Le jour du dépassement sur terre, après Covid, un point sur le rapport de WWF France

(L’article, le jour du dépassement, a été mis à jour le 15 décembre 2021)
Marc Halévy en 2015, indiquait qu’il ne faudrait que 2 milliards d’habitants sur notre planète pour régénérer ses ressources naturelles. Comme nous sommes aujourd’hui au niveau mondial plus de 7,7 milliards en vie, mathématiquement, il y a un problème.

Cette année le 29 juillet était le jour du dépassement. Le jour ou l’humanité a dépensé l’ensemble des ressources que la terre peut régénérer en un an. Si l’humanité vivait comme la France vit, il faudrait 2,9 Terres d’après le rapport de l’ONG, WWF France, à Paris. Depuis le début soit l’année 1970, la date du jour de dépassement sur terre ne cesse d’avancer. La crise sanitaire du Covid à fait reculer la date de trois semaines, réduisant l’empreinte carbone mondiale de 14,5%. Si nous continuons à vivre comme actuellement en France, et dans le monde, il faudra, 1,7 Terre, pratiquement 2 Terres ! Ce que dévoile, ce jour du dépassement, n’est pas un concept, mais une urgence pour l’humanité.

L’avenir de l’environnement mondial est en jeu, les émissions de carbone, la déforestation, la pollution, la faune sauvage qui disparait. En tout lieu sur la terre, les phénomènes naturels et la météo s’emballent. Sous la pression d’ONG, des initiatives comme l’accord de Paris, France, en 2015(sous la présidence du président Français François Hollande). Au moment où j’écris, la COP 26 qui a eu lieu en Ecosse, fait les actualités. Global Footprint Network, l’ONG du jour du dépassement, a fait part de sa déception sur la conférence de l’environnement. La crise sanitaire ayant permis de reculer le jour du dépassement, une nouvelle ligne aurait pu voir le jour. Les moyens et l’argent mis en place pour le Covid, pourraient à l’avenir servir pour l’environnement et la pollution et les émissions de carbone.

Le jour du Dépassement de la terre pour les Français est le 29 juillet.

Il y a un problème fondamental et tout le monde s’en fout !

J’aimerais partager avec vous les réflexions qui me tiennent à cœur, ainsi qu’à l’équipe de Soul in a mind ! Nous donnons au sein de Soul in a mind, des formations de développement personnel, de croissance individuelle, d’émergence spirituelle. Mais nous avons aussi à cœur de mener à bien notre mission première qui est d’apporter notre contribution au Monde. Le jour du dépassement, est en droite ligne de notre engagement, pour l’environnement, la pollution, les émissions de carbone, la déforestation.

Le jour du dépassement de la terre, de WWF France à Paris, indique que, la France a atteint un déficit écologique. La crise sanitaire du Covid, cette année ayant avancée la date. Nous vivons 5 mois dans le rouge, en entamant le capital naturel qui pourrait nous faire vivre l’année suivante. L’avenir si rien ne change, est incertain. Tous les pays sont concernés, la pollution, la météo, les émissions de carbones, ces problèmes d’environnement, ne sont qu’au début.  

désert terre sèche arbre mort

Est-ce que vous réalisez cela ? Nous avons déjà utilisé toutes les ressources que la planète peut nous offrir en 1 an !?
Je voudrais dire que nous devrions arrêter d’être stupides !
Chacun d’entre nous devrait prendre en considération ce que Global Footprint Network dévoile, et faire comme Gandhi l’a enseigné :
« Sois le changement que tu souhaites voir dans le Monde ! »
Plus nous consommons, plus nous dégradons la vie autour de nous, et engageons notre avenir.
Plus nous consommons, plus nous diminuons nos ressources et augmentons l’empreinte, footprint, au niveau mondial global.

Responsabilisons-nous sur l’épuisement global de nos ressources, allongeons le jour du dépassement de la terre

nature conservation mains arbres oiseaux

Il ne nous reste plus grand chose ! Nous avons consommé 80% de des ressources planétaires en 150 ans. De 1’année 1970 à l’année 2016, 68% de la faune sauvage a disparu sur terre. D’après Marc Halevy et les spécialistes, cela dévoile une rupture pour l’environnement mondial et les ressources naturels disponibles.
Nous avons une dette écologique vis à vis de la planète. Chaque année, chaque jour, nous augmentons cette dette écologique ! Le jour du dépassement, excepté avec le covid ne cesse d’avancer, parce que nous ne voulons pas prendre nos responsabilités.

