L’histoire de la vie et la mort

(L’article a été mis à jour le 18 janvier 2022)
Notre histoire commence sur la plage de la vie au sortir de l’eau. Déjà la mort est là qui rode, comme une fable de Jean De La Fontaine. Jean De La Fontaine où les citations sur la mort foisonnent : plutôt souffrir que mourir c’est la devise des hommes. Ou cette citation : la mort ne surprend point le sage. L’enfant ou pendant la jeunesse, une santé défaillante, une maladie, un accident, la mort alors peut nous livrer à son bon plaisir. La mort se révèle aux enfants dans leur imaginaire par la lecture des contes, dans les livres, en librairie les romans. Ou pour l’internaute sur son ordi avec des documentaires, films et séries.

La mort règne par les drames, les guerres et catastrophes, en France ou dans le monde. Que les médias, Français notamment, en boucle nous abreuvent, et qui la banalisent.
Elle se manifeste aussi pour les enfants, ou pendant la jeunesse, par la mort d’un parent, d’un ami ou voisin. C’est une période ou notre nature écarte la pensée ou la conscience de la mort.

La vie et la mort, l’art, la philo et la science

La mort offre à l’art, à l’artiste, à la littérature, la musique, la peinture (Voir les peintures, Art nouveau, de Gustav Klimt, son tableau « La Vie et la Mort »). Par les sentiments qu’elle met en scène, un univers infini. Où l’amour, la peur, la mort, jonglent dans la pensée de l’artiste, de l’auteur. La philosophie, voir les livres de Jacques Derrida, philosophe, notamment le livre « Donner la mort ». Citation de Jacques Derrida : …Il n’y a pas de présence sans trace et pas de trace sans disparition, donc sans mort, c’est une nécessité. La philosophie donc où la conscience et la peur de la mort sont un champ inépuisable de recherche.
Les sciences à son sujet ont rempli, les rayons de livres de la librairie. Citation à propos de la mort de Jacques Lacan célèbre psychiatres, auteur de nombreux livres : L’homme, c’est parce qu’il a la certitude qu’il va mourir que la vie est vivable !
La médecine bien sûr, le vivant face à la mort. L’état et la santé du corps, du cœur, du cerveau, face à la maladie ou l’accident.

Il est dit que nous sommes la seule espèce animale à savoir que nous allons mourir. De plus la mort n’est pas une expérience, c’est un état. Notre corps, notre cœur, notre cerveau cessent tout activité, on perd définitivement toute conscience d’être le corps.
Les religions dans leurs rituels et leurs croyances ont des avis bien différents sur la mort et sa gestion. Le ministre du culte juif ou le shaman des Andes ont une lecture différente de la mort, de sa nature et de l’après.

Avant la vie et la mort

Je voudrais vous raconter une histoire d’aujourd’hui, la vie et la mort. C’est une page d’aventure que nous avons tous vécue, c’est vrai pour les presque 7,8 milliards d’humains…C’est l’expérience du vivant, qui nous relie d’une certaine façon. Parce que c’est quelque chose que nous avons tous vécu, Pierre, Michel, Brigitte, François… Plus ou moins de la même façon, mais il est sûr que nous l’avons tous vécu.

Cette expérience, c’était juste hier…

Rappelez-vous quand vous étiez dans le ventre de votre mère pendant 7 à 9 mois. C’est comme si nous étions dans un hôtel 5 étoiles, on pouvait recevoir à boire et à manger à volonté. On n’avait jamais faim, ni jamais soif, la température était toujours stable, agréable. Il faisait ni trop chaud, ni trop froid. On n’était pas agressé par le jour et la nuit, on vivait dans un environnement relativement stable, relativement rassurant…

Et il s’est passé quelque chose, à un moment donné, un changement s’est produit. Ce moment critique a transformé notre vie. Ça nous a bouleversés intérieurement et inconsciemment, il s’est passé quelque chose. Avec ce changement, quelque chose s’est mis en route. Une page s’est tournée et ne s’est jamais arrêté, pour chacun d’entre nous…

Lorsque nous sommes nés, ce changement s’est produit, le cerveau s’ouvre à l’expérience de la vie. Il n’y a pas de pensée, il est en mode lecture, action, réaction. On a tous vécu la douleur, la peur, on a tous vécu le froid.

