Devenir Hors leurs loi

Nous vivons dans des systèmes sociétaux qui sont conçus non pas pour le bien-être des humains qui vivent dedans, non pas pour leur évolution ou leur bonheur, et encore moins pour leur développement psychique et spirituel.
Mais pour que le système lui-même ne s’effondre pas, ils sont conçus pour le profit, leur propre profit.

Pris en otage depuis notre arrivée sur terre

Dans ces systèmes, nous sommes pris en otage depuis notre arrivée sur cette terre. Cette prise d’otages est l’une des plus violentes qu’il soit. Elle empêche dès le départ toute tentative de fuite.
Qu’on le veuille ou non, la machine d’oppression et de dictature est bel et bien en marche.

Rien arrêtera les dirigeants de ce monde. Marionnettes en place de maintenir les fragiles ficelles qui permettent au système de tenir bon. Personne ne va arrêter les dirigeants de ce monde et les empêcher d’aller au bout de leurs convictions, même si celles-ci vont à l’encontre du bien-être humain. La crise actuelle qui traine en longueur depuis plus d’un an maintenant, n’a fait que mettre encore plus en évidence à quel point nous sommes pris en otage.

Si les dirigeants dirigent le monde, ils dirigent nos vies….
Et on dit NON!

No dirrigient covis crise sanitaire

Soyons clairs : les dirigeants du monde ne sont pas les dirigeants du Monde, mais juste des chefs d’entreprise qui gèrent une société qui doit faire des profits et gérer des employés (nous) puis leur assurer un salaire et un certain bien-être !
En d’autres termes, nos sociétés ne sont pas le monde, elles ne sont pas la vie. Elles sont justes des modèles de vie en communauté, superposés dans le monde. Les questions que chacun d’entre nous devrait se poser chaque jour, sont celles-ci :

Des questions importantes à se poser :

  • Est-ce que ce modèle de société correspond à mes valeurs ?
  • Contribue-t-il à l’évolution psychologique et spirituel de l’être humain ?
  • Contribue-t-il au bonheur, à l’entraide ?
  • Est-il juste et équitable ?
  • Accepte-t-il les multiples formes idéologiques ou est-il centré sur une pensée unique ?
  • Prend-il soin des non humains et les respecte-t-il au même titre que les humains sans aucune exception ?
  • Préserve-t-il la faune et la flore et la planète puis  la vie dans son ensemble ?
  • Ai-je choisi de mon plein gré de vivre dans ce système ?
  • M’a-t-on donné le choix ou ai-je été pris en otage ?

Etre conscient du monde dans lequel on vit

Personnellement, je n’ai trouvé aucune réponse positive à ces questions. Et je pense que tous les spiritualistes non plus. Chacun à sa manière tente de faire passer le message actuel, un des plus importants aujourd’hui. Et à ma façon, je leur rends hommage.

Les spiritualistes des temps modernes sont comme vous et moi, c’est à dire des gens qui vivent une vie comme les autres. La seule différence, c’est qu’ils s’efforcent chaque jour de devenir plus conscients du monde qui les entoure et de leurs propres pensées, puis de leur propre déviance. Ils marchent en silence vers la voie de la libération de cette prise d’otage physique et psychologique.

Que se passe t-il réellement derrière tout cela?

Un switch est en train de se mettre en place. Une remise à zéro du système planétaire. Je dis bien du et non des systèmes. Car même si chaque pays manage ses employés différemment, les fondations et les structures sont les mêmes. Les grands patrons décident du jour au lendemain de la manière dont nous pouvons vivre et nous déplacer, puis nous soigner ou encore manger. Ils décident même de notre façon de voyager et de communiquer. Puis ils décident de ce qui est juste et injuste. Ils sont là pour énoncer ce que nous pouvons dire ou pas. Et  ils décident de comment nous devons vivre.

Ils pondent des lois et des décrets puis des amendements selon leur bon vouloir pour maintenir leur business en place, mais à aucun moment ils ne nous demandent à nous, qui sommes leurs employés et qui nourrissons le système, notre opinion. Nous devons dire oui pour garder nos pseudos droits.

Un système qui tombe

Seulement voilà, aujourd’hui, grâce à certaines consciences qui se sont éveillées ces dernières décennies, le système tombe en morceaux et il est dévoilé au grand jour. Alors c’est une guerre vicieuse, basse, violente qui se met en place. Et la seule issue pour lui, c’est de se remettre à zéro et de créer un autre système. Et cela doit toucher tous les piliers fondateurs du système actuel : argent et moyens de le dépenser. Education puis santé et  idéologie puis démographie.