Pour que l’humanité reste en vie et que nos enfants, les enfants de nos enfants puissent continuer à vivre. Et si nous voulons  encore profiter de ce que la terre a, à nous offrir, il faudra changer nos habitudes de vie. Pour cela, il nous faut modifier notre rapport à la terre, une nouvelle approche, penser humanité, penser environnement. Le retour à la raison, à la sagesse, en tout lieu, pour tous, ici et maintenant et pour l’avenir. Sinon le retour à la réalité sera terrible, la météo, crise sanitaire!

Le problème vient de nous tous, il vient de notre consommation, années après années.

Le jour du dépassement : changer notre façon de consommer pour protéger les ressources de la planète

stop main

La solution vient de nous : un retour à une consommation qui ne nuit pas aux ressources planétaires. Au niveau mondial, en France, en décidant, maintenant, une nouvelle ligne de conduite. Un retour au bon sens, un arbre coupé, un arbre replanté. De nouvelles habitudes de penser, consommer, en nous posant la question :

– Est ce que les produits que j’achète et mange, sont disponibles et naturels, ou nuisent aux ressources planétaires ?
S’il se dévoile qu’ils nuisent, il nous appartient de nous discipliner et de se dire STOP !
Je ne continue pas ainsi !

Ne plus consommer de viande pour protéger nos ressources sur terre

fruits légumes

Il y a 142 milliards d’animaux qui sont tués chaque année dans le monde. 75% des terres pour cultiver des céréales, que nous donnons à manger aux animaux, que nous consommons.
Il serait plus judicieux d’utiliser ces céréales non pas pour nourrir nos animaux mais pour nous nourrir !

Ceci permettrait une diminution du carnage animalier (car lorsque nous mangeons des animaux, nous tuons des êtres vivants) et une diminution de l’impact négatif sur notre empreinte écologique, footprint, de la planète.

Vous pouvez par exemple remplacer votre viande par des légumes, des légumineuses ou bien des fruits. Ainsi, réduire, en premier lieu, le génocide animalier mondial, puis l’empreinte écologique de la planète et faire des économies.

Si vous n’avez aucun sentiment vis à vis des animaux, ce message ne va pas vous toucher. Si vous aimez la vie, la nature, vos enfants, si vous êtes humaniste, alors ? Je consomme moins mais mieux !

Prenons date pour un autre dépassement: on consomme moins mais mieux!

pommes de terrebraises feu

C’est une nouvelle philosophie de vie, un pont pour un avenir meilleur !
Cela signifie vivre avec plus de frugalité.
Avoir moins d’employés, mais de meilleurs employés.
Manger moins de viande, mais de la meilleure viande.
Travailler moins, mais mieux !
Tout cela correspond à un changement de paradigme, à un changement de pensée, le début d’une nouvelle vie.

Si nous ne modifions pas, maintenant notre ligne de pensée, nous arriverons en 2050-2070, d’après les spécialistes, à une rupture.

Dépassement de nos habitudes pour vivre mieux

bébé légumes dans une main

C’est difficile de changer de vie, chaque pays a une culture qui lui est propre. Nous En France par exemple, nous avons été éduqués par nos parents, nos enseignants dans un état laïque. Nous avons une empreinte écologique qui correspond au lieu, à la météo, la liste des paramètres est propre à chaque culture et pays. Pour changer il faut une volonté, la crise sanitaire mondiale du Covid par exemple a dévoilé certain comportement. Par exemple, les médias d’actualités, dépendant économiquement des grands lobbys, groupes alimentaires et pharmaceutiques, en France et au niveau mondial. Nous mangeons mal, avec les produits pas naturels disponibles, nous affaiblissons notre santé. On consomme 80% de nourriture morte dans les supermarchés (tout ce qui n’est pas légumes, fruits frais).

Moins on consomme de nourriture vivante, plus nous sommes malades ! Nous prenons alors des médicaments, nous faisons marcher l’industrie pharmaceutique et le système monétaire. Ceci pour le plaisir de ces lobbys alimentaires et pharmaceutiques, année après année.

Parfois, je lis des commentaires d’internautes qui disent :
-C’est à cause de nos hommes politiques ! Des grandes sociétés ! Des grandes industries !
Mais c’est vous, c’est moi, c’est nous tous qui faisons la vie et notre avenir !

Pourquoi ?
Imaginez, là, maintenant que nous tous, nous arrêtions de consommer de la viande. Que feraient ces industries, à qui vendraient-elles leurs produits ? A personne !

Ce n’est pas à nous de suivre leurs désirs mais c’est à eux de s’adapter à nos demandes !
Vous et moi, nous sommes la clé !

 

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika et Soul in a Mind. 




un point de vie complet - pdf Gratuit

 

la voie des Soulminders - Roman initiatique - Mika Denissot

 

Restez dans la boucle des Soulminders

Telegram Mika Denissot

Facebook Twitter Linkedin Youtube Instagram