Evitez certains pièges du développement personnel

Chacun d’entre nous dans sa vie, à un moment donné ou à un autre, a eu le désir de comprendre le sens de son existence, ou d’en savoir plus sur sa propre nature, sur les relations psychologiques complexes qu’on entretient à propos de soi-même. C’est appeler a default : le développement personnel. Vous avez surement vécu ça, n’est-ce pas ? Si ça ne vous est pas encore arrivé, ne vous inquiétez pas… ça viendra ! Personnellement, j’appelle ça, le « SOUL CALL », l’appel de l’âme.

Et le jour où ça vous prend, alors un sentiment de détresse peut arriver, presque un avis de tempête, car vous ne saurez pas, par où commencer. Vous risquez de tomber dans les pièges de la communication professionnelle du développement personnel. Le plus grand risque, c’est de perdre de l’argent, de l’énergie, votre enthousiasme, votre joie de vivre et votre temps mais aussi de vous égarer complètement, et prendre de la distance avec ce qui vous entoure. Une fois que vous vous êtes engagé dans la quête du sens, vous ne pourrez plus faire marche arrière, ni tourner en la page.

Quand notre conscience s’ouvre à la vie, une autre vie, une soif de connaissances, une autre connaissance se fait sentir. C’est comme si le jour se levait, d’un seul coup nous commençons à ouvrir un œil puis les deux, et voyons en face de nous, tout un univers qui nous était inconnu avant, une distance s’est estompée. Cette quête de sens, cette soif de comprendre, le sens personnel et le sens même de l’existence, devient si grande, que l’on se retrouve dans un face à face, vide, vide de sens, vide de compréhension, vide de direction, avec cette sensation d’ignorance, Ignorance sur la vie, sur soi… et là… la machine se met en marche.

Objectifs et compétences indéfinis recherchent formation développement personnel

Notre esprit se mets alors à sauter sur toutes les méthodes et avis qu’il estime une entreprise dignes d’intérêt tel un singe qui saute de branche en branche. On se met à essayer toutes les techniques et compétences qui s’offrent à nous pour atteindre des objectifs indéfinis : yoga, reïki, méditation, séminaire, lire des dizaines de livres. On enchaine alors formation sur formation, de développement personnel, en salle ou en ligne, des formations d’émergence spirituelle, des retraites d’épanouissement personnel, des régimes végétariens ou végans, ou un voyage spirituel, le mien notamment, dont j’ai fait le récit dans mon livre « La voie des Soulminders » aux Editions BoD-Books on Demand.  

la voie des soulminders

 Et vous percevez que pratiquer le yoga est une entreprise difficile, que la méditation n’est pas si positive et ne marche pas pour vous et que pour l’épanouissement vous n’êtes pas prêt. Vous réalisez qu’au bout de 3 semaines après ce séminaire qui vous avait tant boosté, où vous aviez l’impression que vous pouviez décrocher la lune, toute cette confiance a disparu, les objectifs, de bonheur, santé, confiance vous semble à une distance inatteignable.

Alors comme n’importe quelle personne souffrant d’addictions, vous allez rechercher une autre dose en essayant un autre programme, un énième autre développement personnel … Vous vous reconnaissez ?  Je pourrais donner des milliers d’autres exemples, mais à mon avis je pense que pour chacun d’entre nous, c’est du déjà-vu.

Techniques et méthodes d’épanouissement différentes pour chacun

Je voudrais vous faire un rappel important. Chacun d’entre nous interprète les choses avec une psychologie différente et unique, nous interprétons ce qui nous arrive à l’aide de nos sens, et de nos filtres émotionnels, le bonheur de l’un n’est pas le bonheur de l’autre. La façon dont les choses émergent en nous sera toujours différente de la façon dont elles émergeront chez les autres. Ça veut dire quoi ?

Ça veut dire que  quand vous lisez des livres, ou participez à un séminaire en ligne ou en salle, ou à tout autre programme, sans assimiler ce que vous lisez ou ce que vous avez appris, dès le jour-même et les jours suivants, en analysant votre progression, puis répétant sans cesse le processus jour après jour, et bien, rien ne changera.

Même si celui qui vous l’a enseigné est le Bouddha lui-même. Toute formation nécessite un travail, mais peut signifier aussi que tout ne fonctionnera pas pour vous. Il y a des milliers de prophètes, de sages et de coachs qui ont traversé nos époques, ils sont les multiples chemins d’accès à la découverte de l’estime de vous-même. Alors les erreurs, quels sont-elles ?

