1 vaccin pour 8 milliards d’humains

Laissez-moi vous parler d’un sujet qui pique. Les vaccins.
Depuis le temps que j’annonce que nous sommes dans une guerre économique et énergétique.
Boom ! là on arrive au cœur, et ce qui est vraiment intéressant c’est que plus personne ne se cache.

Bon vous êtes prêt? Car ça va piquer :

La vaccination

En ce moment, il y a un défi immense pour vacciner 8 milliards d’être humain. En gros, on ne vous demande pas votre avis, vous êtes IN THE BOX.

Mais on est bien d’accord que nous ne sommes pas in the box.
La question c’est : pourquoi ça va fonctionner cette fois-ci ?
Pourquoi la campagne de vaccination mondiale va voir le jour ?

Tout d’abord parce que c’est minutieusement bien préparé depuis longtemps. Alors que la pandémie n’existe plus depuis la fin mars, il y a eu la création d’une pandémie de peur. Mais aussi une création de confusion, et de conditionnement mental à grande échelle.

Quand on voit des gens marcher en étant seul, en bord de mer sans aucune personne autour, avec un masque, il y a de quoi se poser la question suivante :

  • De quoi ont-ils peur ?
  • De contaminer quelqu’un ? Pas possible il est tout seul
  • De se faire contaminer par quelqu’un ? Pas possible il est tout seul
  • D’attraper le virus qui flotte dans l’air ? Ben non il ne flotte pas le virus
  • Alors que nous reste-t-il ?
  • La peur  de l’amende, du regard et du jugement des autres ou alors tout simplement
    qu’ils ne savent même plus pourquoi ils portent le masque car ils sont conditionnés à
    obéir ?

Le conditionnement par la peur

Et là nous touchons le cœur de la magie mentale. Le conditionnement par la peur permet de faire faire n’importe quoi à n’importe qui. Alors qu’avons-nous ? Une économie à l’arrêt et à l’asphyxie, des personnes sans travail ou sans argent, des lois qui vont de plus en plus vers une dictature sans nom…
Je ne vais pas m’étaler sur la loi de sécurité globale qui donnerait aux forces de l’ordre toute autorité de faire tout et n’importe quoi sans entre filmé. Bref ils deviendraient des dieux parmi les dieux.

Quand on voit déjà ce qu’ils font devant les caméras, on peut juste imaginer ce qu’ils feront sans cameras.

Nous voulons un retour à la vie normale

Nous avons quoi ensuite ?
Des personnes qui n’en peuvent plus et qui veulent que ça s’arrête. Qui veulent que tout redevienne comme avant. Vous vous rappelez en mars je vous avais dit que rien ne sera jamais plus comme avant. Pour le coup j’aurais préféré me tromper. Mais c’est ça la vie aussi, c’est l’aventure non ?  la découverte ?

Beaucoup de gens sont à l’agonie (agonie bien soigneusement préparée).
Mais, pour oser dire : fermer le commerce non essentiel, il faut tout de même avoir des idées derrière la tête non ? Pour arrêter une économie mondiale pour un virus NON mortel à grande échelle, il faut quand même avoir quelque idée derrière la tête non ?

Eh bien oui, il faut avoir de bonnes idées. Et c’est toute une machine qui s’emballe, et 2021 sera l’année de tous les cadeaux. Vous n’aurez pas noël mais ne vous inquiétez pas le père noël va arriver avec plein de belle choses pour l’année à venir.

Les cadeaux !

  1.  Le grand reset dès janvier. Vous ne savez pas de quoi je parle alors aller
    regarder ici
  2. La vaccination obligatoire

Alors comment ils vont s’y prendre et est-ce que le vaccin est vraiment efficace ?
Tout d’abord en proposant des lois de vaccination obligatoire mais aussi en recopiant exactement ce qui a lentement fonctionné depuis presqu’un an maintenant : La médiatisation de masse et la censure systématique de tout propos hors pensée unique, la punition par l’amende, car le manque d’argent est une des sources les plus profondes de peur en 2020.

Ben oui aujourd’hui on a plus peur de perdre de l’argent ou de le donner, que de perdre sa liberté ou son choix de vie ..
Ceux qui veulent méditer dessus c’est le moment.
Allez, faisons un tour du monde sur les lois pour la vaccination obligatoire.