Je vous en ai déjà parlé en détails dans plusieurs vidéos sous le nom de Grand Reset et the global Goals videos qui a d’ailleurs été supprimée pendant mon absence par Youtube, après avoir totalisé plus de 330 000 vues, mais que vous pouvez encore visionner sur ma chaine sur Odysee, elle s’appelle la plus grande diversion de la crise actuelle.

Plusieurs faces de ce monde

Il est primordial de prendre en considération que rien dans ce monde n’a qu’une seule face. Un monde, d’ailleurs au passage, qui n’a pas été créé par les dirigeants actuels. Et dont personne ne sait encore vraiment comment et par qui ou quoi, il a été créé… Fin de la parenthèse.

Alors que le système actuel est en passe de faire un de ses plus grands switchs, au même moment, cela nous donne une possibilité de faire aussi un switch dans notre conscience individuelle d’une part, puis par voie de cause à effet, ce switch de conscience deviendra collectif.

Un hors leur loi

La question que vous allez me demander, c’est comment ?
Alors que la crise actuelle est une aubaine pour un changement massif de système de vie. Elle est aussi une aubaine pour un éveil de conscience massif. Car tout a un opposé dans notre existence : ombre et lumière, jour et nuit, ou encore masculin et féminin, joie et peine, paix et guerre, mort et vie.

Cela dépendra où vous désirez vous placer. Il vous faudra pour cela devenir hors leur loi. Attention ! Je ne dis pas hors la loi, mais hors leur loi.

Qu’est-ce que ça veut dire hors leur loi ?

Ma femme aime me dire : ils peuvent bien créer toutes les lois et règles qu’ils veulent, on n’en n’a rien à faire, ce n’est pas nos affaires. Nous devons nous occuper de notre vie et non de la leur.
Et j’aime écouter ma femme car c’est une belle âme.

Le courage est l’atout principal pour être hors leur loi

Être hors leur loi, c’est faire preuve de courage et savoir dire non à une facilité comme aller dans un lieu qui imposerait des règles pour y entrer qui vont à l’encontre de nos droits et libertés fondamentales.

Avec ma femme, juste avant de faire cette vidéo, nous avons décidé de ne pas rentrer chez nous à Bali et sommes restés sur l’île de Lombok plus d’une semaine en attendant que les protocoles de test pour entrer sur l’île mis en place pour les fêtes de fin d’année et qui ont été prolongés jusqu’au 8 Janvier, soient supprimés. Alors oui, même si Lombok, c’est plutôt le paradis, cela est assez inconfortable, car ça nous oblige à payer des nuits d’hôtel et des restaurants. Cela nous empêche de reprendre nos activités professionnelles normalement.

Mais c’est aussi ça, savoir dire non à quelques facilités de vie que nous avons eues auparavant pour être hors leur loi et dire : OK ! Vous créez de belles lois mais nous agissons de manière à ce qu’elles ne nous impactent pas. Vos lois puis vos idées et vos désirs, c’est vos affaires. Nos vies sont les nôtres et c’est non négociable.

Des annonces incompréhensibles et non acceptées

Le 18 décembre, le gouverneur de Bali a imposé des tests SWAB et AntiGène pour toute personne voulant entrer sur l’île. Résultat des comptes, plus de 133 000 personnes ont annulé leurs voyages. Ils ont été hors leur loi tout en restant dans la loi. Les Balinais, après 1 an de crise économique violente, ont plutôt mal pris l’annonce.
En même temps, le gouverneur a fait interdire toute soirée pour le 31 décembre. Résultat : le 30 décembre, les boites étaient blindées à craquer, car la loi était pour le 31 décembre. Je vous laisse chercher l’erreur.

Le 7 janvier, toujours le gouverneur de Bali, annonce publiquement aux télévisions nationales, un peu comme TF1, France 2, ou France info pour la France, qu’en fait, les hôpitaux en Indonésie ont annoncé des morts du COVID pour des personnes qui ne l’étaient pas. Je vous laisse l’écouter par vous-même et je vous ai fait la traduction en Français. La lumière et la vérité gagnent toujours. Cependant, il leur faut du temps pour percer les couches brumeuses qui règnent sur cette planète, générées par des êtres vivants dans un univers où seuls les profits et l’orgueil sont rois.