Le premier piège dans la quête du sens, c’est d’agir sans sens

Ne rien entendre ne rien dire ne rien voir

Mettez du sens dans votre quête du sens. Et avant de vous engager dans un séminaire quel qu’il soit, acheter un livre ou même regarder une vidéo posez-vous la question : POURQUOI ?

Pourquoi devez-vous absolument dépenser votre argent et votre temps dans cette formation ? Demandez-vous quelles zones de vie vous voulez élever en participant à tel ou tel séminaire ou cours en ligne, ou tel programme spirituel. Les nouveaux systèmes de communication marketing en ligne sont conçus pour éveiller vos émotions et le sentiment d’urgence en vous, afin que vous achetiez tout de suite, là maintenant sans savoir vraiment pourquoi… Juste en espérant un meilleur… Mais un meilleur quoi ?

Je suis moi-même surpris lors de mes séminaires ou de formations de coachs que beaucoup ne savent pas pourquoi ils sont venus. Du coup j’ai décidé de leur poser cette question avant que chacun d’entre eux ne s’engage. C’est à mon avis une composante essentielle de respect.

Le 2ème piège dans votre travail de croissance individuelle, c’est de ne pas noter

dessin d'une femme qui ecrit avec une plume

La prise de notes est une clé fondamentale dans tout processus d’apprentissage qu’il soit professionnel ou autre. Mais attention ! Regardez où sont les notes que vous avez prises… sur des feuilles volantes ?
La prise de notes doit être structurée et effectuée sur un cahier digne de ce nom. Pour faire très simple : prévoyez 2-3 pages vides au début pour vous faire une table des matières.

Durant votre séminaire ou au cours de la lecture d’un livre, ne prenez vos notes que sur une moitié de page ou sur une page sur deux. L’autre moitié ou l’autre page vide, vous servira pour venir réétudier et restructurer vos notes. (Car vous n’aurez pas le temps de le faire pendant les prises à la volée). Faites un résumé de chaque section ou de chaque journée sans regarder vos notes, ce qui permettra à votre mémoire de mieux enregistrer les informations, et pour vous, de voir ce vous avez retenu. Vous allez être surpris du peu qu’il vous reste…

Vous pouvez aussi pour chaque section, faire un schéma récapitulatif ou un Mind map pour avoir une vision rapide lorsque vous reviendrez sur vos notes, une attention quasiment professionnelle. Ces cahiers seront le serveur externe de votre mémoire. Car à tout moment, vous pourrez y revenir. De ce point de vue, votre argent et votre temps de vie ne seront pas gaspillés. Vous serez surpris de voir avec un peu de distance, combien de richesses seront notés à l’intérieur, même après des années.

Le 3ème piège dans votre pratique journalière lors de votre développement personnel, c’est de ne pas implémenter

Lionne allonge sur une branche

Toute action produit un résultat. C’est une loi certaine de notre monde. A l’inverse, s’il n’y a pas d’action, rien ne se produit. Croire qu’il faille juste écouter quelqu’un ou vivre un moment d’extase lors d’un séminaire de coaching et ressentir des émotions incroyables lors d’une méditation guidée ou d’un programme spirituel pour évoluer personnellement est une belle illusion. Cette illusion que beaucoup utilisent pour vous amener à acheter leur programme.

Au lieu de lire 30 livres par an, lisez-en uniquement un et intégrer tout ce que vous avez lu dans le livre, jour après jour. Imaginez comment serait votre vie si vous assimiliez ça dans votre quotidien ? Il y a des formations en ligne qui durent plus d’un an. Avec des formations de cette durée, vous ne devriez plus avoir besoin de faire d’autres formations dans le même domaine pendant plusieurs années.

Car le temps de tout implémenter vous demandera bien plus que cette simple année qui n’est qu’une année d’étude mais pas d’implémentation. Pour cela, il faut croire à 100% au processus et ne juger qu’après avoir expérimenté pendant plusieurs mois, pas avant, prendre un peu de distance pour appréhender réellement la formation.

Maitrisé ce que vous venez d’apprendre et transmettez ces compétences

Mon dernier séminaire était celui sur l’entreprise de Business Mastery avec Tony Robbin. Je m’y suis rendu car je voulais apprendre, des techniques, des clés pour pouvoir gérer plusieurs entreprises en même temps sans perdre d’énergie pour chacune d’entre elles et en impliquant tout mon team. Le coaching a duré 5 jours. Ça fait maintenant 7 mois (quand j’écris cet article) et chaque semaine, je révise des sections de mon cahier de notes, chaque jour, j’implémente en faisant des essais. Chaque mois, j’analyse ces essais et quand ça ne fonctionne pas, je reviens sur mes notes et cherche où j’ai commis des erreurs, tout un travail !