Vacciner-un-enfant

Un tour du monde sur les lois de vaccination

En Espagne : La communauté autonome de Galice, en Espagne, a présenté une nouvelle loi sanitaire visant à infliger une amende de 3.000 euros à toute personne refusant de se faire vacciner lorsque le vaccin anti-Covid sera disponible. Entre 1 et 2 mois de salaire (de quoi dissuader non?)

En Indonésie : Une amende de 5 000 000 de rupiah (environs 300 euros) pour tout ceux qui refuseront le vaccin. Vu que le coût de la vie est en moyenne 6 fois moins cher qu’en France, cela représenterait une amende de 1800 euros pour un français. Pour la plupart des locaux, c’est 2 mois de salaire et pour certains c’est 3 à 5 mois de salaire. De quoi dissuader non ?

En France deux sons de cloche et des sous-entendus : d’un cote le député republicain Aurelien Pradie qui prône ardemment la vaccination obligatoire pour tous les français

et de l’autre Emmanuel Macron qui annonce qu’il ne la rendra pas obligatoire – mais qui annonce tout de même un plan massif de vaccination

En fait, on est dans la même dialectique qu’avec les masques, la confusion, et si ce n’est pas obligatoire aujourd’hui, cela ne veut pas dire que ce ne le sera pas demain.

Les enjeux de cette vaccination

Mais continuons pour bien comprendre les enjeux ici. Il est tout de même important de savoir que la moitié des pays du monde opte pour une vaccination obligatoire.

Cet article de l’université de McGill une des plus anciennes université située a Montréal et considérée comme une des plus prestigieuses, n’est que la reprise de la revue Vaccine issue de science direct qui est l’une des revue les plus renommées en sciences physiques et génie, science de la vie, sciences sociales et humaines et recherche scientifique, technique et médicale. D’ailleurs, je vous invite expressément à aller voir leur site, vous y trouverez une tonne d’informations sans cesse mises à jour.

Et donc le 17 novembre 2020 dans le volume 38 et le numéro 49 de la revue Vaccine, il sortent un article sur l’évaluation mondiale des politiques nationales de vaccination obligatoire et des conséquences du non-respect, que vous pouvez télécharger en PDF. Et si comme moi vous voulez vraiment en savoir plus vous aurez toute l’étude avec 12 études complètes en PDF faits par le département d’épidémiologiste et de la santé publique, des biostatistiques et de la biomédicale éthique.

Étude soutenue

Cette étude a été soutenue par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases. En français, c’est l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, qui a évalué l’utilisation actuelle des politiques nationales de vaccination obligatoire et des sanctions en cas de non-conformité dans le monde. Il s’agit de la première étape vers une évaluation globale de l’efficacité des politiques de vaccination obligatoire. Des mandats nationaux de vaccination fondés sur des sanctions ont été largement adoptés à l’échelle mondiale. La forte prévalence des sanctions éducatives et financières met en évidence les efforts internationaux pour prévenir et contrôler les flambées de maladies infectieuses. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour identifier des éléments supplémentaires de ces politiques et de ces sanctions et évaluer si elles contribuent à une augmentation du taux de vaccination et de la confiance dans les vaccins.

Les points forts à retenir

La vaccination obligatoire

Plus de 100 pays ont une politique nationale de vaccination obligatoire exigeant un ou plusieurs vaccins. Ce qui représente 54% du monde en rouge sur la carte les pays qui ont fourni une preuve évidente de mandat
national pour la vaccination et où ils ont identifié qu’ils appliqueront au moins une amende spécifique. Comme vous pouvez le voir la France en fait partie.

En orange, ceux où ils n’ont pas pu identifier de preuves d’amendes spécifiques de vaccination le jour de leur étude mais c’est bien pour cela que c’est en orange car le doute persiste.
Comme ici en Indonésie où nous sommes sur le point de passer de l’orange au rouge.

En vert, les pays où ils n’ont aucune info supplémentaire à ce sujet.

Et en gris les pays qui n’ont aucun mandat national de vaccination.
Parmi ceux-ci, 62 pays (59%) imposent également une ou plusieurs sanctions aux personnes qui ne se conforment pas.

Les sanctions éducatives et financières sont les types de sanctions les plus courants et la gravité varie d’un pays à l’autre. La plupart des sanctions éducatives refusent l’inscription à l’école jusqu’à ce que les conditions de vaccination soient remplies.

