Les câlins : effet thérapeutique sur le corps et l’esprit

La durée moyenne d’un câlin entre deux personnes est de 3 secondes. À ce sujet, les chercheurs ont découvert quelque chose de fantastique. Lorsqu’un câlin dure 20 secondes, il a un effet thérapeutique sur le corps et l’esprit. La raison est qu’une étreinte sincère, les câlins, les vrais, produisent une hormone appelée “ocytocine”, également appelée hormone de l’amour. De plus, cette substance présente de nombreux avantages pour notre santé physique et mentale. Elle nous aide, entre autres, à nous détendre, à nous sentir en sécurité et à calmer nos peurs et notre anxiété.

Ce tranquillisant exceptionnel nous est offert gratuitement à chaque fois que nous avons une personne dans nos bras, que nous berçons un enfant, que nous cajolons un chien ou caressons un chat, que nous dansons ou marchons ou courons avec notre partenaire, main dans la main.

De plus, ce tranquillisant fonctionne aussi lorsque nous nous rapprochons de quelqu’un ou simplement lorsque nous nous tenons les épaules, comme avec un ami.

Une célèbre citation de la psychothérapeute Virginia Satir dit: “Nous avons besoin de 4 câlins par jour pour survivre. Nous avons besoin de 8 câlins par jour pour l’entretien. Nous avons besoin de 12 câlins par jour pour notre croissance.”
Il reste à voir si ces chiffres ont été scientifiquement prouvés.
Cependant, il existe de nombreuses preuves scientifiques relatives à l’importance des câlins et du contact physique. Voici quelques raisons pour lesquelles nous devrions faire un câlin:

1.LE CÂLIN STIMULE L’OCYTOCINE

L’ocytocine est un neurotransmetteur qui agit sur le système limbique, qui est le centre émotionnel du cerveau. Ce neurotransmetteur suscite un sentiment de satisfaction, en réduisant l’anxiété et le stress.

C’est l’hormone responsable de notre présence à tous aujourd’hui. C’est cette hormone qui est libérée pendant l’accouchement, faisant oublier à nos mères toute la douleur atroce qu’elles ont subi en nous expulsant de leur corps et en leur donnant envie de nous aimer encore et de passer du temps avec nous.

Une nouvelle étude de l’Université de Californie suggère que cela a un effet civilisateur similaire sur les hommes, les rendant plus affectueux et meilleurs pour la formation de relations et de liens sociaux. Et cela a considérablement augmenté la libido et les performances sexuelles des sujets testés. De ce fait, lorsque nous embrassons quelqu’un, l’ocytocine est libérée dans notre corps par notre hypophyse. Cela a comme effet d’abaisser notre fréquence cardiaque et notre taux de cortisol.
Le cortisol est l’hormone responsable du stress, de l’hypertension artérielle et des maladies cardiaques.

2.LES CÂLINS JOURNALIERS CULTIVENT LA PATIENCE

Les relations sont favorisées lorsque les gens prennent le temps de s’apprécier et de se reconnaître les uns les autres. Un câlin est l’un des moyens les plus simples de montrer son appréciation et sa reconnaissance envers une autre personne.
Le monde est un lieu occupé et animé et nous nous précipitons constamment vers la tâche suivante. En ralentissant et en prenant le temps de proposer des câlins sincères tout au long de la journée, nous profitons pour nous-mêmes, profitons des autres et cultivons une meilleure patience en nous-mêmes.

3. SE FAIRE DES CÂLINS EMPÊCHE LA MALADIE

L’affection a également une réponse directe sur la réduction du stress qui prévient de nombreuses maladies.
Le Touch Research Institute de la faculté de médecine de l’Université de Miami déclare avoir effectué plus de 100 études sur le toucher et mis en évidence des effets importants, notamment une croissance plus rapide des bébés prématurés, une réduction de la douleur, une diminution des symptômes de la maladie auto-immune et une baisse de la glycémie chez les enfants avec le diabète et l’amélioration du système immunitaire chez les personnes atteintes de cancer.

