et vous amener à poser des actes avec lesquels vous n’êtes pas d’accord. Vous deviendrais alors l’auteur de votre livre.

Pour finir, on peut dire que l’état dans lequel se trouve chaque pays et ultimement, le monde, est un reflet de la conscience totale de tous les êtres qui y vivent ; NOUS

Et pour qu’il y ait un changement, il faut qu’il y ait d’abord une transformation de la conscience chez au moins une personne au début, puis dans la majorité. Ensuite, et seulement ensuite, l’extérieur reflétera l’intérieur.

Et aujourd’hui l’extérieur reflète la somme totale de nos idées intérieures. Nous en voyons le résultat.

La pense positive pour un saut quantique

Mirra alfassa la conscience supra mentale

En 1955, Mirra Alfassa, la compagne de Sri Aurobindo disait déjà à ses disciples de Pondichéry que l’épanouissement du nouveau paradigme ne pourrait se faire sans l’apparition de la conscience supra mentale. Pour elle, cela ne pourrait se produire qu’à un moment où il y aura un nombre suffisant de consciences qui sentiront d’une manière absolue qu’il ne peut en être autrement.

En quelque sorte, il est nécessaire que ce changement de paradigme nous prenne ici, dans nos tripes.

Elle expliquait aussi qu’il était nécessaire que tout ce qui avait été, et que tout ce qui est encore aujourd’hui, nous apparaisse comme une absurdité qui ne pouvait plus durer. Et uniquement à ce moment-là, il pourrait y avoir un réel mouvement vers l’avant, où la conscience humaine serait dans un état suffisant pour qu’une conscience supra mentale puisse entrer dans notre conscience actuelle et se manifester.

Vers un nouveau paradigme

Alors je voudrais vous poser une question droite dans les yeux.
Est-ce que ce monde dans lequel nous vivons vous parait absurde ?
Est-ce qu’utiliser toutes les ressources de notre planète à des fins personnelles vous paraît intelligible et écologique ? Vivre uniquement pour gagner de l’argent vous paraît-il sain d’esprit  ?
Est-ce que tuer des animaux pour nous nourrir vous paraît digne d’un éveil de conscience ?
Est-ce que se faire commander a longueur de journée vous parait écologique psychologiquement ?
Toutes nos machines et notre technologie ne sont pas l’expression de notre impuissance, l’expression d’une absence de connaissance suprême face à cette existence mystérieuse, plutôt que le signe de notre progrès ?

Alors c’est un appel à toutes les consciences que je fais aujourd’hui, Celui des à présent de changer vos pensées. Si nous sommes assez nombreux a virent ainsi, se sera alors la plus grande révolution humaine jamais encore vécu.

 

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika et Soul in a Mind. 




Emergence Spirituelle

 

programme de meditation gratuite avec mika denissot

Restez dans la boucle des Soulminders

Telegram Mika Denissot

Facebook Twitter Linkedin Youtube Instagram