Ce séminaire de 5 jours comme tous les séminaires d’ailleurs ou toutes les formations, ou livres que vous lisez ou vidéos que vous regardez, ne sont que des boosters, des propulseurs. Et tant que vous n’avez pas assimilé par l’intégration dans votre quotidien, ça ne sert à rien d’en faire d’autres.

Je ne me suis d’ailleurs pas inscrit à business Mastery 2 même si l’offre très professionnelle était alléchante. Maitrisez ce que vous venez d’étudier, essayez chaque jour de mettre en pratique ces enseignements, transmettez-les à d’autres, autour de vous, dans vos relations, ce sera le meilleur moyen de voir si vous les avez intégrés. Une fois que vous sentez que vous avez tout exploré et que vous atteignez une limite positive, alors oui, là, vous pouvez passer à la suite de votre évolution.

Le 4ème piège dans votre quête de développement personnel, c’est d’agir dans l’urgence, dans un stress.

Rien n’est urgent, une date limite n’en n’est pas, car le mois prochain ou l’année prochaine, l’offre reviendra, c’est comme les soldes. Ne vous laissez plus manipuler par le stress et ce sentiment d’urgence. Reprenez le contrôle de votre temps. Rien n’est urgent, sauf remplir le compte en banque de celui qui vous propose l’offre.

Prenez votre temps et de la distance dans vos décisions, mûrissez-les. Ne soyez pas l’esclave du click and paye. Quand vous êtes pris dans l’urgence, vos idées ne sont pas claires, donc vos prises de décisions non plus.

Le 5ème piège, c’est de vous engager dans un moment de malaise intense

Nous sommes tous plus fragiles lorsque nous vivons un malaise émotionnel, sentimental, voir un problème de santé, ou même financier. Dans ces moments, on est prêt à s’accrocher à n’importe quoi, ou n’importe qui. D’ailleurs tous les mouvements sectaires usent de ces moments pour récupérer leurs adeptes. Alors bien que ces moments soient propices à une émergence spirituelle, d’ailleurs on les appelle aussi “crises d’émergence spirituelle”, il convient de faire attention à ce qui motive votre choix et ses objectifs, et tout autre action entreprise en ces périodes de mal être.

Est-ce que c’est pour cacher le problème, est-ce que c’est pour éviter le problème, ou le fuir ?
Est-ce pour recouvrir la tristesse ?
Toutes ces causes sont sources de déviances et d’erreurs de jugement. Laissez retomber le malaise et les émotions qui vous traversent et faites vos choix ensuite, lorsque votre esprit sera plus stable. Donc si vous faites une de ces erreurs, les résultats seront : la perte de motivation sur ce que vous avez entamé, une perte d’argent (mais pas pour tout le monde !), et une perte de temps, qui est votre capital temps de vie…de votre temps de vie ! A la finale vous récupérez un moins plutôt qu’un plus.

Les clés pour éviter les pièges pour des formations ou du développement personnel

Alors pour résumer, pour éviter les pièges du développement personnel et évoluer spirituellement et psychologiquement sainement avec de vrais résultats, il faut :

1/ Définir le sens de votre démarche au préalable en vous demandant « Pourquoi ? »

2/ Choisir le bon moment, pas dans l’urgence ni dans des moments de détresse.

3/ Prendre des notes structurées et y revenir régulièrement.

4/Implémenter, appliquer, essayer, expérimenter ce que vous venez d’apprendre sur une longue durée, plusieurs mois et de façon régulière.

5 /Faire confiance au processus et ne pas porter de jugement pendant l’apprentissage, car tout le temps que vous allez passer à juger sera du temps de moins pour vous, pour noter enregistrer et mémoriser.

Là encore, ce sera de l’argent, de l’énergie et du temps perdus. Si vous pensez que cet article peut aider un de vos amis, merci de le partager et de nous laisser un commentaire ou un avis pour nous dire pourquoi vous l’aimez et nous exposer votre point de vue. Voilà, j’espère que cela vous a donné des clés qui vont vous permettre de ne pas être une victime mais de devenir un étudiant averti et conscient de ses choix. Je vous souhaite de réaliser vos rêves et de vous réaliser dans cette vie-ci.

(L’article a été mis à jour le 21 septembre 2021).

 

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika et Soul in a Mind. 



je prends soin de ma vie de couple

 

test 6 besoins humains

 

 

 

Restez dans la boucle des Soulminders

Telegram Mika Denissot

Facebook Twitter Linkedin Youtube Instagram