La vaccination obligatoire dans le monde

La vaccination obligatoire dans le monde

Ici sur cette carte on peut voir la Répartition des politiques nationales de vaccination obligatoire dans le monde, classées selon des preuves obtenues que la politique inclue des sanctions pour non-conformité.
L’Allemagne par exemple est mise en verte, c’est à dire qu’ils ont des preuves que la politique inclue des sanctions inférieures ou égales à 1000 dollars.
Parmi ces pays, les sanctions éducatives sont les plus courantes, trouvées dans 69% des pays ayant au moins un type de sanction. Cinquante-deux pour cent on tdes sanctions pécuniaires, 19% des pénalités entraînant la perte de liberté et 2% une pénalité entraînant la perte des droits parentaux.

La vaccination du covid

Les différents amendes pour ceux qui ne se vaccinerons pas

Là sur ce schéma, vous pouvez voir la Répartition mondiale des types de sanctions dans les pays dotés de politiques nationales de vaccination obligatoire pour:

  • (a) les sanctions financières;
  • (b) les sanctions parentales;
  • (c) des sanctions éducatives;
  • (d) les peines de liberté.

Là encore pas de surprise. Dans le tableau A, l’ Europe arrive en tête avec la plus grande réprimande, ou la plus grande punition, la mauvaise image de nos anciens à l’école, et c’est c’est vis-à-vis de l’argent. Quand on dit que les français ont un problème avec l’argent, c’est pas totalement faux..

Ensuite en B seuls certains pays d’Europe , 4% appliquent des sanctions parentales vis- à-vis de la vaccination. Alors je vais juste me positionner : c’est juste une honte. Je n’en dirais pas plus.

Puis dans le tableau C, ce sont les Etats-Unis qui arrivent en tête avec 59% des états qui appliquent des sanctions liées à l’éducation, et l’Europe tout de même avec 34% de ses pays.
Et en D, les sanctions liées à la liberté comme la prison par exemple. Et là, l’Afrique arrive en tête, et 12% tout de même pour la France pour des peines allant de moins de six mois à plus de six mois de prison.

La vaccination du covid

Est-ce que vous vous rendez compte tout de même des dispositions et mesures politiques de dictature prises pour la santé personnelle et individuelle?
On parle juste d’un vaccin. Pour un virus qui ne va pas tuer le monde entier.
Le professeur Didier Raoult l’exprime très clairement. On parle du choix de la manière de prendre soin de sa propre santé. Jamais dans l’histoire de l’humanité, il n’ y a eu de telles dispositions pour un vaccin.

Nos droits individuels remis en cause

Mais on parle surtout de nos droits individuels à savoir comment nous décidons de vivre notre vie, de nous soigner. C’est incroyable comme des êtres peuvent perdre leur temps de vie pour créer des lois pour asservir des citoyens.
Je décide pendant ce temps de travailler pour permettre à certaines de ces personnes de raisonner et de faire des choix en fonction non pas des conditionnements imposés mais en fonction de raisonnements personnels qu’ils auront sur le sujet. Si cela peut permettre un éveil des consciences et une meilleure spiritualité incarnée, alors j’aurai rempli ma mission de vie.

Mais continuons : ok on a un vaccin miracle avec des garanties entre 70 et 94,5% suivant les entreprises qui se sont lancées dans la course de la vente du siècle. Car il faut tout de même comprendre qu’en termes de marketing, il n’y a pas mieux. C’est le jackpot assuré, même si les résistants comme moi et certains d’entre vous ne se feront pas piquer. Nous ne sommes qu’une toute petite minorité, les autres, qui n’ont pas encore d’autres ressources intérieures, veulent que la vie redevienne comme avant et ils sont prêts à ingurgiter le vaccin par n’importe quel biais pour reprendre le boulot, les achats en ligne et participer au black Friday.

Un marketing parfait

Pourquoi le marketing est parfait ?
Quand on arrive à tout enlever à une personne : sa liberté, ses choix, puis son argent ou encore son futur, et qu’on vient ensuite lui dire qu’on a la solution pour tout lui rendre, c’est le jackpot.

Mais en tant que marketeur moi-même, avec des résultats plus que convaincants, je peux vous assurer que cette méthode bat tous les records. Et c’est bien celle-ci qui est mise en place depuis mars. C’est d’ailleurs pour ça que ça traine en longueur. En avril, je vous l’annonçais déjà que ça trainera jusqu’au vaccin.