Des règles très strictes portant atteinte à nos libertés

Et malgré la mise en évidence de certains mensonges médico-politiques, les règles sanitaires pour venir à Bali sont plutôt raides. Test PCR au départ de France : environ 110 euros, masque obligatoire durant les 17 heures de voyage. Test PCR à l’arrivée. Isolation dans un hôtel pendant 5 jours à vos frais. Test PCR en sortant de l’hôtel. Ce sont des incohérences que nous subissons.
Ils peuvent décider aussi par exemple un vaccin obligatoire pour voyager dans le monde ou encore imposer un carnet de vaccination électronique mais libre à vous de ne plus voyager.

Vous devenez hors leur loi tout en n’étant pas hors la loi. Certains hôtels, ici, obligent le port du masque, it’s ok ! Nous partons ailleurs, c’est cela être hors leur loi. Les grandes surfaces obligent le port du masque, les tests de température, nous allons chez les petits commerçants plus loin, au marché moins de choix, mais en paix avec nous-mêmes et contribuons à ce nouveau paradigme en marche. C’est être hors leur loi.

Aller à l’encontre de leurs règles et être en accord avec soi-même

L’école où ma fille est actuellement oblige les enfants à porter le masque 8 heures par jour. Il les oblige de se laver les mains des dizaines de fois par jour et imposait la distanciation sociale dans les classes et la cour d’école. Nous avons décidé de la déscolariser pour l’inscrire à la prochaine rentrée dans une autre école, qui ne suit pas du tout le cursus scolaire habituel mais qui donne la priorité au développement des facultés psychologiques, créatives et spirituelles des enfants.

Pendant les 8 prochains mois, elle n’aura pas d’école du tout. De ce fait, nous allons prendre du home schooling temporairement en attendant la rentrée d’août, tout en restant centrés sur nos valeurs et en contribuant à participer à l’éveil qui est en marche . C’est encore cela être hors leur loi.

Ne pas rentrer dans le surplus informationnel

Il y a aussi la manière dont vous ingurgitez les informations. Sur le web, toute info est fausse par nature car elle ne présente jamais un ensemble mais qu’une partie. Et je ne compte même pas les infos volontairement mensongères. De plus, aujourd’hui, ce qui est en avant sur les moteurs de recherche dans les 3 premières pages, ce sont uniquement ceux qui payent le plus et ceux qui sont partie prenante du système et de la pensée unique.

Comprenez que tout le temps que vous allez passer à regarder des infos en boucle, c’est du temps en moins que vous passerez à vivre votre vie et à contribuer à ce qu’un nouveau paradigme centré sur le respect des droits et des libertés, centré sur l’amour et le partage, puisse émerger.
Pourquoi ?
Tout simplement car vous nourrissez le système et donnez plus de valeur à leurs infos qu’à votre propre vie et celles de vos enfants. Changer sa manière d’ingurgiter les informations, c’est encore être hors leur loi.

Une retraite méditative profonde, un changement d’énergie et d’état d’esprit ainsi qu’un changement de vie

posture de méditation comment méditer

Pendant 22 jours soit du 6 décembre au 29 décembre, je suis sorti de la matrice. Je n’avais plus de téléphone ni plus de sms ni d’email. Il n’y avait plus d’infos qui circulaient en moi et je n’avais plus d’internet. Je ne parlais plus à personne ni même à ma famille et je suis entrée en méditation pendant 3 semaines. Il m’a fallu environ une semaine pour que les pensées liées à la matrice informationnelle disparaissent laissant alors place à des pensées élevées et lumineuses.

Il faut comprendre que les pensées que nous avons, nous ne les créons pas. Elles sont présentes dans les différentes mémoires autour de nous. Les nôtres, celle de notre vie actuelle, de nos vies antérieures, de la mémoire collective et des mémoires archaïques, viennent à notre esprit uniquement lorsque nous nous donnons les conditions maximales pour qu’elles puissent nous pénétrer.

Nous vivons de la manière dont nous alimentons notre esprit

Pour comprendre ce processus, répétez en boucle des mots comme amour puis joie et paix. Mais encore des mots comme calme et don de soi ou partage. Puis vous pouvez continuer en énonçant des mots tel que félicité et lumière, puis bonheur et harmonie. Rire et vie peuvent rentrer dans ces mots.  Et vous allez voir des pensées élevées entrer dans votre esprit.