La vie et la mort, la naissance

Mais rappelez-vous ce qui s’est passé. Alors qu’on sortait d’un environnement calme et serein où l’on se sentait en sécurité. D’un seul coup, on a été agressé par la lumière, le froid, (je pense aux objets métalliques), le bruit, mais aussi l’air dans nos poumons, qui nous a brûlés. Si nous n’avons pas pleuré, le médecin s’est vite empressé de nous taper sur les fesses pour nous faire pleurer. Seules les tétées, les gouters apaisent ce mal être.

Nous avons vécu une sorte de violence qui a profondément bouleversé notre inconscient. Nous indiquant que tout changement = Danger.

Mais en même temps, il s’est produit quelque chose. Au moment de notre naissance, il y a eu un compte à rebours qui a démarré. Vous savez, comme ces minuteurs à l’envers sur notre téléphone. Là, il y a eu ce compte à rebours qui a démarré, notre Temps de Vie.

  Horloge temps de vie

Alors pour chacun, c’est sûr, il est différent. Personne ne sait quel sera son Temps, quel temps de vie lui sera imparti. Ça peut être une minute, une heure, deux jours, cinq heures, 10 ans, 20 ans, 30 ans…Nous ne savons pas mais ce dont nous sommes sûrs, c’est que le compte à rebours a bel et bien démarré. Et que chaque minute qui passe, est une minute de moins. D’ailleurs, j’aime bien prendre cette métaphore. J’imagine une grande bouteille dans laquelle se trouve notre capital Temps. Et que chaque seconde ou minute qui passe, le temps s’accumule. Remplissant peu à peu avec soin la bouteille et quand la bouteille est pleine et bien, c’est terminé pour chacun d’entre nous.

Horloge mort vivant haloowen noir et blanc

Qu’allons-nous faire de l’histoire de notre vie ?

En regardant la vie de cette façon, on comprend que chaque seconde, chaque minute qui passe, c’est de l’or ! C’est une grande richesse dont il faut prendre soin parce que ce temps qui passe, c’est l’histoire de votre vie, de nos vies. Chaque seconde, chaque minute, c’est l’histoire de nos vies. La question à se poser, c’est :

Qu’allons-nous faire du temps qui nous est imparti ?

Parce que cette vie, il n’y en a qu’une !

Chaque minute, chaque seconde qui passe, nous ne la vivons qu’une seule fois !

Cette année 2022, nous n’allons la vivre qu’une seule fois. Et même si nous avons plusieurs vies, celle-ci, nous ne la vivrons qu’une seule fois !

Alors, qu’allons-nous faire du temps qui nous est imparti ?

Je vous invite à faire une pause maintenant et à vous rappeler le moment de votre naissance. Puis à commencer à vous raconter une histoire en disant : « Il était une fois ma vie… »

Et là, racontez-vous votre vie, racontez tout le temps que vous avez passé, les moments que vous avez vécus. Les actes que vous avez posés et juste comparez-les !

Regardez les moments que vous avez passés à contribuer, apprendre, grandir, évoluer, faire du bien autour de vous. Et les moments que vous avez passés à gaspiller votre temps.

Comme, ces moments affalés sur un fauteuil à ne rien faire ou se faire bronzer au soleil pendant trois heures. Ou voir défiler des centaines de photos dans la journée pour rien ou un film ou des vidéos, qui n’apportent rien. D’ailleurs, si vous vous posez la question : Quelle est la vidéo, le film que j’ai regardé, il y a 5 jours ? Qu’est-ce que j’ai appris de cette vidéo, de ce film, de cette photo, que m’a apporté de cliquer j’aime sous cette photo ?

Le temps entre La vie et la Mort

Est-ce que cela m’a appris quelque chose ?

Est-ce que cela m’a fait grandir ? »

Vous allez voir que la réponse est vide de sens. Ce gaspillage, c’est ça ! Ou alors, passer du temps devant la télé pour rien, passer du temps à faire des jeux vidéo pour rien.

Si ce Capital Vie, vous l’aviez utilisé pour vous. Pour apprendre quelque chose de nouveau, comment aurait été votre vie ?