Alors il y a Pfizer, Moderna, Astraze Neca, GSK, INOVIO, Cansivo, SANOFI, MSD. J&J et CureVAC les 10 élus qui se battent sur un marché ultra juteux dont les produits et l’acheteur, c’est VOUS…

Et oui l’humain est devenu un produit de consommation, c’est le seul produit au monde où l’acheteur est aussi le produit. L’humain est devenu une matière première commerciale. Mais en vrai, ce n’est pas l’humain la matière première, mais sa faculté de raisonner et de se positionner face à la souffrance et la peur, puis la mort. Car ce qu’on vous vend, c’est un rêve anti mort, mais c’est juste un rêve car de toute manière vous allez mourir.
De ces 10 élus, il y a Pfizer avec un vaccin montré efficace à 90% et Moderna avec un vaccin montré efficace à 94,5% qui sont en train de prendre la tête. Donc si vous voulez miser sur deux outsiders, c’est Pfizer et Moderna, Allo gilux, kognac G , je rends l’antenne…

Un vaccin contre quoi ?

Mais voilà, c’est un vaccin contre quoi en fait ??? Car il y a des variantes du Covid 19, et celui qui circule actuellement n’est qu’une variante, il n’y a donc pas qu’un seul virus qui circule mais plusieurs.
D’ailleurs, j’ai un scoop pour vous, il y a des millions de virus qui circulent et pas juste le COViD 19 -20, 21 et tous les autres de la même famille, donc si on commence à vivre ainsi pour chaque virus qui circule, je vous laisse imaginer l’avenir. Et la terre deviendra le Virusland, la planète où les humains pataugent.

Pour conclure

On a une pandémie qui n’existe plus depuis le mois de mars mais ça on le sait déjà, on a d’autres épidémies qui pointent leur nez mais comme chaque année. Au passage, une épidémie, ce n’est pas dramatique. Dans ces crises épidémiques, seules les personnes les plus fragiles et en fin de vie en meurent et quelques cas très rare et exceptions. Ces épidémies proviennent de variantes différentes de coronavirus et non de la source épidémiologique initiale du mois de mars.

On a les big pharma qui se jettent dans une lutte sans merci pour la vente du siècle d’un vaccin pour un virus pour lequel les traces deviennent presque nulles.
On a des personnes qui ne savent plus quoi faire, totalement perdues et qui seront prêtes à se faire vacciner même si dans le vaccin, il n’y avait que de l’eau et tout ça pour reprendre un semblant de vie.
En parallèle, on a des pays qui mettent en place des dictatures et des sanctions très fortes pour imposer la vaccination.

Des annonces gouvernementales mensongères

Et quand Macron vous dit qu’il ne rendra pas la vaccination obligatoire, il vous ment tout simplement.
Elle le sera par voix de cause à effet. En utilisant des biais alternatifs dont voici quelques exemples.
Tout d’abord, sachez que la Proposition de résolution nº 3475 pour l’accès universel, rapide et équitable du vaccin contre le covid-19 est déposé à l’Assemblée Nationale et voici ici le détail complet de l’article que je vous lis :

Proposition de résolution

Considérant que la seule façon d’éradiquer définitivement la pandémie du covid19 est de disposer d’un vaccin qui puisse être administré à tous les habitants de la planète, qu’il s’agisse de pays riches ou pauvres, de pays en guerre ou en paix, qu’ils aient pu contribuer ou non à la recherche dans ce domaine.

Estimant que l’efficacité d’une campagne de vaccination repose sur son universalité et son faible coût voire sa gratuité ; Considérant que les annonces de financements publics destinés à la recherche et au développement d’outils de diagnostics, de traitements et de futurs vaccins pour endiguer la pandémie de covid19 se multiplient depuis le début de la crise.

Pensant  que la recherche développement dans le biomédical dépend beaucoup d’investissements publics ou caritatifs, attribués notamment à des entreprises privées.

Considérant que sans conditions claires, les résultats d’une recherche fondamentale menée par des établissements publics et financée par l’État pourraient bénéficier sans contrepartie aux firmes pharmaceutiques qui souvent en rachètent les droits, développent le candidat et le commercialisent le cas échéant.
Imaginant qu’il n’existe encore aucune quantification des investissements publics alloués chaque année en France à la recherche et au développement dans le domaine biomédical.
Considérant qu’aucune traçabilité des investissements sur les politiques industrielles pharmaceutiques n’est disponible.
Pensant que les menaces d’une accessibilité limitée aux futurs produits de santé issus de la recherche et développement publics sont en effet condées ;
Considérant qu’une transformation de ces pratiques est plus que jamais nécessaire pour que l’allocation d’aides publiques permette une politique ambitieuse et globale de lutte contre l’épidémie, en réponse aux besoins de la population et non à la recherche de profits.

