Vie de couple difficile, les dégâts d’une crise

(L’article a été mis à jour le 5 janvier 2022)
La crise du COVID,a entrainé le confinement, l’arrêt économique quasi mondial, les mesures draconiennes et limite dictatoriales envers les citoyens. Et a créé plus de dégâts collatéraux que ceux dus au virus, et notamment rendu la vie amoureuse de couple difficile. Une situation de crise qui dure 2 années tend les relations et la communication, entre partenaires, dans les couples, et la famille, les enfants. C’est la première fois dans l’histoire, qu’une situation de crise sanitaire implique la population mondiale dans sa quasi-intégralité. Des moments que l’histoire retiendra comme les signes d’une rupture, de problèmes, d’un effondrement systémique.

Dans cet article, nous allons principalement parler des dégâts que cette manipulation politique a causés dans les relations de couple.
J’espère que les hommes politiques verront cette vidéo. Certaines de leurs décisions n’ont pas été sans conséquences dans la vie de certains couples, citoyens, parents et leurs enfants. Je vous rappelle au passage que sans les citoyens et les citoyennes votant pour vous, vous n’existez plus. Et ce que je vais dire n’engage que moi. Ce serait bien que vous n’existiez plus.

Vie de couple difficile, quelques chiffres

Des chiffres qui bousculent les couples, les victimes sont majoritairement des femmes, mais les enfants les subissent aussi. D’après l’INSEE 219 000 femmes seraient victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur conjoint par an. Lors du 1er confinement, les violences conjugales ont augmenté de 40% sur tout le territoire français. Ce qui représente sur 2 mois de confinement + 36 500 cas de violences conjugales en plus ! C’est plus que le nombre de morts comptabilisés pour le virus en France depuis le début de la pandémie. Le jour où j’enregistre cette vidéo le nombre de mort du virus est de 28 883. Je déplore les morts bien sûr, seulement je voudrais signaler que la souffrance d’un être vivant peut se répéter chaque jour. Des vies entières peuvent être détruites à cause de cette souffrance et du trauma qu’elle entraine.

Aujourd’hui début janvier 2022, quand je réactualise l’article quant aux violences. Les signalements pour violence conjugales ont augmenté de 60% lors de la 2 eme période d’isolation décrétée en novembre 2020. L’augmentation plus importante serait liée à la crise économique et sociale, qui s’est aggravé.

Vie de couple difficile, le confinement et l’effet miroir

 

De plus, ce confinement a eu aussi un effet miroir. Et oui, pour la 1ère fois, on reste 24h/24 avec celui ou celle avec qui on a décidé de vivre. Situation pratiquement exceptionnelle surtout quand on est enfermé dans 50m² ou moins.
Résultat, on découvre l’autre et parfois pour la première fois. Plus possible de se mentir. Pire encore, les moments de break, où l’on pouvait souffler quand chacun vaquait à ces activités n’existent plus.

Bref, il y a eu une confrontation violente avec soi-même et ces questions :

  •  Suis-je à ma place?
  • Suis-je avec la bonne personne ?
  • Est-ce que je me respecte ?
  • Mes valeurs sont-elles respectées?
  • Mon couple ou ma relation à t-elle encore du sens?

Le COVIDIVORCE

Contrat de mariage rompu convidivorce Les dégats dans les relations de couples

Et là, BOOM la sentence est tombée. Rien qu’en France, les demandes de divorces et les séparations éclatent de partout. Les requêtes de garde d’enfant et pension alimentaire posées au tribunal ne sont prises en compte qu’avec beaucoup de retard. Ce qui montre ce taux exponentiel de cas de ruptures.

Mais ce n’est pas qu’en France, en Russie et en Chine les demandes de divorces explosent aussi. De plus, en Espagne, on parle même du COVIDIVORCE. Au Japon, ils avaient anticipé en créant des refuges temporaires pour éviter les divorces car ils n’avaient pas confiné les gens.

En fait, cela se passe sur l’ensemble de la planète, là où il y a eu du confinement. Effectivement en moyenne nous agissons toutes et tous de la même manière. Nos cerveaux sont identiques, notre psychologie est très similaire surtout dans les mouvements de foule, de terreur, d’anticipation.

Nous nous ressemblons tous, quel que soit notre lieu de naissance, nos us et coutumes. Nous faisons partie de la même espèce c’est à dire les humains ! Avec nos différences mais surtout nos ressemblances, pour le meilleur et pour le pire. J’en parle d’ailleurs dans ma dernière vidéo : Comment se réinventer psychologiquement en 2020 ?

