La différence entre entendre et savoir écouter

(L’article a été mis à jour le 12 novembre 2021).
Nous passons la majeure partie de notre vie à communiquer. Qui dit communication, dit savoir écouter.
Lors d’une conversation avec quelqu’un, il y a des sons, des mots, des images, qui voyagent et viennent prendre place dans notre esprit.

Cela nous place devant deux choix :
1/ soit une version, nous entendons ce que quelqu’un nous dit, comme un bruit qui passerait dans notre esprit. Comme un bruit d’avion, un chant d’oiseau ou tous ces bruits qui passent sans que nous y prêtions attention.

2/ soit une autre version, nous allons de toute façon porter attention aux mots que nous entendons et leur donner du sens.

Les sons des mots vont pénétrer notre pensée, entrer en résonnance avec notre esprit, et nous livre une évaluation, des émotions, des images ou des sentiments. C’est ce qu’on appelle ÉCOUTER.

Il y a donc une grande différence entre entendre et savoir écouter.

La véritable écoute de quelqu’un est synonyme de respect.
Par exemple : Un salarié vient pour parler d’un problème de santé, et, voyant son employeur, si celui-ci attend une revendication, est confrontés aux préjugés qui annulent l’écoute.

L’employeur ne peut savoir les besoins réels du salarié. Cette non-écoute conduit de nombreux salariés à quitter leur travail ou à se mettre en arrêt du a un burnout, un coût élevé humainement. Lors d’une conversation, si le besoin de reconnaissance et de respect n’est pas nourri, la situation génère de la souffrance.

Quand un employeur écoute ses salariés, il se sentent reconnus et respectés, et ainsi crée l’harmonie dans l’entreprise.

Alors qu’est-ce que véritablement savoir écouter ?

La symbiose du couple - formation en ligne - Mika Denissot

C’est reconnaître avant toute chose la présence de l’autre et son droit au respect. Imaginons une histoire de vie suivante :

Une femme vient voir son mari en lui disant :
-Écoute chéri ! J’ai vraiment besoin de parler avec toi de notre sexualité. J’aimerais qu’on prenne un moment pour en parler !
Et ce dernier répond :
-Non, vraiment je n’ai pas le temps ! Je dois finir la page du livre d’Histoire de France et après, j’ai une livraison importante, il pourrait me couter cher d’être en retard ! On verra ça plus tard !

Le mari a entendu « parler » et « sexualité » mais n’a pas écouté. Il n’a pas considéré le besoin de communication, de relation dans la citation de sa femme. Il aurait pu par respect pour elle, laisser sa page, et lui dire :
– Je vois que ça a l’air important pour toi ! Qu’as-tu à me dire ?

Savoir écouter, c’est accueillir les mots de son interlocuteur et rester ouvert pour mieux le comprendre.

Citation de Epictète : “Le commencement de bien vivre, c’est de bien écouter.”

Savoir écouter dans le monde

ecouter au mur sculpture

La place du savoir écouter et du silence dans nos sociétés modernes, avec la cacophonie ambiante, est un art et une grande qualité, en France notamment. Il faut signaler qu’à l’échelle du monde savoir écouter est à géométrie variable, on peut déjà le constater en France dans les différentes régions.
Les différentes religions et la méditation en Asie prédisposent au silence, par la posture et les yeux, ils appliquent des techniques d’accueil.
Pour d’autres régions, les rapports de force et de domination enrayent les processus de communication dans la famille et dans la société. Mais dans toutes les cultures, le sage est toujours celui qui sait écouter, les citations et les livres sur le sujet sont nombreux. Citation de Larry King de son livre Powerful Prayers: “Je n’ai jamais rien appris pendant que je parlais.”

S’appliquer à écouter

Parfois, l’autre ne demande pas une réponse, un avis, une évaluation ou des conseils mais juste à être écouté avec bienveillance.  Une attention qui lui permette de voir plus clair sur sa vie ou de se savoir compris …

Écouter, c’est faire preuve de respect vis à vis de l’autre. Se mettre à l’écoute, c’est une pratique qui offre une possibilité de croissance. Quand je recueille les avis et conseils donnés par l’autre, cela permet une évaluation, je comprends mieux et s’améliore la qualité de notre lien.

Les mots de l’autre par les images qu’ils dévoilent dans notre pensée, nous délivrent une meilleure compréhension de ses paroles. Par discernement, notre esprit peut trouver une façon plus appropriée pour améliorer notre communication, mieux comprendre l’autre.
Ceux qui ont de belles relations affectives, dans la vie sociale et professionnelle et sont heureux de leur Vie, écoutent avec le cœur.
L’art d’écouter avec le cœur, en amour, signifie prendre en considération chaque mot entendu avec la totalité de ce que nous sommes : cœur, corps, âme et esprit.

deux jeunes qui discute dans un cafe

Pour élever votre capacité à savoir écouter, je vous propose la pratique et les techniques suivantes :

  • Prenez le temps d’écouter l’autre. Pendant qu’il parle, ne l’interrompez pas même si ça vous dérange, vous fait pleurer, ou vous met en rage.
    Première des règles :

1-Ne pas interrompre la conversation de la personne qui parle.

Laissez l’autre aller jusqu’au bout de ce qu’il a à dire. Si la situation vous met en rage, quelque chose a été touché à l’intérieur de vous, il s’agit d’un effet miroir.