Les enjeux face à la pandémie

Proclame que, face à une pandémie, la réalisation d’un vaccin est un défi prioritaire pour la communauté internationale et que l’égalité dans l’accès au vaccin est un droit humain fondamental et imprescriptible ; Invite le Gouvernement à proposer, au travers de l’Organisation Mondiale de la Santé, un dispositif adéquat en vue de racheter le brevet du futur vaccin de manière à le rendre accessible à toute l’humanité et, le cas échéant, à indemniser raisonnablement les investissements privés consacrés à sa recherche ; propose au Gouvernement d’établir et de transmettre chaque année au Parlement une évaluation chiffrée des politiques publiques menées en matière de recherche et développement dans le domaine biomédical.

Suggère au Gouvernement d’établir la transparence des aides et financements publics destinés à l’industrie pharmaceutique en rendant effectif l’accès aux données publiques en la matière.

On ne peut être plus clair là-dessus en tout cas sur les intentions de ses députés qui ont pondu cette proposition.

Obligation du vaccin, de quelle manière?

Et comment ils vont rendre le vaccin obligatoire ?

En réduisant les libertés et en empêchant de voyager à l’étranger par exemple si vous n’êtes pas vacciné. La compagnie australienne Quantas a déjà annoncé ses intentions de vaccination obligatoire pour prendre leur avion et d’autres compagnies ou états vont sûrement y venir aussi, pour la seule et unique raison que nous vivons dans un monde globalisé où tout le monde doit faire comme tout le monde, et cette raison n’est pas le soin des citoyens mais la perspective d’une reprise du tourisme dans le monde de demain.

Donc les intentions de ces vendeurs de médocs, de destructeurs de vie, c’est la marche marche pour la re-pollution, la re surconsommation, la re sur déforestation et encore et encore et encore.
Mais en fait c’est juste l’histoire qui se répète n’est-pas ?
A ce sujet je vous invite à regarder ma vidéo sur le monde étrange dans lequel nous sommes.

Ma position dans tout cela

Alors ma position dans tout cela, je pense que vous la connaissez, mais je vais la redonner pour garder ma transparence envers vous. Je n’utilise aucun vaccin et n’en utiliserai pas. Si je dois arrêter de voyager par
l’avion et bien c’est ok … je pars d’ailleurs pendant 1 mois en décembre, et je ne prends pas l’avion mais la voiture et je vais traverser plusieurs iles d’Indonésie pour arriver à destination. Au lieu de faire le trajet en 2 heures, je vais mettre 3 jours. Mais c’est ça aussi revenir à l’essence de la vie. Savoir prendre le temps de vivre et arrêter de vouloir aller vite.

La seule issue n’est pas la vaccination …

Ensuite peut-être que pour vous, la seule issue de retour à une vie heureuse et de paix, c’est la vaccination . Cependant vous avez aucune garantie qu’elle éradique une maladie que vous n’avez pas encore. Cela est un peu comme un agent d’assurance qui vous vend du “au cas où”, du : “et si”, du “on ne sait jamais”.

Bref de la spéculation sur un avenir. Si vivre avec les éléments de la nature qui nous entourent, virus, bactéries, animaux, est devenu tout simplement impossible, si votre nature de mortel vous empoisonne à ce point et si la peur de mourir est présente en vous, alors je dirais que c’est ok.

Vous n’avez pas encore trouvé les ressources nécessaires en vous pour vivre dans un autre état d’existence qui vous élèverait au-dessus de ses spéculations sur un futur qui n’existe pas et qui tend à supprimer toute relation humaine avec son monde environnant, qui tend à stériliser le monde dans lequel on vit.

Dites-vous juste qu’il existe d’autres manières de vivre et de voir le monde. Et dans ces espaces, vous pouvez trouver la paix. Vous pourrez vivre en paix avec nos amis les animaux, les virus, les bactéries et aussi les humains.
Et si vous voulez avoir une image de notre monde aujourd’hui alors regardez ça…

 

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika Soul in a Mind sur l’art de la maitrise de soi et de l’émergence spirituelle



 

Où en suis-je maintenant ?

 

Après quoi courez-vous ?

test 6 besoins humains

 

 

 

Restez dans la boucle des Soulminders

Facebook Twitter Instagram Pinterest Linkedin Youtube