Vie amoureuse du couple, l’activité sexuelle en baisse

cours à la demande - la symbiose du couple

Mais ce n’est pas tout : Il y à l’activité sexuelle qui en a pris un sacré coup aussi.
Eh bien oui, le stress, l’angoisse, altère considérablement la libido. Les rapports sexuels ont subi une chute de -25% sur une durée de 1 mois.
Quand on sait que d’après une étude publiée dans national library of Médecine, nous avons en moyenne 8 rapports sexuels par mois et qu’un rapport moyen dure 5 minutes et 40 s…( Et bien oui, ça va de 33 s à 44 minutes et il y a même eu une exception qui a duré 6 s mais on la compte pas…).

Bref, ça a donc dégagé en matière de temps, sur 2 mois, après un savant calcul…entre 4 minutes et 6h30 pour se regarder dans les yeux et stresser encore plus au lieu de prendre du plaisir.

Vie de couple, qui la faute ? pourquoi ?

C’est une bonne question… Et bien … Bien sûr, ce n’est est pas à cause des hommes politiques… Eux, ils prennent toujours les bonnes décisions… ils ont effectué un travail exemplaire, exceptionnel même, pour gérer cette crise du COVID19. Ils ont toujours su prendre les bonnes décisions pour le bien-être de leurs citoyens… Non, je déconne !

Le virus, un bouleversement de nos vie tout entière ?

En fait c’est à cause du virus lui-même. Effectivement, c’est à cause de cette pandémie que les couples explosent… Il est entré dans l’espace de la raison du cerveau de certains couples. Et il a tout contaminé, en plus de cela, la crainte de se faire contaminer par l’être que l’on aime a eu le dessus… Satané COVID… il en fait des dégâts. … Non ce n’est pas vrai, je rigole !

Finalement, ce sont peut-être les policiers le problème

Le réel problème, c’est à cause des flics… Blancs … Qui ne verbalisent pour rien. Ils tapent sur la tête de n’importe qui. Ils tuent maintenant tout le monde sans aucune raison juste parce qu’ils se croient tout permis (surtout si vous êtes de couleur). Repose en paix George Floyd… et que ton histoire puisse permettre aux forces de l’ordre de prendre conscience de leur dérive. Je rappelle juste au passage qu’un flic ce n’est pas fait pour tuer, mais pour protéger. Mais alors, à qui est la faute ?

Un manque d’honnêteté avec soi-même, provocateur de ses dégâts

Et bien non, vous l’avez bien compris… tous ces articles ne tiennent pas la route.  Ils font porter le chapeau au confinement, au COVID19 alors que la réelle cause, n’est-elle pas un manque d’honnêteté avec soi-même sur sa relation, au préalable ?

 Vie de couple, le confinement, un accélérateur et déclencheur de vérité

Le confinement n’a été qu’un accélérateur, un déclencheur de vérité. Il a permis à certains, de prendre enfin conscience qu’ils n’étaient pas avec la bonne personne.

Fruit de mon expérience d’accompagnement de couple en coaching privé, j’ai observé : Que chacun savait très bien si leur couple avait encore du sens ou pas. Mais seule la crainte de l’inconnu les tétanisait et les empêchait de prendre la décision  de se séparer. (Je parle aussi de ce phénomène de peur dans la vidéo comment se réinventer en 2020 psychologiquement.)

Et pour vous, femmes violentées, j’espère que vous saurez prendre les bonnes décisions, celles de vous entourer si possible des bonnes personnes ou d’aller vous faire aider auprès d’organismes et d’associations dédiées à la prévention des violences conjugales et de quitter votre agresseur.

Je vous mets d’ailleurs une liste d’associations que vous pouvez contacter dans la description.

Le secret pour un couple solide :

Relations de couple intime

Il n’y a qu’une seule recette miracle pour avoir un couple solide : « Restez uniquement avec la bonne personne et ensemble entretenir la relation chaque jour psychologiquement, spirituellement et sexuellement chaque jour encore et encore. »

Il est essentiel aussi de se poser les bonnes questions:

  •  Tout d’abord, qu’est-ce que je ne veux pas ou qu’est-ce que je ne veux plus ? Et respecter ces décisions qui sont les vôtres. Et si l’autre ne les respecte pas, alors dites-lui au revoir.
  • Ensuite, la question à se poser, c’est la question de vos valeurs : quelles sont les valeurs que vous n’accepterez jamais de transgresser ?
  • Puis ensuite, posez-vous la seconde question : Ses valeurs sont-elles respectées ? Que ce soit par vous-même ou par votre partenaire ? Dans 80% des cas, c’est le sujet qui souffre qui ne respecte pas, lui-même ses propres valeurs. Alors comment son partenaire pourrait-il les respecter ?