2-Ne pas analyser ni juger ses propos.

Si pendant la conversation vous vous dites :
-Mais qu’est-ce qu’il est en train de me dire ? Je ne suis de son avis, pas du tout d’accord avec lui !
Vous n’êtes plus en train de l’écouter, évitez cela ! Vous êtes en train de vous écouter !

Tout ce que l’autre vous dit mais que vous n’écoutez pas, aurait pu enrichir votre compréhension et améliorer votre communication.
Vous n’allez donc pas pouvoir prendre en compte la totalité du message que l’autre essaie de vous transmettre.
Lorsque vous jugez et analysez ses propos, ce n’est plus l’autre que vous écoutez mais vos propres pensées.

3-Ne préparez pas votre réponse.

Pendant que votre interlocuteur parle, car à ce moment-là, vous ne l’écoutez plus et êtes encore dans votre analyse personnelle.

4-Ne regardez pas votre téléphone.

Pendant que l’autre parle, même s’il sonne ou s’il y a une notification. Vous donnez alors comme information à l’autre, que la personne à qui vous répondez est plus importante qu’elle. C’est un manque total de respect.

Personnellement, j’ai supprimé toutes les notifications de mon téléphone et conservé la sonnerie des appels téléphoniques. Mon expérience m’a montré que les personnes qui avaient besoin urgent de vous contacter le faisaient en téléphonant !
En faisant cela, vous verrez qu’il y a très peu de messages importants, qui vous empêchent d’être pleinement présent à ce que vous faites.

Savoir écouter, c’est être présent à l’autre physiquement, intellectuellement et spirituellement.

deux femmes qui discutent en foret

 Être présent physiquement

Signifie être ancré, avoir un dos bien droit. Lorsque vous êtes dans une position penchée, voire affalée, vous n’êtes pas pleinement présent.
Faites l’expérience : relevez votre dos, ouvrez la poitrine, mettez vos épaules en arrière…
Vous allez voir combien mentalement vous serez plus ouvert, bien plus que si vous étiez replié sur vous-même.
Physiquement, soyez donc présent avec la personne que vous écoutez.

Soyez aussi présent avec le regard, avec les yeux.

Si vous regardez ailleurs, si vous regardez votre téléphone par exemple, l’autre ne va pas se sentir écouté. Il va voir que vous n’êtes pas attentif à ses propos. En regardant bien la personne, acquiesçant avec la tête, il va se voir écouté et voudra vous en dire plus.

Être présent intellectuellement

Signifie que vous allez laisser en vous un vide mental sans essayer de répondre, juger ou analyser (tout comme nous proposons de le faire dans nos méditations où nous accueillons les sons, les pensées sans chercher à les analyser). Laissez venir les mots, les images vous habiter, évitez de juger.

Être présent spirituellement

Signifie accueillir les sensations, les idées et les émotions que les mots génèrent, laissez-les monter en vous…
La difficulté est d’apprendre à ne pas se laisser envahir par sa pensée, de façon à ne pas être réactif. Ce sont des techniques que l’on arrive à faire en s’entraînant, ne vous découragez pas !
Le premier pas suffit, ayez confiance en votre intention d’être à l’écoute, d’être dans le respect, et un jour vous vous surprendrez à ne pas réagir là où vous aviez l’habitude de réagir.

Amis qui parlent

Il faut savoir que vous n’êtes pas seul à vouloir vous exprimer, vous n’êtes pas seul à vouloir exprimer ce qui vous touche. Dans une relation, en famille, au travail, pour être l’auteur d’un réel dialogue, il faut que l’autre puisse s’exprimer en totalité, exprimer ses idées.
La meilleure version est de laisser l’autre aller jusqu’au bout de ses propos. Être pleinement présent, collecter les informations pour pouvoir vous positionner à votre tour. Ceci permet de sortir de la réactivité, de se confronter au lieu de s’affronter.
En laissant l’autre s’exprimer dans sa totalité, vous pouvez observer la magie d’une situation de communication authentique.

Lorsque chaque personne écoute l’autre avec respect dans un climat de bienveillance, on peut enfin aller voir derrière les apparences, les images. On peut enfin signaler ce qui se cache derrière les mots et leur auteur, lire la page du livre. Aller en profondeur et se sentir relié à l’autre par le cœur, en amour en comprenant les besoins respectifs de chacun.

Vous pouvez aussi vous assurer d’avoir bien compris la personne en lui renvoyant un feedback (“si j’ai bien compris, tu as besoin de…ou tu souhaiterais que…ou tu te sens inquiet car…”), ce qui augmentera la confiance et évitera une mauvaise interprétation, en renforçant votre relation.

Rappelez-vous ! Pour écouter vraiment l’autre, il est nécessaire de

  1. Ne pas interrompre l’autre
  2. Essayer de ne pas analyser, ne pas juger
  3. Ne pas préparer sa réponse
  4. Être pleinement présent par le regard (ne pas regarder son téléphone)
  5. Être totalement présent intellectuellement, physiquement et spirituellement

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika et Soul in a Mind. 



les 6 besoins humains - test gratuit

un point de vie complet - pdf Gratuit

 

Restez dans la boucle des Soulminders

Telegram Mika Denissot

Facebook Twitter Linkedin Youtube Instagram