Imaginez que vous ayez utilisé tout ce temps que vous avez gaspillé pour apprendre. Pour contribuer, donner, évoluer, grandir et non pas pour laisser aller, laisser passer le temps…

Lorsque nous laissons passer le temps, c’est du temps de vie qui passe…Tout simplement, notre temps de vie que l’on regarde passer comme çà devant nos yeux !

D’ailleurs, toutes les personnes qui ont réussi dans leur vie. Qui ont évolué, ont changé, se sont transformées, ont appris à utiliser leur temps d’une nouvelle façon.

Chaque moment de leur journée est utilisé d’une façon consciente. Soit pour travailler, apprendre, pour évoluer ou pour contribuer. Aussi pour donner mais absolument pas pour lézarder ou laisser passer du temps. Parce qu’elles ont compris que ce temps était précieux, que c’était un Temps de Vie.

Et que lorsque l’on ne faisait rien, on faisait juste passer du Temps, de ce Temps de Vie. Faire les choses sans leur donner du sens, c’est faire du gaspillage !!

Alors, comprenez que chaque moment qui passe a une richesse. Que cette richesse, ou bien vous l’élevez ou bien vous la dépensez. Ça ne vous coûte pas d’argent, plus que ça, ça vous coûte du Temps de Vie. Ça vous coûte votre Capital Vie !

couple heureux dans un champs

Mettez en scène du bon temps, pour votre temps de vie  

Par ce message aujourd’hui, je voudrais vous inviter à faire ceci :

Ouvrez le livre de votre vie, regardez ce que vous avez vécu. Comparez le temps que vous avez passé à évoluer, apprendre, contribuer, grandir, participer au bien-être de notre planète. Avec le temps que vous avez gaspillé, utilisé pour rien, juste passer du temps, attendant que votre Capital Temps s’épuise…

Si aujourd’hui, vous n’êtes pas satisfait de votre vie. Si, vous vous rendez compte que vous avez vraiment gaspillé du temps, ce n’est pas grave, ne vous blâmez-pas !

Fermez juste ces livres et ouvrez-en un autre avec des pages vierges et blanches. Commencez-là, maintenant, juste en écrivant sur la 1ere page de votre livre : « Il était une fois ma Vie », mais cette fois-ci, de façon consciente. Conscientisez que chaque moment qui va passer à partir de maintenant à une richesse. Que chaque moment qui va passer à quelque chose à exprimer. Et là, posez-vous la question : « Pourquoi est-ce que je veux faire ça maintenant ?

Est-ce que ça a du sens pour moi, là, maintenant ?

Est-ce que ça va m’apporter quelque chose ?

Pourquoi est-ce que je veux regarder cette vidéo ou cette photo ?

Est-ce que cela a du sens pour moi ?

Est-ce que si je passe trois heures sur les réseaux sociaux, ça va m’apporter quelque chose ? »

Si la réponse est Non, fermez votre ordinateur et redirigez vos actions vers des choses qui ont du sens. Qui vont vers la contribution, le don et qui vont vous faire évoluer et vous faire grandir. Imaginez ce que serait votre vie dans un an, deux, cinq, dix, et 15 ans si vous procédez ainsi…

Passe passe le temps….

Si cet article vous a plu, si vous pensez qu’il peut aider quelqu’un, à prendre conscience de l’importance du temps qui s’écoule dans notre vivant, je vous invite à le partager.

Pensez vraiment à prendre le temps de regarder chaque action que vous voulez faire. Pensez à prendre le temps de reconsidérer chaque acte que vous voulez poser. À ne pas laisser passer votre Temps car ce temps, c’est votre temps de Vie et il n’y en a qu’un. Nous avons tous une seule Vie, même si un jour nous découvrons que nous en avons plusieurs, cette Vie-là, nous n’en n’avons qu’une seule.

Merci

Mika Denissot

Prêt à prendre une initiative et rejoindre notre communauté ? Inscrivez-vous pour recevoir plus d’articles et d’infos de Mika et Soul in a Mind. 



la mréditation anapanasati - mp3 gratuit

 

la voie des Soulminders - Roman initiatique - Mika Denissot

 

Restez dans la boucle des Soulminders

Telegram Mika Denissot

Facebook Twitter Linkedin Youtube Instagram