Se respecter sois même, une priorité à tous

Posez vos valeurs de vie à deux, quelle que soit votre relation hétérosexuel ou homosexuel cela ne fait aucune différence. Ce qui compte, c’est le respect de vous-même en priorité.

Quand on n’aime plus l’autre, c’est nous-mêmes que nous n’aimons plus. Car l’autre nous renvoie le reflet de nous-mêmes. Si vous arrivez à intégrer cela dans votre vie quotidienne, vous pourrez alors rapidement transformer votre relation de couple. Non plus en accusant l’autre, mais en vous reconnectant à vous, en modifiant le regard que vous avez sur vous-même. Cela changera votre manière d’être et modifiera par voie de cause à effet vos actions. Et touchera l’autre par ce même effet miroir.

Et si malgré cela, votre conjoint ne vous respecte toujours pas… alors dites-lui qu’il y a presque 8 milliards d’autres âmes qui sont là sur cette terre. Donc il doit bien y avoir celle qui vous correspond.

S’autoriser à être heureux, une nécessité

prendre soin de son couple - formation en ligne gratuite

J’aime dire : comment trouver son âme jumelle si nous ne nous rendons pas libres pour elle ?
Autorisez-vous à être heureuse, à être heureux, ne vous encombrez-pas d’un être qui va vous pourrir la vie. Vous faire souffrir, psychologiquement, physiquement et vous empêcher de vivre votre vie.

Ne faites pas des choix par peur ! Peur de vous retrouver seule, de souffrir, de ne plus rencontrer quelqu’un à cause de votre âge ou de votre situation financière… ou tout autre crainte…
Non, faites le choix de l’amour. L’amour pour vous-même d’abord est le respect de votre être le plus profond. Vous n’avez pas à prendre le poids de l’autre sur vos épaules. Si l’autre ne veut pas être heureux ou partager son bonheur et sa joie. Ce n’est pas le bon choix, les problèmes s’accumuleront jusqu’à la séparation puis la rupture.

En choisissant la voie de l’amour, vous vous engagez sur le chemin des possibles, de tous les possibles. Oui, cela peut faire peur, oui cela vous amènera dans votre zone d’inconfort. Oui cela peut être incertain… Mais dans cet espace mystérieux, tout peut arriver.

Dans l’autre voie, la voie de la peur, vous savez déjà ce qui va se produire. (J’ai d’ailleurs fait une vidéo uniquement à ce sujet.)

L’importance d’un partenaire solide et d’un amour partagé, pour survivre au monde de demain

Mariage - relations de couple solide

Le monde d’aujourd’hui et celui de demain vont devenir un enchainement de crises à répétition. Qui de manière successive vont créer un ou des effondrements. Au milieu de ces effondrements, la présence d’un partenaire solide, par l’amour partagé, la reconnaissance de qui vous êtes. Le respect de vos valeurs, de vos rêves, vous permettra de passer ces périodes difficiles avec une meilleure force mentale. Car l’amour est le plus puissant des alliés, et l’amour partagé est la plus puissante des énergies.

Si cet article vous a permis de prendre conscience de vous-même. Et du véritable état de votre relation de couple alors j’en suis le plus heureux.
Il n’y a rien de plus gratifiant dans la vie que d’aimer quelqu’un et de se sentir aimé au quotidien.

Personnellement, je ne remercierai jamais assez l’ange qui partage ma vie. Qui jour après jour, me donne l’énergie nécessaire pour offrir le meilleur de moi-même. Elle s’appelle Gati, je l’appelle Sayang.

Et à la question : « Si vous deviez avoir un autre partenaire de vie, vous le ou la voudriez comment ? » ma réponse est : « La même qu’aujourd’hui ! » sans aucune hésitation.

Merci de m’avoir lu…

 

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika et Soul in a Mind. 



Méditation de couple - mp3 gratuit

 

La symbiose du couple - formation en ligne - Mika Denissot

 

Restez dans la boucle des Soulminders

Telegram Mika Denissot

Facebook Twitter Linkedin Youtube Instagram