La gratitude cellulaire qu’est-ce que c’est ?

Il y a plusieurs mois, j’avais fait un article dans lequel je parlais de la gratitude et faisais une évaluation de comment la vivre de manière quotidienne. Lorsqu’une personne a de la reconnaissance de manière journalière c’est une réponse positive à ses émotions négatives et son stress quotidien.

Avoir de la reconnaissance c’est déjà élever sa gratitude par cette attention aux choses qui nous entourent. C’est comme ouvrir une nouvelle page d’un livre pour démarrer la journée de  façon positive.

Je voudrais  appréhender plus complétement la pratique de la gratitude, faire que lorsque vos gratitudes s’expriment, ce soit des gratitudes cellulaires,  qu’elles imprègnent la totalité de votre réseau cellulaire. Que dans votre vie journalière et son environnement social, vos émotions et sentiments personnels, évoluent vers la reconnaissance de ce que vous êtes.

J’ai constater, que les exercices de gratitude, parfois, n’étaient pas pleinement  ressentis. Ils étaient écris sur un cahier, comme un journal intime. Cependant, ils  n’étaient pas accompagnées par la gratitude elle-même. C’était automatique comme un travail. L’évaluation de cette expérience d’intégration n’était pas positive dans la vie de tous les jours.

Neurosciences et  gratitude

Les neurosciences et la psychologie reconnaissant que la pratique la méditation, ainsi que de la gratitude au quotidien, sur le plan physique, émotionnel et pour la santé, sont positifs et avérés (Robert Emmons).Ces aspects positifs de la vie nous permettent de nous ouvrir aux autres, à nous-mêmes, sur le plan social, et de ressentir un état de bien être, une paix intérieur. Mais plus que cela, mon expérience personnel m’a ouvert à un état de conscience, d’ une dimension plus grande, de la vie.

la gratitude entre souffrance et bonheur

La vie avec son stress, ses épreuves pourrait nous amener à nous plaindre perpétuellement, les personnes tristes,  sur l’état du monde, les informations que le journal nous débite à longueur de journée, les problèmes d’argent, ou au jour où j’écris cet article le coronavirus et bien d’autres choses encore.

Tout cela pourrait nuire à notre santé et nous faire sombrer dans la dépression, alors qu’il se révèle que l’on peut être une personne positive et remercier chaque instant  par la reconnaissance d’un bien être personnel, de bonheur, grâce à la gratitude au quotidien.

La gratitude au quotidien, nous ouvre à un bonheur intérieur, par résilience à ce qui est. Toutefois, si celle si  s’accomplie de gratitudes banalisées, robotisées, sans cœur, alors, malgré l’assiduité la gratitude n’aura pas d’impact au niveau cellulaire, le réseau neuronal ne reconnaissant aucun état particulier.

Gratitude et cellules ressentis

Ce à quoi je vous invite aujourd’hui, c’est justement faire en sorte que vos gratitudes impactent la totalité de vos cellules, donc, les mille milliards de cellules qui vous composent afin qu’elles puissent commencer à créer des connexions neuronales. Du coup, votre vie sera empreinte de gratitude.

Par cette pratique, la gratitude intérieur et ses bienfaits, se révéleront une capacité et non pas une chance de transcender les épreuves de la vie. Vous allez être heureux.

Quel que soit le problème ou la personne, un esprit serein se manifestera. Vous remercierez ces épreuves de la vie reconnaissant qu’elles sont positives, servant à grandir, sur votre chemin d’éveil.

C’est quoi la gratitude cellulaire ?

Emergence Spirituelle

ll vous faut comprendre la base, mentionnée dans l’article précèdent, qui parle du pouvoir de la gratitude,  puisqu’il faut comprendre la base. C’est comme les fondations, vous n’allez pas pouvoir réparer une maison si elle n’a pas été construite.

c’est essentiel, au même titre que les fondations d

‘une maison . Comme vu dans le premier article, une fois écris v os gratitudes, devront être intégrées au niveau des cellules. Il ne s’agit pas juste d’écriture. Ca demande un petit travail sur soi et du cœur à l’ouvrage. Au début, il vous faut créer une habitude, puis ce sont les habitudes qui vous créeront. En reconnaissant et rédigeant la gratitude, il vous faudra la visualiser, oui, un petit peu…

La visualisation de la gratitude cellulaire

Visualiser en affichant un sourire, en regardant loin devant ou en fermant les yeux et en inspirant, vous allez inspirer votre gratitude.
Forcez l’inspiration, autorisez l’extase de cette gratitude, autorisez vous d’être un peu saoul, d’être saoulé par votre gratitude.

Permettez vous à être, comme disait  Sadguruh, à être stone de votre gratitude. Au lieu de fumer un joint ou de vous enivrer, en inspirant la gratitude votre cerveau vous transportera dans un paradis , Mais attention un paradis pas si artificiel, la renaissance à une vie positive.
Votre esprit ressentira une vibration d’amour envahir votre cœur et votre corps. Toutes vos cellules s’imprégneront de béatitude.

Respirez profondément et bruillament pendant que vous visualisez votre gratitude, il faut que ce soit kinesthésique, auditif et bien sûr, visuel.
Vous allez visualiser la scène, entendre votre respiration et faires un grand Haaaaaa à l’expiration.
Pourquoi ?
Parce que le cerveau reconnaissant ce qu’ il aime s’en rappele toujours.

Méditationn MensuelleGratuite

Le conditionnement cérébral : effet de la gratitude

Si vous aimez le chocolat, votre cerveau en désirera encore parce que c’est bon. Et si vous aimez aussi les chips, votre cerveau en réclamera également, il y a plaisir. Lorsque chocolat et chips, ne seront plus à votre gout, votre cerveau, les reconnaissant, ne voudra plus en manger.

De même avec la visualisation , le son et la respiration. En immergeant vos cellules, visualisant la gratitude, respirant fortement ,en faisant un grand sourire et un sonore Haaa à chaque expiration, votre cerveau reconnaissant : «  Ca, c’est bon ! ». «  Rendre grâce, c’est bon ! ».

Pour une évaluation positive , trois gratitudes par jours suffisent inutile d’en faire plus. Trois choses qui ont du sens pour vous et pour lesquelles vous pourrez rendre grâce en cette journée.  Vous allez imprégner, immerger, saouler la totalité de vos cellules.

La gratitude cellulaire, un exercice spirituel

gratitude spirituelle meditation

La gratitude cellulaire, c’est beaucoup plus profond que le simple fait de les noter dans un journal intime, c’est un exercice hautement spirituel qui vous révèlera des merveilles.

Si vous rendez grâce à un être que vous aimez et qui vous aime, vous vous rapprocherez sur le plan émotionnel, et vous vous lierez  plus solidement sur le plan de l’amour.

Ainsi, vous envoyez aussi ces informations à l’univers ,et par relation de cause à effet, l’univers vous retournera cette gratitude, ou aux êtres qui vous entourent.

3 gratitudes par jours, 3 respirations profondes pendant la visualisation couplées avec un son de bien-être et votre vie littéralement se transformera jour après jour en conscience…

(L’article a été mis à jour le 25 août 2021).

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika et Soul in a Mind. 



 

la voie des soulminders

Restez dans la boucle des Soulminders

Telegram Mika Denissot

Facebook Twitter Linkedin Youtube Instagram