4. FAIRE DES CÂLINS STIMULE LE THYMUS, LA GLANDE DU BONHEUR

Les câlins renforcent le système immunitaire. La légère pression sur le sternum et la charge émotionnelle que cela crée activent le chakra du plexus solaire. Cela stimule le thymus, qui régule et équilibre la production de globules blancs dans le corps, ce qui vous permet de rester en bonne santé et d’éviter les maladies.

5. LE CÂLIN, UNE COMMUNICATION SANS PARLER AVEC DES MOTS

Près de 70% de la communication est non verbale. L’interprétation du langage corporel peut être basée sur un seul geste et l’embrassement est une excellente méthode pour vous exprimer non verbalement à un autre être humain ou à un autre animal.
Non seulement ils peuvent ressentir l’amour et l’attention que vous portez dans vos bras, mais ils peuvent également être assez réceptifs pour le transmettre à d’autres, sur la seule base de votre initiative.

6. SE CÂLINER ÉLÈVE L’ESTIME DE SOI

Étreindre renforce l’estime de soi, et tout particulièrement chez les enfants. Le sens tactile est primordial chez le nourrisson. Un bébé reconnaît ses parents initialement au toucher.
Dès notre naissance, le contact de notre famille nous montre que nous sommes aimés et spéciaux. Les associations de sensations personnelles et tactiles de nos premières années sont encore ancrées dans notre système nerveux à l’âge adulte.

Les câlins que nous avons reçus de notre père et de notre mère en grandissant restent imprimés au niveau cellulaire, et les câlins nous le rappellent à un niveau somatique. Les câlins nous connectent donc à notre capacité à nous aimer.

7. FAIRE UN CÂLIN STIMULE LA DOPAMINE

Tout ce que chacun fait implique la protection et le déclenchement du flux de dopamine. De plus, les faibles niveaux de dopamine jouent un rôle dans la maladie neuro-dégénérative de Parkinson ainsi que dans les troubles de l’humeur tels que la dépression. La dopamine est responsable de ce sentiment de bien-être et de motivation!

Les câlins stimulent le cerveau à libérer la dopamine, l’hormone du plaisir. Les capteurs de dopamine sont les domaines ciblés par de nombreuses drogues stimulantes telles que la cocaïne et la méthamphétamine. La présence de certains types de récepteurs de la dopamine est également associée à la recherche de sensations.

8. DONNER DES CÂLINS STIMULE LA SÉROTONINE

Tendez les mains et embrassez, cela libèrera des endorphines et de la sérotonine dans les vaisseaux sanguins. Les endorphines et la sérotonine libérées provoquent du plaisir, suppriment la douleur et la tristesse, diminuent les risques de problèmes cardiaques, aident à combattre l’excès de poids et prolongent la vie. Même les câlins d’animaux domestiques ont un effet apaisant qui réduit le niveau de stress. Embrasser pendant une période prolongée élève le niveau de sérotonine, élève l’humeur et crée le bonheur.

9. SE PRENDRE DANS LES BRAS ÉQUILIBRE LE SYSTÈME PARASYMPATHIQUE

Les câlins équilibrent le système nerveux. La peau contient un réseau de minuscules centres de pression en forme d’œuf appelés corpuscules de Pacini qui peuvent sentir le toucher et qui sont en contact avec le cerveau par le nerf vague. La réponse cutanée galvanique de quelqu’un qui reçoit et donne un câlin montre un changement de conductance de la peau. Les effets de l’humidité et de l’électricité sur la peau suggèrent un état plus équilibré du système nerveux parasympathique.

Alors mon conseil :  embrasser et serrez dans vos bras avec votre cœur !

Mika

Mika Denissot

Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Soul in a Mind sur la philosophie existentielle, et contribuez à l’élévation constructif et positif d’un nouveau paradigme.



La symbiose du couple

Inscrivez-vous au programme de méditation mensuelle GRATUIT avec Mika et reconnectez-vous avec vous-même et ceux qui vous entourent.

Restez dans la boucle des Soulminders

Facebook Twitter Instagram Pinterest Linkedin   Youtube