Maintenant répétez en boucle, les mots virus et oppression, puis dictature et guerre. Vous pouvez continuer en disant les mots sang et souffrance puis peur, violence et manipulation. Sombre et Mort peuvent finir vos pensées. Et vous verrez des pensées basses pénétrer dans votre esprit.

Amusez-vous à le refaire autant de fois que vous le désirez et vous verrez à quel point c’est vous qui décidez quelles pensées vous voulez faire pénétrer en vous. Bien sûr, la plupart des gens font ce processus de manière inconsciente durant toute leur vie.

Des pensées lumineuses = une vie lumineuse

Après 22 jours, mes pensées étaient tellement lumineuses et claires que j’ai refusé d’ouvrir de nouveau mon téléphone et de regarder les infos. Et le jour où j’ai juste décidé d’ouvrir mes messages, lire certains d’entre eux, apprendre ce qui s’était passé durant mon absence, j’ai pu de nouveau observer les conditions que j’avais créées pour laisser entrer des pensées basses dans mon esprit.

Donner votre temps à la boulimie informationnelle actuelle est le meilleur moyen de sombrer dans le monde des enfers comme disent les Tibétains. Maitriser votre manière de consommer les infos, de lire vos messages, puis de gérer votre téléphone, c’est élever votre conscience vers des valeurs plus hautes, vous donnerez ainsi de meilleures conditions pour recevoir des pensées élevées et vous serez hors leur loi. Car une personne qui maitrise ses pensées, maîtrise sa vie, élève sa conscience par rapport au monde qui l’entoure.

Un reflet, un miroir toujours présent

Honnêtement, je ne suis pas étonné de voir comment les dirigeants de chaque pays traitent leurs peuples. Et je ne suis pas non plus étonné de voir les peuples souffrir autant. Ce n’est encore que les reflets de la manière dont les humains traitent les non humains et les végétaux et minéraux de cette planète. Rappelez-vous, il y a toujours un reflet dans ce monde, il y a toujours un miroir. Nous avons un long chemin à parcourir pour retrouver une paix, et pour cela il va falloir prendre sur soi.
Nous en sommes aux croisements où deux forces s’opposent, et nous n’en sommes qu’au début. Et c’est à chacun de choisir son camp.

Choisir sa voie…

Je choisis la voie de l’amour et de la liberté de vie et de mort sur ma personne. La voie de l’éveil de conscience. Je décide de choisir la voie où la peur et le doute n’ont pas de place. Je choisis la voie où aucun dirigeant au monde n’aura d’emprise sur mon esprit et mes choix de vie. Pour ma vie future, je choisis un long chemin arpenté d’embuches, mais c’est le seul qui m’évitera l’enfer, le monde des esprits avides et le monde instinctif et grossier.

Alors pour aider ceux qui le désirent, comme l’année dernière, je vais faire 3 webinaires sur ce sujet qui s’appelleront “Tu as rendez-vous avec ton Esprit”. Ce sera les dimanche 31 janvier, 14 et 28 février à 9h heure France. Vous avez le lien de préinscription qui s’affiche et qui se trouve aussi dans la description. C’est un rendez-vous, donc il n’y aura pas de replay. Comme me disais une amie Corinne, un RDV, on y est ou on n’y est pas. Donc ne vous inscrivez pas si vous ne pouvez pas être présent.

Etre hors leur loi et rester en accord avec nos principes et nos valeurs …

Le meilleur moyen de ne plus être pris en otage, d’être hors leur loi sans être hors la loi, de participer au changement de paradigme d’éveil de conscience des êtres libres en pensée et en actes, c’est de te prendre en responsabilité sur la gestion de tes pensées, de tes actes, dans ton quotidien. C’est de t’engager, au risque de perdre certaines facilités de vie. Et je dirais, it’s ok car il est préférable de vivre libre avec des expériences réduites qu’esclave avec une illusion de liberté.

 

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika Soul in a Mind sur l’art de la maitrise de soi et de l’émergence spirituelle



 

Tout ce que vous ne savez pas encore sur vous…

Après quoi courez-vous ?

test 6 besoins humains

 

 

 

Restez dans la boucle des Soulminders

Facebook Twitter Instagram Pinterest Linkedin Youtube